Les Disciples d'Athéna Index du Forum
FAQ
Membres
Profil
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Connexion

S’enregistrer
 

De la neige d'Asgard au soleil de Grèce... (partie 2 sur 2)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Disciples d'Athéna Index du Forum -> Saint Seiya -> Discussion, Dossier, Fanfics -> Saint Scénary's (Fanfics) -> Sérieux
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Lothair
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 10 Jan - 16:19 (2011)    Sujet du message: De la neige d'Asgard au soleil de Grèce... (partie 2 sur 2) Répondre en citant

Et voici maintenant, la suite et fin de l'histoire entre nos deux jeunes dragons... En espérant qu'elle vous plaise tout autant que la première partie

La première partie se trouvant ici : http://les-disciples-dathena.xooit.com/t911-De-la-neige-d-Asgard-au-soleil-…


***** Lyria de la Chevelure de Bérénice *****


Encore une autre ?

Cette question lui avait échappée alors qu'un immense dragon, cette fois-ci doré, déchirait le ciel. En fait, cela faisait déjà de longs instants que Lyria suivait des environs de sa modeste demeure les variations de cosmos ainsi que les terribles explosions qu'il s'en suivait.

Pour plus de précision, la blonde amazone se tenait hors des limites de la terre sacrée, juste à quelques pas de la frontière du domaine de la déesse. Comme à son habitude lors ces nuits de pleine lune où la jeune femme, restant éveillé, profitait au maximum de la douce lumière diaphane qu’offrait si généreusement Séléné.

Ainsi, pouvait-elle facilement recueillir les plantes ne fleurissant que la nuit. Et puis, Lazura, à son grand étonnement, avait aussi éprouvé le besoin de se dégourdir les jambes. Ce qui avait fini par décider la jeune guerrière à s’aventurer hors des murs du Sanctuaire. Chose que tolérait le Grand Pope qui avait toute confiance en elle. Après tout, la Silver sainte était plus compétente et avait déjà accompli bien des missions pour le Sanctuaire, certaines l'ayant menée jusqu'au lointain Royaume d'Asgard. Ainsi que Lazura bien que la Silver sainte avait tout fait pour l'en empêcher. Mais cela avait été sans compter sur le caractère agressif et tenace de la jument ainsi que sa fidélité à toute épreuve. Fidélité qui avait failli la jeter en plein sous les crocs des loups de Toran...

Enfin, c'était de l'histoire ancienne à présent mais parlant d'Asgard. Ce cosmos glacial et plus que puissant lui en rappelait étrangement un autre. Le cosmos d'un redoutable guerrier divin qu'elle avait rencontré en plus des guerriers d'Eta et d'Epsilon.

Ce cosmos prenant la forme d'un immense dragon bicéphale s'élevant face à la lune...

Oui, il ressemblait bien trop à celui de Siegfried de Dubhe pour qu'elle fasse erreur... Quoique, à la réflexion, non, ce n'était pas celui du guerrier d'Alpha.

Mais il y a tant de similitudes entre eux... Comme si ces deux dragons du Nord partageaient un lien... Un lien de sang... Un peu comme des frères...

Mais le moment n'était désormais plus aux suppositions. Car viendrait en temps et heure car il y avait plus urgent à accomplir.

Aussi mue par une crainte soudaine face aux derniers déchaînements d'énergie, la blonde Silver sainte se précipita vers le lieu du combat, craignant tout simplement le pire.

Hector était le saint d'or de la Balance mais il était encore très jeune et fougueux. Sans doute ne réalisait-il même pas l'ampleur de sa propre force et encore moins celle du guerrier divin d'Alpha. Une force dont Lyria, elle, avait justement eu un aperçu autrefois...

Siegfried de Dubhe et elle s'étaient en effet rencontrés au cours d'un tournoi et la jeune femme n'avait rien pu faire face à lui. Il lui en restait d'ailleurs un terrible souvenir en plus de la réouverture de blessures anciennes.

Et ce cosmos bien que blanc ne cesse me le rappeler... Il te ressemble tant Siegfried... En plus féminin et gracieux...

Une nouvelle explosion se fit encore entendre. Toujours plus rapide, toujours puissante.

Vite, il faut que je les rejoigne... Si jamais ces deux-là perdent le contrôle... Je n'ose en imaginer les conséquences...

Et elle incita Lazura à filer de toutes ses forces droit vers le lieu de l'affrontement. Chose aisée vu l'intensité des les éclairs blanc et dorés déchirant le ciel tandis que les deux dragons ne cessaient d’apparaître fugitivement. Jusqu'à ce que les pas de Lazura ne ralentissent et qu'elle s'arrête soudain comme pétrifiée.

Lyria dut alors user de toute sa patience pour la rassurer, murmurant longuement à son oreille. Puis, enfin, la jument accepta de reprendre son chemin tandis qu'à quelques dizaines de mètres d'elles, deux gigantesques dragons apparurent enfin dans toute leur splendeur.

Une telle débauche d'énergie... C'est incroyable, même au cours de mes voyages les plus lointains, je n'avais encore jamais pu contempler un spectacle comme celui-là...

Puis, elle remarqua une troisième présence presque éclipsée par l'énergie déployée par les deux dragons...

Althéa des Poissons... Alors, elle aussi a été attirée...

Une chance car je n'ose imaginer ce qu'il se passerait si une envoyée d'Asgard trouvait la mort ici, à l'entrée du Sanctuaire de la déesse Athéna.

Car pour Lyria nul doute, cette armure était bien celle d'une guerrière divine, une envoyée d'Asgard, et ce combat en plus d'être inopportun risquait d'avoir de terribles retombées au cas où l'un des deux venait à succomber.

Aussi se rapprocha-t-elle encore davantage avec Lazura, se préparant à intervenir du mieux de ses capacités en cas de force majeure. Ce qui ne tarda guère à arriver lorsque les deux plus féroces attaques des dragons se déclenchèrent quasi simultanément et que, loin de se contrecarrer, elles s'harmonisèrent, se renforçant l'une l'autre en une ultime danse de dragons, dirigeant les deux belligérants droit vers la pleine lune...

A une allure si vertigineuse qu'elle ne peut qu'être mortelle... !!!

Non !!! Hector, mais qu'as-tu fais ? Vous volez tous deux droit vers votre mort... !!!


"Lyria, prépare-toi à intervenir dès que je te le demanderai..."

Cette voix qui avait résonnée dans sa tête... Si forte et déterminée...

"Oui, je suis prête... Dès que tu me le demanderas… "

***** Nector de la Balance *****


Star Hill.

Très haut pic rocheux situé à l’intérieur même du Sanctuaire.

Considéré comme le lieu sur Terre le plus proche du ciel. Et donc, le lieu le plus proche de la Lune. Un endroit vraiment unique en son genre, où seul le Grand Pope Héraclès du Bélier était autorisé à se rendre afin d’observer les mouvements des étoiles à partir desquels il pouvait établir des prophéties.

Quel meilleur endroit pour observer les étoiles une nuit de pleine lune que le Star Hill ?

Nector, premier chevalier d’or de la Balance, et porteur de la Kamui de la Balance, avait effectivement obtenu ce privilège du Grand Pope lui-même. Mais il faut dire aussi que depuis leur plus tendre enfance, Héraclès et lui se considéraient comme des frères.

Malheureusement, la quiétude de cette belle nuit d’été fut bien vite troublée par un cosmos que le demi-dieu reconnut sans moindre difficulté. Ainsi son cher disciple faisait encore des siennes ?

Il faut dire qu’à son âge, Nector n’était pas moins turbulent que son élève. Ainsi, le chevalier d’or de la Balance, celui qui, de part son signe se devait d’être le plus sage de tous les saints, était cependant loin d’être un chevalier parfait. Il était avant tout un être humain qui commettait des erreurs mais qui se devait d’appendre de celles-ci.

Ainsi, dès le début du combat, Nector avait deviné ce qui arriverait probablement lors de cette rencontre entre les deux jeunes dragons fonceurs. Mais cependant, il s’était bien gardé d’intervenir afin que son disciple reçoive ainsi une nouvelle leçon.

L’apprentissage du chevalier d’or de Libra était long et difficile. Et Hector, de par sa fougue et son enthousiasme naturel, frôlait la mort de très nombreuse fois. Mais le jeune homme ressortait à chaque fois grandi de ses épreuves, gagnant aussi en sagesse. « Ce qui ne tue pas un Hector, le rend plus fort », se plaisait à répéter Nector à son disciple.

Comme il le lui avait déjà enseigné à Rozan, le signe de la balance devait être le résultat d’un équilibre parfait entre le Tigre et le Dragon. Deux très puissantes créatures aux qualités bien différentes. Et cette nuit, Hector avait parfaitement preuve, une fois de plus, qu’il maîtrisait sa part de Dragon.

Au contraire de Nector qui lui, s’était montré aussi calme et patient qu’un Tigre. Guettant son disciple sans jamais trahir sa présence. Attendant encore et encore, totalement immobile, le meilleur moment pour intervenir.

Et c’était justement maintenant. Et en une fraction de seconde, le premier chevalier d’or de la balance disparu du Star Hill.

********************


Lieu du combat entre les deux jeunes dragons.

Un puissant cosmos, rappelant étrangement celui d’Hector fit son apparition. Et dans une puissante explosion de lumière dorée le demi-dieu fit son entrée en scène...

Deux valeureuses saintes s’étaient également portées au secours des dragons. Leurs présences à toutes les deux étaient plus que bienvenues. Effectivement, Hector avait eu recourt à « l’attaque interdite » et même un demi-dieu ne pouvait contrer seul une telle attaque.

Nector entra en communication télépathique avec Lyria et Althéa, la situation étaient critique, ils devaient agir vite et coordonnées leur effort. Mais avant tout, le Saint de la première génération assura à ses deux sœurs d’armes qui allaient leur confier la meilleure protection qui soit.

Soudain, deux gerbes de lumière dorée partirent simultanément des avant-bras de Nector et foncèrent à la vitesse de la lumière devant chacune des deux saintes pour s’y arrêter en douceur et faire apparaître les boucliers d’or de la Kamui de la Balance.

Maintenant, Nector de Libra devait faire un choix. Il n’avait pas le droit à l’erreur. Quelle arme choisir pour ne pas tuer les deux jeunes dragons ? Quelle arme pourrait endiguer une telle attaque ?

De toute manière, il était totalement illusoire de penser anéantir l’attaque d’un seul coup.

" Il va y avoir plusieurs étapes ", annonça-t-il par télépathie à Althéa et Lyria.

Le demi-dieu se saisit ensuite de son trident, et l’enflamma de son cosmos.

Sous l’influence du cosmos semi-divin, l’arme sembla se métamorphoser en un Gigantesque Tigre d’Hélios !

- Première étape !!! Rugit alors Nector !

Et au même moment le Tigre d’Hélios qu’il venait de créer, fonça d’un bond prodigieux droit sur les deux dragons !

Et c’est à ce moment précis, qu’un autre cosmos, aussi puissant que celui de Nector fit son apparition sur les lieux du combat. Ce cosmos bien qu’incroyablement puissant n’émettait aucune pression négatives sur les personnes présentes. Bien au contraire, il apparut comme une bouffée d’oxygène salvatrice. Il s’en dégageait un vent frais, et une grande impression de calme et de sérénité s’en dégageait.

On aurait presque pu s’imaginer qu’une douce mélopée accompagnait cet étrange cosmos, presque... Car cela était sans doute impossible…


***** Ludwig de Benetnasch *****


Asgard, devant la Statue d’Odin, le dieu suprême.

Même l’été les nuits étaient bien froides dans le Royaume du Grand Nord. Pourtant, une belle et douce mélopée s’élevait dans la quiétude de cette splendide nuit de pleine lune. Mais il ne s’agissait pas de n’importe quelle mélopée. Elle était en effet, unique. Inimitable. Car personne au monde n’était en mesure de rivaliser avec le talent musical du Grand Barde d’Asgard, le Divin Lyriste, Ludwig.

Cette musique avait quelque chose de vraiment très particulière. Parfois, elle dégageait une impression de très grande sérénité. Parfois, une bouleversante émotion. Et parfois, les deux en même temps. On pouvait presque la qualifiée de magique. Cette divine musique parvenait à atteindre le plus profond de l’âme et ainsi à la toucher. Et on lui accordait même l’exceptionnelle faculté de pouvoir guérir les blessures de l’âme.

Ainsi, Ludwig de Benetnasch, Premier Guerrier Divin d’Eta, s’exerçait à son art cette nuit. Une splendide aura du blanc le plus pur l’entourait. Il jouait de la lyre dans une très grande sérénité. Ses yeux étaient clos et tous les muscles de son visage étaient totalement décontractés. On aurait presque pu croire qu’il dormait d’un sommeil paisible, s’il ne jouait pas de la lyre en même temps.
Mais la réalité était tout autre. Si son corps était à Asgard, son esprit se trouvait à des milliers de kilomètre d’ici.

Il veillait sur la jeune Guerrière Divine qui avait jadis été son élève, car à Asgard on n’oubliait jamais les siens.


*************

Près du sanctuaire sacré de la déesse grecque Athéna, le lieu du combat.

Le cosmos du Grand Barde d’Asgard fit son apparition. Un cosmos très puissant mais qui ne dégageait pas la moindre particule d’agressivité.

Cependant, le doux cosmos du Grand Barde d’Asgard ne pouvait agir par télékinésie sur le corps de sa disciple Signy. En effet, l’attaque dorée, dans laquelle sa fougueuse élève était prise, représentait une barrière physique infranchissable, même pour un demi-dieu.

Mais Ludwig avait plus d’une corde à sa lyre. Et c’était donc sur le plan mental qu’il décida d’agir. Il entra en communication télépathique avec la jeune Guerrière Divine d’Alpha. Et de d’une voix douce et apaisante, il rassura son élève sur la situation. Lui expliquant dans les grandes lignes que les chevaliers d’Athéna allaient tout faire pour les sauver, elle et le jeune homme qui l’accompagnait. Et que si besoin il les aiderait aussi.

Puis le calme et puissant cosmos du Grand Barde d’Asgard, alla ensuite former une sphère de protection autour de Lazura. Une technique qu’il avait jadis utilisée en Asgard afin de protéger la belle jument blanche et la Silver Sainte Lyria. C’était sa manière à lui de leur dire qu’il n’avait pas oublié leur petit passage en Asgard


***** Althéa des poissons *****


Grèce, lieu de la plus étonnante de toutes les rencontres...

Lutte insensée entre le dragon d'hélios et la blanche dragonne de Séléné...

Telles devaient être les pensées de la rose d'or lorsque sous ses yeux, les choses s'emballèrent, échappant totalement aux deux protagonistes de ce qui avait à présent toute les chances de finir en tragédie...

Les choses et surtout les trop puissantes attaques lancées par les deux dragons... Deux énergies si fortes qu'elles échappaient désormais à tout contrôle, entraînant les deux combattants vers une mort certaine...

Hector, dragonne d'Asgard... Pourquoi ? Êtes-vous devenus aveugles ? Une telle puissance combinée ne peut être maîtrisée...

Cria presque la somptueuse jeune femme en réalisant les deux ultimes dragons, loin de s'annuler s'étaient mutuellement renforcés... S'étreignant en une incroyable et merveilleuse danse avant de s'élancer tout deux droit vers le firmament étoile. Droit vers la blanche et douce Séléné...

Et aussitôt la Gold Sainte se précipita vers eux... Il lui fallait agir et très vite si elle voulait les sauver. Car jamais, elle ne laisserait Hector, son plus proche ami, finir en poussière d'étoiles flottant parmi les étoiles et les nuages.

Non, Jamais !!!

Et elle était prête à tout pour cela même à user jusqu'à ces dernières réserves d'énergies, ses ultimes pétales blancs et ses écailles dorées... Oui, tout tenter pour te sauver ainsi que l'infortunée dragonne blanche...

Puis, entrevoyant enfin une solution, elle sentit d'autres présences...

Et cela renforça encore sa détermination, lui offrant un regain d'énergie plus que bienvenue...

Désormais, elle n'était plus seule, Lyria puis Nector venaient juste de faire leur apparition, quelques secondes, à peine, après le début du drame. Tous trois s'étaient d'office reconnus et décidèrent sans un mot d'unir leurs efforts dans ce qui était sur le point de devenir à présent une mission de sauvetage à nulle autre pareille.

Le sauvetage de deux dragons enlacés. Une pointe de jalousie brilla alors un très bref instant dans les yeux bleu émeraude de la combattante à l'armure dorée...

Mais celle-ci s'évapora presque aussitôt devant la crainte de les voir disparaître à tout jamais. Ainsi avait-elle fait taire ce sentiment trouble en même temps que tous les autres qui animaient son cœur le faisant battre avec violence dans sa poitrine.

Oui, elle ne pouvait pas se permettre de se laisser aller à ses sentiments personnels. Il lui fallait être de pierre, devenir aussi froide et insensible que le métal de son armure... Aussi froide et vive que l'eau où évoluaient les poissons...

" Hector... J'arrive... Ne désespère pas... Ton maître, Lyria et moi-même allons te tirer de ce mauvais pas... Et je pense que nous ne sommes pas seuls... "

Ajouta-t-elle en sentant qu'un cosmos aussi apaisant que froid environnait les trois combattants ainsi que la jument Lazura. Une présence à la fois lointaine et si puissante.

Un Asgardien capable de projeter son cosmos aussi loin... Pour apaiser la dragonne... Oui, elle en aura besoin avec ce que nous allons être obligés de leur infliger pour les sauver...

Songea la belle avant de réceptionner le bouclier d'or de la Balance...

" C'est quand vous le souhaitez, Nector de Libra... "

Quelques mots suivis de deux explosions cosmiques d'une puissance incroyable...

Un trident d'or qui fend les airs séparant sans les blesser davantage les deux dragons encore enveloppées de la douceur d'une mélodie engourdissant la colère aussi sûrement que le froid mortel d'Asgard engourdissait les vivants...

Choc entre la rencontre de trois forces, des éclairs dorés fusant en tout sens, certains frappant avec une violence inouïe le bouclier derrière lequel se protégeait Althéa tout en usant à pleine puissance de son pouvoir de télékinésie suivant ainsi le maître d’Hector jusqu'à ce que la Gold Sainte se retrouve presque à hauteur des deux dragons encore prisonniers de la trop puissante énergie les poussant toujours aussi irrésistiblement vers le haut et même elle, à présent qu'elle venait d'entrer dans le champ des deux dragons, se sentait presque prise au piège.

Mais à présent tous deux étaient séparés... Encore très proches comme leurs deux représentations respectives mais suffisamment éloignés pour qu'elle tente une méthode aussi désespérée qu'efficace...

"Hector... Je vais devoir te faire souffrir pour te sauver... Mes roses rouges auraient pu vous endormir mais face à une telle situation, je ne peux qu'user de mes attaques les plus terribles. Celle-ci... Celle-ci aurait eu raison de Mina même privée de mes sens, je n'aurais pas pu la manquer. Dragonne de Séléné, je n'ai pas d'autre choix... Préparez-vous tous les deux à encaisser l'ultime choc qui va vous sauver… "

Et sur ces derniers mots, elle enflamma à son tour son cosmos y jetant toutes ses forces tandis qu'au sol une quantité incroyable de roses rouges commençait à recouvrir la roche si dure de Grèce...

Mais Althéa, elle, pouvait le voir, trop concentrée sur sa tache... Elle lâcha alors le bouclier de Libra laissant apparaître plusieurs roses aussi blanches que la plus pure des neiges couronnant les sommets enneigés d'Asgard...

Mettre un terme à cela va nécessiter de vous vider de toutes vos forces... Jusqu'à ce que votre cosmos s'affaiblisse à la frontière entre la vie et la mort....

" Rose sanguinaire... redevient Primitive, baignant et t'épanouissant dans une pluie d'or et d'argent.... Vampirisant la force du Soleil et de la Lune autant que celle contenue dans le cœur de ceux que tu touches "

Et aussitôt les roses commencèrent à changer de couleur avant même qu’elles ne quittent les doigts fins de la Gold sainte des Poissons... Puis, enfin, elle les lança mais pas vers le cœur de ses victimes qu'elle évita sciemment de toucher ainsi tout autre point vital.

Ainsi était Althéa... La reine des roses, la rose d'or et cette attaque pouvait en y jetant toutes ses capacités absorber la totalité de l'énergie entourant les deux dragons, tout en se teintant d'or et en se multipliant. Les deux cosmos ainsi neutralisés, les deux dragons pourraient enfin se libérer mais totalement privés de force et de cosmos car même au plus fort de sa puissance, la belle Gold sainte ne pourrait éviter la prise de sang...

Deux roses rouges au beau milieu d'une multitude de fleurs d'or et d'argent.

***** Lyria de la Chevelure *****


Vu du sol de Grèce, le spectacle était tout simplement édifiant, les deux dragons semblant danser dans le ciel étoilé, sublimé par la présence magique de la blanche Séléné.

Et puis, il y avait aussi ce cosmos froid et apaisant qui avait fait son apparition enveloppé d'une mélodie qui était loin de lui être inconnue...

Oui, cette mélodie, Lyria l'avait déjà entendue... Et cela remontait juste à quelques jours... Le froid, la neige d'Asgard et les airs s'échappant d'une lyre... Un instrument parfait entre les mains du Grand Barde d'Asgard.

" Ludwig !!! Ludwig de Benetnasch... Ainsi, toi aussi, tu t'es rendu compte du danger comme Althéa et Nector... Merci Grand Barde d'Asgard pour ta générosité. Grâce à toi, je n'ai plus qu'à me soucier de nos deux jeunes dragons... Veille sur eux comme tu veilles sur moi et Lazura... "

Et sur cette phrase, elle sentit le cosmos froid se renforcer encore autour d'elle tandis que le bouclier de la Balance venait se placer entre elle et le ciel où s'élevaient encore et toujours les deux infortunés dragons...

" Courage noble dame Althéa et à vous aussi, seigneur Nector... Ne vous souciez pas de moi !!! Libérez nos deux jeunes dragons... Ensuite, ce sera à moi de veiller à leur guérison... "

Puis, à peine ce dernier message télépathique lancé, l'attaque se déclencha, si fulgurante que la jeune Silver sainte ne put qu'entrevoir les gestes rapides et si précis de ses deux supérieurs...

Mais les résultats, eux, étaient là et bien, se révélant enfin, au terme d'une avalanche de lumière frappant sans pitié le sol grec ainsi que le bouclier que la blonde guerrière tenait fermement en main...

Pour faire bref, les deux dragons se séparèrent avant de commencer à lentement s'estomper, devenant de plus en plus diaphanes sous les deux doux rayons de la pleine lune avant de totalement s'évanouir...

Tels des fantômes... Des mirages errant dans le ciel...

- Bravo, vous avez réussi...


Et ce fut aussi à cet instant que l'attaque cessa totalement et que la blonde amazone put enfin repérer sans la moindre difficulté le blanc cosmos de Ludwig toujours accroché aux deux dragons ainsi qu'à elle et Lazura...

Et ce fut aussi à cet instant qu'elle comprit quel serait son rôle et celui des énormes rosiers qui avaient fini par eux aussi s'élancer vers le firmament étoilé, leurs rameaux devenus troncs fleurissant au plus profond de la nuit...

Des troncs contre lesquels je pourrais...

- Bien à moi... Lazura... Viens me renforcer.


Lança-t-elle à la jument avant de repousser le bouclier qui l'avait si bien préservée des retombées cosmiques des deux attaques ultimes...

Ainsi, quelques secondes plus tard, alors que les deux dragons privés de leurs puissances commençaient à retomber droit vers le sol, tout juste ralentis par le pouvoir d'Althéa qui elle-même peinait à se maintenir dans les airs, Lyria fit exploser son cosmos, y jetant toutes ses forces de Silver renforcées par Lazura et par la présence discrète mais bien réelle du cosmos de Ludwig d'Eta...

- Par la Chevelure Dorée de la Mort... (Attaque 7è sens... Lyria ayant déjà ressenti cette ultime puissance lors de précédent combat contre Siegfried de Dubhe...)

Aussitôt ses poings se mirent à briller avant qu'elle ne tende les bras vers le ciel, se tenant debout, en parfait équilibre sur l'échine de Lazura... Avant que dans une explosion de lumière, elle n'envoie une multitude de fils droit vers les deux dragons ainsi que vers les troncs des rosiers arborescents...

Une toile de fils d'or finit par se tisser entre les végétaux fleuris en un vaste filet de secours... Souple et solide...

Cela c'était pour les recueillir au cas où l'autre tentative échouait car les autres mèches de cheveux d'or eux filaient droit vers les trois protagonistes désormais en pleine chute libre.

***** Hector de la Balance *****


Deux jeunes dragons s’envolaient pour ce qui était, sans doute et malheureusement, un aller simple vers la lune.

Comment ai-je pu me retrouver dans une telle situation ? Se demanda Hector en proie au désespoir.

Le jeune homme n’avait compris que bien trop tard que le contrôle de l’attaque lui avait totalement échappé. Il n’avait désormais plus aucun moyen de reprendre la situation en main. Ce n’était pas pour rien que l’Ultime Dragon était une attaque interdite.

Mais soudain, une formidable énergie cosmique fit son apparition.

Hector reconnu immédiatement l’identité du nouvel arrivant. Ainsi, tout espoir ne semblait pas perdu !

- Mon maître ! Cria presque le jeune Chevalier d’or.

Puis, le jeune homme voulut faire partager cette bonne nouvelle avec l’infortunée dragonne embarquée dans la même galère que lui.

- Guerrière Divine, mon maître est là ! Nous sommes sauvés ! Affirma Hector avec beaucoup d’enthousiasme.

Puis, tout se passa extrêmement vite. Trop vite pour que le jeune chevalier puisse comprendre l’intégralité des évènements qui se produisît lors de cette mission de sauvetage, cette mission de la dernière chance.

Un puissant choc doré.

D’une violence inouïe.

Nector avait dû faire appel à une des douze armes divine de la Kamui de la Balance pour anéantir la puissante barrière physique créée par l’Ultime Dragon.

Les deux jeunes dragons étaient maintenant séparés. Mais l’Ultime Dragon n’était pas totalement anéanti pour autant. Et il menaçait de repartir de plus belle. L’attaque du demi-dieu n’aurait donc servi qu’à créer une simple accalmie ?

Une douce et belle voix arriva alors qu’aux oreilles du jeune homme. C’était celle de la sublime Althéa.

Elle aussi va essayer de me sauver, pensa Hector en souriant.

Mais tout alla vite, trop vite. Et le visage du jeune homme fut rapidement déformé par la douleur. Hector avait ressenti une douloureuse piqûre. Une souffrance fulgurante transperça tout son corps en même temps qu’il sentit ses forces ainsi que son cosmos le quitter... jusqu’à disparaître totalement. Suite à cette attaque, il perçut un trouble dans l’usage de ses cinq sens.
Puis, ce fut la chute libre.

Le jeune chevalier se sentit totalement impuissant, ne parvenant plus à faire appel à la moindre énergie.

Le jeune homme sentit qu’un étrange cosmos continuait d’émaner de la guerrière divine. Sans doute était-ce là, un des mystérieux pouvoirs des serviteurs d’Odin.

Pourquoi n’ai-je plus aucune force ? Se demanda-t-il en proie au doute et au désespoir. Le jeune Libra semblait même avoir perdu son esprit combatif.

Ses paupières se firent de plus en plus lourdes et Hector se sentit sombrer doucement dans un lourd sommeil sans retour. Quand soudain, il sentit sur sa peau deux fines mains se poser, le sortant ainsi de sa torpeur. Il ouvrit les yeux et sourit.

Althéa venait de le rejoindre. Aidée par le cosmos de Nector.

Mais la Gold Sainte semblait elle aussi à bout de force.

Puis, il sentit une multitude de fils ou plus exactement de cheveux s’enrouler autour d’eux.

Lyria ! Elle va nous aider à atterrir sans dommage !

Hector et Althéa se dirigeaient maintenant vers la toile de fils d’or fin, tissée par la Silver Sainte entre les végétaux fleuris


***** Signy de Dubhe *****



La lune semblait briller encore plus intensément tandis que les deux dragons fonçaient obstinément vers elle...

Mani... Serai-je devenue comme le loup Hati, te poursuivant jusqu'à finir par m'éteindre à jamais...

Une bien douce façon d'évoquer sa mort prochaine si rien ne pouvait les délivrer de la double attaque. Si seulement....

Non, c'était inutile, la Morsure de Skoll avait échappé à son contrôle dès que son corps s'était retrouvé paralysé suite à la dernière offensive d’Hector...

Et ensuite, la situation leur avait totalement à tous deux échappé.

Ainsi deux dragons montaient vers la lune, Mani pour l'Asgardiennes, Séléné pour Hector... Frère et sœur du soleil Sol ou Hélios...

La lune et son char traversant le ciel...

Une secousse encore plus violente que les autres fit soudain taire cette étonnante réflexion, elle semblait soudain si différente, la belle dragonne à l'armure blanche. Comme apaisée malgré la situation... La terreur aurait du la submerger face à la menace d'une mort imminente et pourtant, elle devenait étrangement sereine comme si...

Et ce fut à cet instant qu'elle le sentit avant de l'entendre enfin...

Maître Ludwig !!! Cet air... ma mélodie préférée... Vous êtes donc là... Auprès de moi d'une certaine manière...

Puis, soudain ce fut une autre voix qui s'imposa à elle. Hector... Hector qui voulait lui aussi la rassurer... Son maître venait lui aussi d'arriver.

Ainsi, les maîtres respectifs des deux dragons étaient maintenant sur le point d'intervenir. Cosmos blanc et incroyablement doux malgré sa puissance pour Ludwig et présence flamboyante pour le maître d’Hector.

Signy sourit alors comprenant qu'elle subissait l'influence douce de son mentor. Une terrible vague d'apaisement qui avait fini par juguler et endormir son tempérament fougueux. L'image de la dragonne devenue sage et sociable passa un bref instant sur ses traits avant qu'elle n'ouvre la bouche pour enfin murmurer à son frère d'infortune...

- Loth...

Mais elle ne put achever car un choc d'une violence extrême vint les séparer et tout alla ensuite si vite qu'elle ne put rien comprendre. La seule dont elle était certaine, c'était la présence du guerrier divin d'Eta. Grand Barde dont le cosmos se resserrait de plus en plus autour d'elle... Renforçant de concert sa prise sur le corps de la jeune nordique, la soutenant dans cette terrible épreuve. De tout son art et de toutes ses forces...

Quant à elle, de son côté, elle essayait de mettre un nom sur ce qui avait bien pu la frapper avec tant de force mais n'en eut guère le temps car une autre attaque vint la toucher de plein fouet. Une vive douleur s'ensuivit alors que le cosmos d'Eta croissait encore et encore, cette fois, pour l'empêcher de se défendre ou plutôt de tenter de se défendre contre ce nouvel assaut qui l'avait comme transpercée.

Maître... Que... Que se passe-t-il ? Est-ce encore vous ? La douleur s'estompe mais je perds mes forces... Tout semble presque s'éteindre autour de moi...

Puis ce fut presque le trou noir... Un instant d'égarement où elle eut l'impression de se sentir flotter avant de soudain se sentir tomber.

Jusqu'à ce qu'une nouvelle énergie apparaisse. Moins puissante mais bien là, un cosmos très différent de celui des gold saints. Et s'approchait très vite...

Signy rouvrit alors les yeux et vit une multitude de fils d'or l'entourer.

- Des fils ?

Et tendant la main, elle en attrapa quelques-uns et les testa entre ses doigts blessés.
Non, on dirait des mèches de cheveux... Oui, une immense toile formée par de longs cheveux d'or...

Et elle n'était pas encore au bout de ses surprises car en plus du cosmos de Ludwig, la soutenant toujours, elle sentit une nouvelle présence et un parfum flottant dans l'air nocturne. Un parfum très doux avant que des pétales n'apparaissent soudain, accrochés aux fils d'or...

- Des pétales de fleurs.

Un nouveau regard et elle put enfin tout découvrir, les robustes troncs et les branches recouverts de fleurs inconnues aux pétales blancs, rouges et dorés...

Une véritable merveille végétale sur laquelle s'arrimait et s'attachait la multitude de fils dorés, formant une gigantesque toile...

Une toile qui avait une origine précise, bien en dehors de cette œuvre unique.

Et reprenant enfin totalement pied dans la réalité, la jeune femme repéra une autre guerrière cosmique. Celle-ci ne portait pas d'armure d'or mais une autre tenue... et se tenait debout sur le dos d'une jument à la robe claire...

Et la voix de Ludwig sembla soudain lui chuchoter... Ou était-ce le fruit de son imagination...

" - Te voici de retour sur terre... Signy..."
- Grâce à vous, maître, à votre cosmos et à votre musique. "


Puis tentant de se relever, elle trébucha avant de retomber sur la masse de cheveux d'or et de pétales mêlés...

Ainsi qu'à eux acheva-t-elle en contemplant les deux saints présents, la jeune femme et un puissant guerrier à l'armure dorée. Puis soudain, elle réalisa qu'il manquait encore quelqu'un et brusquement se retourna, se retrouvant de nouveau à genoux sur l'épais tapis...

Hector... Est-ce qu'il...?

***** Lyria de la Chevelure *****


Droite dans le vent, sa longue d'or chevelure se soulevant au gré des courants cosmiques, bras tendus vers la blanche face de Séléné, la Silver sainte ne cessait de guetter la chute des deux dragons.

Maintenant que la rose du Sanctuaire, la belle Althéa à l'habit d'or, avait accompli son rôle, à la perfection, la blonde amazone pouvait y voir presque aussi clair qu'en plein jour... Une aide plus que précieuse que semblait vouloir leur offrir la douce Séléné en plus celle du Céleste Guerrier Divin d'Eta dont les accords charmaient autant ses oreilles que celles de Lazura qui se tenait avec une calme étonnant juste sous ses pieds.

Et Lyria continuait à projeter des fils d'or aussi robustes que fins, capables en tant de guerre de saisir avant de les broyer les plus solides armures... Ainsi que leurs porteurs.

Mais là, la situation était tout autre. A ses côtés, il y avait en plus de la présence lointaine de Ludwig, celle physique et bien réelle du noble Nector de la Balance, maître de l'infortuné Hector de Libra. Et ensemble ces deux redoutables guerriers, fils de la chaleur et du froid, joignaient leurs forces pour la soutenir... Et sauver leurs deux élèves et amis...

Lyria avait reconnu depuis longtemps la jeune femme au dragon blanc. Elle connaissait son existence et avait vite fait le rapprochement avec son cousin, le terrifiant guerrier d'Alpha.

Siegfried, elle avait tant souffert sous la violence de ses coups mais ne pouvait se résoudre à en vouloir à Signy. Non, Lyria était empreinte de noblesse. La plus faible des trois combattantes réunies en ces lieux et par un étonnant revers du sort, la seule à pouvoir parachever cette immense œuvre de sauvetage.

La vie de Lyria avait commencé sous de bien étranges auspices. Exposée à la naissance avant d'être offerte, toute jeune, à peine capable de se tenir debout aux prêtres d'Asclépios, elle avait alors connu ses premiers moments d'amour et de paix. Les filles, abandonnées tout comme elle, les prêtres et prêtresses ainsi que les quelques esclaves étaient devenus sa famille. L'une des nourrices l'avait même prise en affection tout en lui donnant le sein.

Mais son destin était scellé... Car Lyria était porteuse d'un bien étrange pouvoir. Don que possédaient également d'autres filles mais le sien était l'un des deux plus forts à s'être révélés entre les murs du temple. Aussi, finit-elle par se retrouver transférée au petit temple tout proche. Temple réservé aux futures combattantes d'Athéna. Quoique les prêtres guérisseurs ne purent se résoudre à laisser partir ainsi leurs deux plus prometteuses élèves et continuèrent à leur inculquer leur savoir et l'art de guérir tandis que les prêtres d'Athéna commençaient à leur apprendre à lutter...

C'étaient des souvenirs bien lointains qui venaient de ressurgir, quelques moments épars dans la mémoire de la jeune femme avant que tout ne bascule dans l'horreur tandis qu'elle approchait de ses huit printemps. Trop jeune pour pouvoir lutter et trop vieille pour apprendre à se résigner...

Sang, horreur et cruel sentiment d'impuissance... Ces souvenirs, ses sentiments, l'ancienne esclave avait voulu l'occulter mais son combat contre Siegfried avait fini par les faire remonter...

Si jeune... Oui ma chance en même temps... Celle qui m'a préservé des plus cruelles des souillures...

Oui, elle aurait vraiment pu en vouloir au Céleste dragon d'Alpha d'avoir réveillé cette terrible blessure mais comment aurait-il pu savoir. Le sort des vaincus est toujours si cruel.

Et parlant de dragons, Hector et Signy s'étaient enfin éloignés l'un de l'autre. Nector auprès d'elle maintenait son cosmos enflammé, soutenant de ses pouvoirs télékinétiques les deux Gold Saints Hector et Althéa. Althéa qui, maintenait, était aussi à bout de force.

" Merveilleuse Althéa... Reste auprès de notre ami et compagnon d'armes. De nous deux, tu es la plus indiquée pour apaiser ses souffrances. Laisse-moi juste-t’offrir ces quelques mèches pour amortir ta chute et vous éviter à tous deux d’inutiles blessures. "

La belle lui répondit d'ailleurs aussitôt, elle venait de rejoindre Hector et de poser ses mains contre son torse avant de saisir enfin ses puissants bras musclés...

Et rassurée, Lyria les laissa continuer. Althéa et Nector guideraient ensemble le dragon d'Hélios vers le sol. Et elle se chargerait de la blanche dragonne de Séléné avec l'aide de quelqu'un de bien plus fin et mystérieux que la fougueux Hector. Subtil mais tout aussi puissant.

"Guerrier Divin Ludwig de Benetnasch, Grand Barde D'Asgard... Ensemble nous allons y parvenir..."

Et enfin, d'un dernier geste, elle parvint à attraper Signy, l'attraper, l'envelopper de ses doux fils d'or avant d'enfin la ramener sur la terre ferme.

Douceur et efficacité. Lorsqu'elle le souhaitait, la blonde amazone pouvait se montrer aussi douce que terrifiante. Ainsi l'infortunée dragonne avait rejoint le sol, atterrissant sur un étonnant tapis de roses et de soie entremêlées. Lyria la vit aussitôt se relever pour s'enquérir du sort d’Hector et cela lui plut. Bien plus qu'elle n'aurait pu le penser.

Ainsi la blanche dragonne avait du cœur sous son air de brute épaisse. Une jeune femme bâtie en force mais aussi "un peu" maladroite...

Lyria jeta alors un œil à Nector, lui faisant comprendre qu'elle allait se charger de Signy et laisser son disciple à ses bons soins en plus de ceux de la rose d'or.

Puis, une fois que le maître lui eut répondu, elle fit avancer avec douceur Lazura avant de prendre la parole d'une voix calme et assurée. Sans le plus petit tremblement, montrant une image forte et sereine malgré tout ce qu'il venait d'arriver.

- Bon retour sur le sol sacré, Signy, guerrière divine d'Alpha... Au nom de ma grande déesse et des mes frères guerriers, je te souhaite la bienvenue au domaine sacré.

Puis descendant de cheval, elle s'avança avant de continuer.

- Bien des choses regrettables viennent de se passer... Mais vous vous en êtes sortie, ainsi que Hector et cela est le principal... Aussi permettez-moi de vous emmener à l'abri que vous receviez les soins à votre état ainsi que de quoi remplacer vos vêtements en loques avant de vous reposer à votre gré.

Puis fermant ses longs yeux verts, elle ajouta avec un sourire très doux.

- Ne vous étonnez pas, votre maître Ludwig de Benetnasch et moi, nous nous connaissons... J'ai eu l'immense honneur de le rencontrer à Asgard lors d'une mission diplomatique...

Puis, voyant l'expression étonnée de la jeune dragonne, elle rit un instant avant de reprendre sur un ton toujours aussi doux.

- Oh, excusez-moi, dame Signy. J'ai oublié de me présenter, je suis Lyria, Silver sainte de la Chevelure de Bérénice et elle c'est Lazura, ma compagne.

Puis se tournant vers les autres personnes présentes...

- Je pense que vous connaissez aussi Hector de la Balance et notre jolie rose, Althéa des Poissons. Quant à ce redoutable guerrier, c'est le noble Nector de Libra, maître d’Hector. Et je crois qu'il va avoir une petite discussion avec lui. Donc si vous voulez lui dire quelque chose, je pense que c'est pour maintenant. Ensuite, il vous faudra me suivre... Lazura nous emmènera toutes deux...

Et elle se tut, laissant le silence retomber. Elle avait évité de mentionner trop explicitement le triste état de la jeune femme pour ne pas la vexer devant les autres. Et visiblement elle avait apprécié. La dragonne avait de l'orgueil tout comme Siegfried et cela Lyria l'avait parfaitement compris. Aussi avait-elle fait en sorte de ne pas la froisser pour Asgard et pour le Sanctuaire...

Puis levant les yeux vers la lune qui semblait reprendre sa course, elle fit une prière remerciant la belle déesse pour cette lumière qui n'avait cessé de les baigner…

***** Hector de la balance*****


Dans la douceur de la nuit étoilée, Hector de la Balance continuait sa chute, mais au moins, maintenant, il n’était plus seul.

Merci, mon maître, d’avoir fait parvenir Althéa jusqu’à moi, pensa le jeune homme.

" Pardon Althéa de t’avoir entraînée dans ma chute " envoya-t-il ensuite en pensée à sa ravissante secouriste.

Ensuite Hector voulut prendre Althéa dans ses bras musclés afin de la protéger lors de l’atterrissage, mais il n’y parvint pas.

Une violente douleur traversa immédiatement son corps. Le poison continuait à se propager dans ses veines. Et c’est au prit d’un énorme effort de volonté qu’il parvint à ne pas hurler de douleur, même si la souffrance déformait ses traits.

Il faut dire aussi que son organisme n’était pas entraîné à affronter toute sorte de venin ou de poison comme l’était celui de la Gold Sainte des Poissons.

En plus de cela, les dégâts infligés par l’Ultime Dragon n’arrangeaient vraiment pas les choses. Toutes les coupures provoquées par l’épée d’Odin ne s’arrêtaient pas de saigner. Comme si l’Attaque Interdite continuait d’agir sur l’imprudent chevalier qui avait eut l’audace de la déclencher. Et cela même si l’Ultime Dragon ne pouvait plus se nourrir du cosmos d’Hector qui avait été absorbé par la Rose Blanche lancée par Althéa des Poissons.

Le Gold Saint de Libra devait maintenant lutter pour de ne pas perdre connaissance. Il avait, en effet, reçu l’ordre télépathique de son maître de résister. Résister à tout prix, tant que l’Ultime Dragon n’était pas complètement annihilé afin d’éviter que des conséquences encore plus fâcheuses ne se produisent.

Heureusement, la présence de la ravissante Althéa était d’un grand réconfort moral pour le jeune homme. Et malgré la souffrance, il s’efforçait d’esquisser un sourire à chaque fois que leurs regards se croisèrent, espérant ainsi la belle ne s’inquiète pas trop.

Leur chute prit fin et Hector de la Balance fut surpris par la douceur de l’atterrissage. Il s’attendait en effet, à un choc des plus violents. Mais il n’eut pas le temps de se demander comment leur retour sur terre se fit, car il sentit le puissant cosmos du Seigneur Nector se diriger vers lui.

Il y avait fort à parier, son maître ne devait pas être très fier de lui, à ce moment là


***** Nector de la balance*****


L’attaque combinée du Seigneur Nector et de la jeune Althéa avait réussi à stopper net l’ascension suicidaire des deux jeunes dragons... qui devaient donc maintenant redescendre sur terre.

Le premier Chevalier d’or de la Balance s'aperçu rapidement que la jeune guerrière d’Asgard bénéficiait de l’assistance d’un Guerrier Divin de la première génération. Effectivement, elle était maintenant enveloppée et protégée par un très puissant cosmos blanc et glaciale qui semblait être projeté directement depuis le Royaume du Grand Nord. La puissance des Guerriers d’Odin n’avait rien à enviée à celle des chevaliers d’Athéna, et la jeune Signy était donc entre de bonnes mains.

Mais son disciple, lui, semblait complètement désespéré. Comme si tout espoir l’avait abandonné. C’était plutôt inhabituel venant du fougueux et insouciant Hector. Mais Nector trouva le moyen d’y remédier, tout en aidant la jeune Althéa qui se retrouvait elle aussi en mauvaise posture, après son attaque pour sauver les deux dragonnets. Le chevalier d’or de la première génération usa alors de ses dons de télékinésie afin de permettre à la jeune Rose de rejoindre son élève.

Cependant, le jeune et insouciant Hector ne semblait pas être conscient du danger qu’il continuait de courir. Les effets de l’Attaque Interdite n’étaient pas encore complètement dissipés. Aussi, il s’empressa d’envoyer un message télépathique pour lui demander de rester conscient pour ne pas que l’Ultime Dragon reprenne le contrôle et reparte jusqu’à ce que mort s’en suive.

La jeune guerrière divine allait être la première à rejoindre la terre ferme. Aussi le Seigneur de Libra confirma par télépathie à la jeune Silver Sainte Lyria qu’il fallait s’occuper d’elle avant les autres. Puis il lui confia qu’il allait faire mine de s’occuper d’abord de son élève afin qu’elle ait le temps d’apporter les premiers soins à la guerrière d’Odin. Ainsi, cette dernière ne sera plus dans un état trop pitoyable quand il viendra se présenter à elle et l’honneur de la fière guerrière serait sauf.

Nector concentra son cosmos car il allait devoir agir vite. Les deux jeunes chevaliers d’or arrivèrent à leur tour au sol. Un fin rayon de cosmos doré partit alors du doigt du Maître de la Balance pour venir ensuite transpercé un point vital du jeune Libra, sans toucher la jeune Althéa. L’hémorragie dont souffrait le jeune chevalier cessa immédiatement, et son rythme cardiaque redevint normal.

Le Seigneur Nector fusilla du regard son disciple. Mais le maître avait également conscience que son élève se trouvait dans état peu réceptif. Aussi, d’une voix qui se voulait sévère mais juste il prit la parole.

- Hector. Nous devons avoir une petite explication. Rejoins-moi au lever du soleil. Puis, d’une voix plus posée, il ajouta. D’ici là, je te le confie, Althéa. Je compte sur toi afin de bien prendre soin de lui.

Le premier chevalier d’or de la Balance n’oubliait pas la présence de Signy. Il ne désirait pas qu’elle soit témoin des explications entre son disciple et lui.

Ce fut ensuite d’un pas très calme que Nector se dirigea vers Signy et Lyria. Puis il s’inclina respectueusement avant de prendre la parole d’une voix très calme et parfaitement contrôlée.

- Bonjour. Ou plutôt, bonne nuit. Je suis le Seigneur Nector de Libra. Au nom de la déesse Athéna, je vous souhaite la bienvenue au Sanctuaire. C’est toujours un grand honneur ainsi qu’un grand plaisir d’accueillir un ou une envoyé(e) de nos alliés du Royaume Asgard. J’espère que le petit divertissement que vous a proposé mon jeune élève ne vous a pas trop ennuyée. Et dans le cas contraire, je vous prie d'accepter mes excuses les plus sincères. Maintenant, pourrais-je savoir à qui ai-je l’honneur ? Et si je peux me permettre de vous proposer de mes humbles services en tant que guide ?

En attendant la réponse de la jeune Guerrière Divine d’Alpha, il demanda discrètement par télépathie des nouvelles des blessures à la jeune Lyria de la Chevelure de Bérénice.


***** Althéa des Poissons *****



Vertige... Chute dans les ombres, perte de conscience passagère. Le cœur qui accélère. Althéa était à la limite de ses forces. Avoir ainsi modifié la nature même des roses sanguinaires pour sauver les deux dragons lui avait coûté une bonne partie de ses forces et l'effort était tel qu'elle avait un très court instant vacillé avant de sentir un autre cosmos se liguer au sien.

" Seigneur Nector, merci... Même si vous ne pouvez m'entendre car je dirige toutes mes forces et mes pensées vers Hector, merci, merci de votre aide. "

Et aussitôt, elle rouvrit de splendides yeux bleu vers. Deux pierres précieuses uniques en leur genre qui plongèrent aussitôt dans ceux d’Hector dès que le saint de Libra l'avait replacée aux côtés du dragon d'Hélios en perdition. Elle ne put s'empêcher de sourire tandis que leur chute semblait sans fin... Ralentie par la force de Nector, de la somptueuse rose d'or...

Puis, elle posa ses deux mains contre le torse blessé du jeune homme. Il faut bien reconnaître que les deux guerriers avaient jeté toutes leurs forces dans ce combat. La blanche dragonne était redoutable. L'état d’Hector était un beau reflet de sa force. Hector de Libra qui avait renoncé à son armure tout comme Signy. Deux frère et sœur...

Oui, c'était ainsi que la belle gold sainte les voyaient au travers du parfum de ses roses.
Jamais, elle n'aurait quoi que ce soit à craindre de la part de cette blonde nordique. Hector la verrait comme une sœur et non une compagne...

Et Althéa devait bien se rendre à l'évidence, elle n'aurait jamais supporté de voir un autre genre de relation se développer entre les deux guerriers dragons.

Elle se rapprocha encore du dragon blessé lorsqu’Hector tenta de lui répondre avant de grimacer de douleur. Et Althéa se saisit alors de l'une de ses roses. Une rose rouge apaisante qu'elle plaça juste en face du visage du jeune homme avant de caresser ses joues de ces si doux pétales. Le parfum dégagé suffirait alors à le soulager jusqu'à la chute sur le tapis de fleurs.

Puis, comprenant les pensées informulées du Gold saint de la Balance, elle murmura à son oreille.

- Ce n'est rien, Hector. Nous faisons tous des erreurs mais en même temps, cela nous aide à grandir. Et à faire surgir ce qu'il y a aussi de mieux en nous. Ainsi, mes roses ne sont pas que de simples armes. Elles peuvent aussi sauver des vies lorsque tel est mon choix.

Puis, posant la rose contre son torse bronzé, elle ajouta.

- N'aie crainte, cette rose au parfum atténué endormira la douleur. Cette fois, c'est à moi de te soigner... Comme toi le jour où Mina du Scorpion m'a si cruellement blessée... Si tu savais la honte que j'ai pu ressentir à cet instant-là... de n'être qu'une simple rose mais maintenant, j'en suis heureuse car ce n'est pas un Scorpion au dard empoisonné qui aurait pu te préserver...

Et elle sourit une dernière fois tandis que les fils d'or de Lyria l'atteignirent. Une toile douce qu'elle saisit fermement avant qu'enfin elle ne sente le doux cosmos de la Silver sainte les entourer.

" Merci à toi, Lyria de la Chevelure de Bérénice... Tous Silvers, Bronzes ou Golds avons notre tache à accomplir... Tous avons notre place au Sanctuaire. Autour de la glorieuse déesse Athéna. "

Puis, sentant le choc du retour, sur terre, elle se releva au milieu des vents parfumés, se libérant aussitôt de son cocon de soie dorée. Et levant les yeux, elle vit la pleine lune briller comme jamais, arrosant les fleurs d'une douce lumière diaphane. Des roses s'épanouissant au cœur de la nuit...

C'était si unique si inattendu qu'elle ne put s'empêcher de formuler une prière de remerciement à la belle déesse au front d'argent...

" Merci à vous, grande déesse Séléné. Votre lumière a sans le moindre doute du aider les roses à s'épanouir. Merci, douce et bienveillante déesse de la Lune... "

Puis, sentant le cosmos de Nector se rapprocher, elle se releva avant de s'incliner devant lui, s'effaçant un instant, laissant le maître et l'élève seuls au terme de cette folle équipée. Puis, enfin, elle l'entendit de nouveau l'appeler.

Et ses yeux brillèrent tandis que le Gold Saint Céleste de la Balance lui confiait Hector.

- Bien, seigneur Nector, je prendrai soin de lui...

Et se retournant vers Hector, elle ajouta.

- Je pense qu'il est temps de quitter ces lieux, Hector. Enfin, dès que je t'aurais donné les premiers soins.

Puis, surprenant le regard du jeune homme elle ajouta, amusée.

- Ne crains rien pour la blanche dragonne, Lyria va s'occuper des soins à lui donner. Tu connais aussi bien que moi ses talents de guérisseuse. La blonde Signy ne pouvait tomber en de meilleures mains.

***** Signy de Dubhe*****


La terre dure sous son corps et le parfum de ces étranges fleurs embaumant l'air nocturne alors que Mani semblait s'être soudainement éloigné.

Le tout suivi d'un bref rire nerveux...

Ainsi elle était vraiment de retour sur terre auprès d'une belle jeune femme blonde qui venait de la libérer de ses liens dorés. Sa chevelure...

Elle l'avait sauvée en utilisant les longues mèches de sa chevelure. Lyria, ainsi s'était-elle présentée. Lyria, son frère lui avait parlé d'une jeune combattante rencontrée au cours de l'un de ses innombrables tournois, une femme qu'il avait écrasée sans le moindre effort. Il l'avait fait souffrir et Signy se souvenait de la honte qu'elle avait lue dans les yeux de son grand frère. Cela l'avait dégoûté. Il était noble et fier et devoir faire ressentir sa faiblesse à un adversaire aussi noble avait déplu au redoutable guerrier divin. Pourtant, elle ne put s'empêcher de lui répondre...

- Lyria. Enchantée de faire ta connaissance. Moi, c'est Signy. Signy de Dubhe...

... tout en baissant quelque peu les yeux, gênée de devoir sa sauvegarde à une femme que son frère avait tant humiliée devant les siens car tout le Sanctuaire de la déesse avait assisté à la cuisante défaite de la jeune Silver.

Puis elle sentit soudain le cosmos de son maître s'éloigner et distraite par cette présence rassurante, elle en oublia un instant la blonde amazone, répondant spontanément au Grand Barde alors qu'un autre homme, un puissant gold, approchait.

" Merci, maître Ludwig. Soyez rassuré, je suis maintenant hors de danger. Je sais, je suis une stupide dragonne écervelée en grande partie responsable de ce qui lui est arrivé et on en reparlera à mon retour... Mais merci... Merci de votre aide, maître. "

Elle en avait presque les larmes aux yeux.

Puis ce fut la voix de Nector qui prit le relais. Toute proche celle-là. Et séchant ses quelques larmes, elle répondit.

- Salut à toi, noble Nector. Je suis Signy de Dubhe, guerrière divine d'Alpha et sœur, enfin cousine, du grand Siegfried !!!

Ajouta-t-elle spontanément, oubliant dans la foulée la présence de Lyria qui devait sans doute se sentir mal de s'entendre à nouveau rappeler son impuissance face à cette force de la nature.

Mais Signy était ainsi, forte et spontanée, bien plus maladroite que méchante...

- Et bien ! Quel accueil ! Oui, votre disciple est incroyable... presque aussi ardent que moi... !!! Quoique je suis aussi responsable. Je n'ai rien pu faire lorsque nos deux attaques se sont renforcées au lieu de s'annuler. Aussi, permettez-moi de vous demander une faveur, celle de diminuer au moins sa peine de deux.

Puis, tentant de se redresser avant que Nector ne l'aide à grimper sur le dos de Lazura, le Gold saint réalisant sans doute, lui, la gêne régnant maintenant entre les deux jeunes femmes.

- Et bien, vu l'invitation, allons voir votre Sanctuaire mais je ne vais quand même pas aller à cheval alors que vous devez tous les deux marcher...

Quoique, sentant ses forces commencer à lui jouer de bien mauvais tours, elle dut bien finir par se résigner à accepter cette situation...

- Soit mais ensuite, je marcherai sur mes deux jambes.

Et adressant un large sourire à Lyria, elle lui tendit le bras pour qu'elle monte en croupe. Lazura se plaçant tout simplement d'office auprès d'elle.

- Viens ma belle, je ne voudrais pas séparer deux amies. Et puis, je ne t'ai pas encore remerciée. Aussi, tu pourras en profiter pour me demander tout ce que tu veux.

Et se retournant encore plus vite vers le Gold Saint Céleste de Libra.

- Euh... ça m'ennuie, seigneur Nector, mais cette pauvre jument ne va pas pouvoir nous porter tous trois.

Et sur ce, elle ne put retenir un rire heureusement communicatif qui eut l'avantage de détendre une bonne fois l'atmosphère avant que tous trois ne se dirigent vers l'enceinte.

Sur cette dernière phrase.

- A plus tard, seigneur Hector et noble dame Althéa... Et encore merci pour ce fabuleux accueil...

***** Hector de la Balance *****


Envol vers la lune. Enchaînement d’attaque surpuissante. Chute vertigineuse. Retour sur terre. Tout venait de se passer tellement vite !

Hector eu besoin de quelque instant afin de remettre ses idées en places.

Le jeune homme était allongé au sur la terre ferme. Son regard s’était perdu dans le ciel étoilé. Sur son large torse à la musculature parfaite se trouvait toujours la rose délicatement parfumée avec laquelle Althéa lui avait caressé les joues de ses pétales avec une infinie douceur. Cette rose rouge était vraiment très particulière comme le lui avait chuchoté à l’oreille la sublime Althéa.

La belle fleur avait en effet eu un effet des plus appréciables sur le jeune homme en le soulageant progressivement de l’hallucinante douleur provoquée par l’Attaque Interdite de l’Ultime Dragon. Une belle Rose venait d’apaiser un fougueux Dragon.

Mais Hector était encore tellement déboussolé qu’il ne parvenait pas à trouver les mots pour exprimer sa gratitude à la sublime Althéa.

Il ne parvint qu’à lui murmurer dans un souffle :

- Merci Althéa.

Mais les yeux du jeune homme semblaient parler pour lui. Car ses yeux brillèrent quand il s’était adressé à sa sauveteuse providentielle et avait croisé son regard. Ainsi la jeune femme avait pu aisément lire dans ses yeux à quel point il lui était reconnaissant et à quel point il appréciait sa présence à ses côtés même si n’avait pas pu être très loquace.

Le jeune chevalier d’or de la Balance posa ensuite une main sur son front et il prit appui sur le sol avec son autre main pour s’asseoir avec difficulté.

Son maître, arrivait. Et il s’adressa à lui d’une voix des plus autoritaires. Il lui ordonna de venir le retrouver à l’aube afin qu’ils puissent avoir une petite discussion sur la mésaventure qui venait de se produire.

Cependant, si le Seigneur Nector avait décidé de remettre cette explication à plus tard, c’était parce qu’en tant chevalier de la première génération, il se devait de savoir quelles étaient ses priorités. Et il était de son devoir de reprendre la situation en main. Il faut dire aussi qu’Asgard et le Sanctuaire étaient alliés et qu’il était donc de la plus haute importance d’accueillir convenablement et au plus tôt la diplomate du Royaume du Grand Nord.

Honteux, Hector se contenta de baisser la tête suite aux sévères mais justes paroles de son professeur. Et il n’ajouta pas un seul mot. Il en avait largement assez fait pour cette nuit.

Mais le jeune homme ne put s’empêcher de retrouver le sourire, quand son maître lui annonça qu’en attendant, il le confiait à la charmante Gold Sainte des Poissons.

Le Seigneur Nector mit ensuite son pouce sur son indexe pour siffler et lancer un appel dans la nuit. Il se dirigea ensuite vers la Guerrière Divine d’Alpha pour lui souhaiter la bienvenue.

Signy était actuellement soignée par Lyria, la Silver Sainte de la chevelure de Bérénice, dont les talents de guérisseuse étaient déjà célèbres dans tout le Sanctuaire. Mais Hector remarqua aussi quelque chose de bien surprenant. Un étrange cosmos blanc, serein et apaisant entouraient les deux jeunes femmes avant de disparaître, il ne savait où.

La douce voix d’Althéa ramena Hector à la réalité. La belle avait en effet suivi son regard avec amusement. Oui, elle avait raison, la blanche dragonne ne pouvait tomber en de meilleures mains. Il était inutile de s’inquiéter pour elle.

Mais lui, Hector, n’était pas non plus à plaindre car il était lui aussi entre de très bonnes mains ! Et c’est en toute confiance qu’il laissa Althéa lui apporter les premiers soins grâce aux étonnantes capacités des fleurs. Le jeune homme fut très impressionné par précision et la souplesse des gestes effectués par la jeune femme. Les mouvements d’Althéa étaient à la fois parfaitement maîtrisés et d’une douceur presque sensuelle. Le jeune homme était complètement tombé sous son charme. A ses yeux, elle lui sembla être des plus félines et il ne manqua pas de la complimenter dans ce sens.

Puis la quiétude de la nuit fut interrompue par l’arrivée au triple galop d’un puissant destrier noir qui venait rejoindre le Seigneur Nector. Son maître allait donc accompagner jusqu’au Sanctuaire Signy et Lyria qui montaient Lazura.

Hector se releva le premier. Il tendit la main vers la sublime Althéa. Non pas parce qu’il pensait que la jeune femme ne pouvait se relever seule mais d’un geste qu’il espérait être galant.

Puis il s’adressa à elle en souriant tendrement :

- Bien je pense qu’il est temps pour nous aussi de quitter ces lieux. Au fait, tu as gardé des séquelles des piqûres du Scorpion d’or ?

Demanda le jeune homme qui semblait maintenant avoir retrouvé sa langue.

Et les deux jeunes gens partirent mains dans la main dans la nuit, sous le doux regard de Séléné


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 10 Jan - 16:19 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
HARU12
Disciple Assidu
Disciple Assidu

Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2010
Messages: 230
Féminin Lion (24juil-23aoû)
Ascendant: Sagittaire
牛 Buffle
Point(s) de Cosmos: 52
Moyenne de points de Cosmos: 0,23

MessagePosté le: Mar 11 Jan - 11:47 (2011)    Sujet du message: De la neige d'Asgard au soleil de Grèce... (partie 2 sur 2) Répondre en citant

Toujours aussi bien écrit tellement bien que j'ai été prise dans un tourbillon de mots et je me suis vraiment prise au jeu. Je ne sais pas si c'est parce que j'ai revue "Orgueil et préjugés" mais le style de vos mains m'a fait pensé au phrasé utilisé dans cette oeuvre.
Juste un petit chose qui m'a gênée ; Nector de la Balance et Hector de la Balance... j'ai failli en perdre mon latin.
_________________
Allez faire un petit tour par là et n'hésitez pas à laisser un message
http://daverc.deviantart.com/


Revenir en haut
Yahoo Messenger
Lothair
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 20 Jan - 18:50 (2011)    Sujet du message: De la neige d'Asgard au soleil de Grèce... (partie 2 sur 2) Répondre en citant

Merci pour ton commentaire Haru

Et ravi que tu aies pu y voir le style de "Orgueil et préjugés" ^^


Revenir en haut
Séléné
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 26 Jan - 23:12 (2011)    Sujet du message: De la neige d'Asgard au soleil de Grèce... (partie 2 sur 2) Répondre en citant

Merci beaucoup pour ton commentaire Haru

Comme Lothair, je suis ravie que cette fanfic écrite à deux t'aies autant plue.


Revenir en haut
Sorensen
Bronze Saint Confirmé
Bronze Saint Confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2007
Messages: 5 133
Localisation: Hell
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)
Ascendant: Vierge
蛇 Serpent
Point(s) de Cosmos: 32 724
Moyenne de points de Cosmos: 6,38

MessagePosté le: Mer 25 Mai - 13:16 (2011)    Sujet du message: De la neige d'Asgard au soleil de Grèce... (partie 2 sur 2) Répondre en citant

Voilà, partie 2 lue

J'ai bien aimé aussi. Ce que j'aime surtout c'est l'atmosphère qui se dégage. On se sent bien dans cette histoire. Dommage que c'est déjà fini je dirais même.

Ce que j'ai moins aimé c'est la gestion du temps. La première partie était assez équilibrée, y'avait le début, la rencontre des personnage, le combat et le lancement de la grosse attaque. Dans cette 2e partie on a seulement le sauvetage.

Après, j'ai pas compris pourquoi les 2 combattants ont déclenché ces attaques ultimes, alors que Signy était juste venue en mission diplomatique. Et surtout dans la première partie, ça ressemble pas du tout à un combat à mort, mais plutôt à un combat amical, on n'a pas l'impression d'avoir affaire à deux ennemis, d'où l'incohérence selon moi d'avoir recours à ces ultimes techniques mortelles et autodestructrices. Ces attaques sont utilisées en dernier recours, quand il n'y a plus rien à faire. Or là, c'était pas un dernier recours, surtout que les 2 personnages n'étaient pas en danger de mort, et qu'il n'y a pas de grande cause à défendre.

Autre chose, attention y'a des fautes (de langue, de frappe et autres, et dans la 1ere partie aussi). Et aussi, aux répétitions. Celle que j'ai retenue, c'est la "sublime nordique" (forcément ), j'aimerais bien la voir moi, la sublime nordique Ah non, je me trompe c'est la sublime je sais plus quoi, j'arrive pas à retrouver L'expression désigne Althéa. L'expression répétée souvent avec le mot nordique, c'est "la blonde nordique". De toutes façons se sont des répétitions agréables finalement

Sinon voilà, j'ai bien aimé, y'a une bonne atmosphère Je me demandais, y'a pas une suite ou un précédent à cette histoire? Parce qu'il y a plusieurs références au passé (Siegfried, la mission en Asgard, des combats)...
_________________
Voici que le temps fait son oeuvre. Un jour, les larmes seront taries, les fureurs éteintes, les tombes effacées. Mais il restera la France.


Revenir en haut
Lothair
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 25 Mai - 13:36 (2011)    Sujet du message: De la neige d'Asgard au soleil de Grèce... (partie 2 sur 2) Répondre en citant

Sorensen a écrit:

Après, j'ai pas compris pourquoi les 2 combattants ont déclenché ces attaques ultimes, alors que Signy était juste venue en mission diplomatique. Et surtout dans la première partie, ça ressemble pas du tout à un combat à mort, mais plutôt à un combat amical, on n'a pas l'impression d'avoir affaire à deux ennemis, d'où l'incohérence selon moi d'avoir recours à ces ultimes techniques mortelles et autodestructrices. Ces attaques sont utilisées en dernier recours, quand il n'y a plus rien à faire. Or là, c'était pas un dernier recours, surtout que les 2 personnages n'étaient pas en danger de mort, et qu'il n'y a pas de grande cause à défendre.


Parce que Hector est un Gold qui vient juste de recevoir son armure, il s'est laissé emporter par son enthousiasme

Il a voulu encore innové et c'est par erreur qu'il a déclenché l'ultime dragon

De part son inexpérience il a involontairement déclenché des puissances cosmiques qu'il ne pouvait pas maîtriser, même en étant un chevalier d'or...


Dernière édition par Lothair le Mer 25 Mai - 14:03 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Sorensen
Bronze Saint Confirmé
Bronze Saint Confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2007
Messages: 5 133
Localisation: Hell
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)
Ascendant: Vierge
蛇 Serpent
Point(s) de Cosmos: 32 724
Moyenne de points de Cosmos: 6,38

MessagePosté le: Mer 25 Mai - 13:40 (2011)    Sujet du message: De la neige d'Asgard au soleil de Grèce... (partie 2 sur 2) Répondre en citant

Lothar? C'est pas Hector son nom?

Ca m'amène à une autre question: Althéa a commencé à dire "Loth..", je voulais savoir ce quequ'elle voulait dire. Apparemment elle allait dire Lothar? Mais c'est qui ?
_________________
Voici que le temps fait son oeuvre. Un jour, les larmes seront taries, les fureurs éteintes, les tombes effacées. Mais il restera la France.


Revenir en haut
Lothair
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 25 Mai - 14:04 (2011)    Sujet du message: De la neige d'Asgard au soleil de Grèce... (partie 2 sur 2) Répondre en citant

Sorensen a écrit:
Lothar? C'est pas Hector son nom?

Ca m'amène à une autre question: Althéa a commencé à dire "Loth..", je voulais savoir ce quequ'elle voulait dire. Apparemment elle allait dire Lothar? Mais c'est qui ?


Ah oui, c'est le chevalier d'or du Bélier celui-là


Revenir en haut
Sorensen
Bronze Saint Confirmé
Bronze Saint Confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2007
Messages: 5 133
Localisation: Hell
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)
Ascendant: Vierge
蛇 Serpent
Point(s) de Cosmos: 32 724
Moyenne de points de Cosmos: 6,38

MessagePosté le: Mer 25 Mai - 14:07 (2011)    Sujet du message: De la neige d'Asgard au soleil de Grèce... (partie 2 sur 2) Répondre en citant

Ah bon! C'est mieux! J'en perdais mon armure là!
_________________
Voici que le temps fait son oeuvre. Un jour, les larmes seront taries, les fureurs éteintes, les tombes effacées. Mais il restera la France.


Revenir en haut
Lothair
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 25 Mai - 14:22 (2011)    Sujet du message: De la neige d'Asgard au soleil de Grèce... (partie 2 sur 2) Répondre en citant

Sorensen a écrit:
Ah bon! C'est mieux! J'en perdais mon armure là!


Non mais il n'y a pas de soucis, je comprends Okay

Comme tu le dis, il y a d'autres histoires mais ce n'est pas facile de les rendre indépendantes !

Pour Siegfried, je vais répondre à la place de Séléné. Il s'agit du Siegfried de la légende, celui qu'on voit tuer le dragon dans la série...
On pourrait l'appelé Siegfried 1er du nom (on parle bien d'un Albérich 13ème du nom )

Et le personnage de Séléné est sa cousine, mais elle t'expliquera ça mieux que moi vu que c'est son personnage et que c'est elle qui l'a inventé Okay


Revenir en haut
Sorensen
Bronze Saint Confirmé
Bronze Saint Confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2007
Messages: 5 133
Localisation: Hell
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)
Ascendant: Vierge
蛇 Serpent
Point(s) de Cosmos: 32 724
Moyenne de points de Cosmos: 6,38

MessagePosté le: Mer 25 Mai - 15:22 (2011)    Sujet du message: De la neige d'Asgard au soleil de Grèce... (partie 2 sur 2) Répondre en citant

Lothair a écrit:


Comme tu le dis, il y a d'autres histoires mais ce n'est pas facile de les rendre indépendantes !


Où je peux les trouver?

Lothair a écrit:


Pour Siegfried, je vais répondre à la place de Séléné. Il s'agit du Siegfried de la légende, celui qu'on voit tuer le dragon dans la série...
On pourrait l'appelé Siegfried 1er du nom (on parle bien d'un Albérich 13ème du nom )



Ah d'accord!

Mais du coup y'a un truc bizarre... Une Silver qui affronte un GW? Le plus puissant des GW en plus? C'est pas très fair play ça... C'était un tournoi, mais quand même, il doit y avoir des catégories, je voudrais pas avoir Mike Tyson sur le ring en face de moi...
_________________
Voici que le temps fait son oeuvre. Un jour, les larmes seront taries, les fureurs éteintes, les tombes effacées. Mais il restera la France.


Revenir en haut
Séléné
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 2 Juin - 18:45 (2011)    Sujet du message: De la neige d'Asgard au soleil de Grèce... (partie 2 sur 2) Répondre en citant

Merci Sorensen pour tes nouveaux commentaires

Lothair a répondu pour son perso. En fait nos deux dragons sont des novices et ne sont pas non plus forcément conscients de leurs puissances. Du coup Hector n'a pas réalisé à quel point sa technique pouvait être mortelle.

Pour le rythme, c'est aussi différent, c'est un sauvetage qui va très vite et implique plusieurs autres personnages. ceux-ci innovent alors avec leurs techniques pour les utiliser au mieux. Althéa, la rose d'Or par exemple use cette fois de ses fleurs pour sauver des vies et non tuer. Elle montre une incroyable maîtrise de ses capacités. Une sainte des Poissons de la nouvelle génération, très belle comme tous les Poissons

Oui, il y a des références à des histoires passées, la mission de Lyria de la chevelure de Bérénice à Asgard, le tournoi, le duel Scorpion /Poissons (deux femmes gold saint qui s'affrontent ,) Siegfried et Signy de Dubhe... mais comme l'a dit Lothair, cela risque maintenant d'être difficile de les dissocier de l'histoire génerale.


Sinon pour un tournoi rp, ce sont des choses qui arrivent. ce n'est pas par manque de Fair Play (surtout que Siegfried a justement été très Fair Play ) mais parce qu'à un certain moment, il n'y a plus que des golds et un silver. J'y suis confrontée en ce moment même, troisième niveau gold que j'affronte, Alpha, à croire que je suis maudite avec les Alpha d'Asgard; alors que je suis silver, mon perso n'en peut simplement plus et va perdre. Mais le plus souvent seuls les dieux participant à ce genre de tournoi doivent obligatoirement avoir un frein pour diminuer leur puissance (les arbitres veillent mais y a aussi des nuances selon les forums)


Revenir en haut
Sorensen
Bronze Saint Confirmé
Bronze Saint Confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2007
Messages: 5 133
Localisation: Hell
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)
Ascendant: Vierge
蛇 Serpent
Point(s) de Cosmos: 32 724
Moyenne de points de Cosmos: 6,38

MessagePosté le: Ven 3 Juin - 10:30 (2011)    Sujet du message: De la neige d'Asgard au soleil de Grèce... (partie 2 sur 2) Répondre en citant

Ok, merci Séléné, tout est clair Okay

Vous continuez le RP? Parce que j'aimerais bien participer maintenant, et j'ai le temps contrairement à il y a quelques temps
_________________
Voici que le temps fait son oeuvre. Un jour, les larmes seront taries, les fureurs éteintes, les tombes effacées. Mais il restera la France.


Revenir en haut
Séléné
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 4 Juin - 16:06 (2011)    Sujet du message: De la neige d'Asgard au soleil de Grèce... (partie 2 sur 2) Répondre en citant

Le rp avec qui Lyria ou Signy ? Non, je suis trop débordée en ce moment comme je l'ai déjà dit à Bryn. désolée Sorensen, mauvais timing, c'est par tranche de temps comme pour toi, il faut être certain de pouvoir tenir son rôle

Ici, j'ai pris trop de retard avec ma fanfic alors que je comptais la mettre en ligne depuis longtemps déjà. En fait, il y en a plusieurs.

C'est très dynamique avec un rythme soutenu


Revenir en haut
Sorensen
Bronze Saint Confirmé
Bronze Saint Confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2007
Messages: 5 133
Localisation: Hell
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)
Ascendant: Vierge
蛇 Serpent
Point(s) de Cosmos: 32 724
Moyenne de points de Cosmos: 6,38

MessagePosté le: Mar 7 Juin - 17:33 (2011)    Sujet du message: De la neige d'Asgard au soleil de Grèce... (partie 2 sur 2) Répondre en citant

D'accord, dommage
_________________
Voici que le temps fait son oeuvre. Un jour, les larmes seront taries, les fureurs éteintes, les tombes effacées. Mais il restera la France.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:08 (2017)    Sujet du message: De la neige d'Asgard au soleil de Grèce... (partie 2 sur 2)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Disciples d'Athéna Index du Forum -> Saint Seiya -> Discussion, Dossier, Fanfics -> Saint Scénary's (Fanfics) -> Sérieux Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com