Les Disciples d'Athéna Index du Forum
FAQ
Membres
Profil
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Connexion

S’enregistrer
 

De la neige d'Asgard au soleil de Grèce... (partie 1 sur 2)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Disciples d'Athéna Index du Forum -> Saint Seiya -> Discussion, Dossier, Fanfics -> Saint Scénary's (Fanfics) -> Sérieux
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Séléné
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 25 Oct - 22:46 (2010)    Sujet du message: De la neige d'Asgard au soleil de Grèce... (partie 1 sur 2) Répondre en citant

Bonjour à tous et toutes

Voilà sous ce titre quelque peu singulier se cache en réalité une fanfic à deux mains. Cette fic est tout simplement l'adaptation d'un duel RP entre deux persos interprêtés par Lothair et moi-même. Le duel initial est d'ailleurs toujours visible dans la partie RPG de ce même forum.

par respect envers les posts rp initiaux, nous avons veillé à rester le plus fidèle possible en ne modifiant qu'au minimum nos textes, adaptant juste ce qu'il fallait certains posts pour assurer une bonne continuité.

Lothair et moi-même vous souhaitons juste une bonne lecture en espérant que vous aurez autant de plaisir à suivre cette lutte quelque peu étonnante que nous en avons eu à l'interprêter

Voici donc la première partie


***************************************


De la neige d'Asgard au soleil de Grèce... Que s'envolent les dragon d'or et de lune aux portes du Sanctuaire

(Rencontre entre deux dragons. Auteurs et joueurs RPG Lothair et Séléné)




~~~~ Prologue ~~~~



Cette histoire remonte à la nuit des temps… Aux sources des mythes et des légendes, à une époque où les dieux et les héros côtoyaient encore la terre des hommes…

Terre qu’ils n’hésitaient pas à fouler, se mêlant au commun des mortels. C’était aussi l’époque où la terre était sous la protection de la déesse Athéna, sage parmi tous les dieux et déesses siégeant au sommet du mont Olympe.

Déesse aussi sage que guerrière, elle dut à bien des reprises prendre les armes pour repousser les assauts de ses semblables, désireux de prendre sa place sur la terre. Le plus souvent, ce ne furent que de simples escarmouches dont elle put facilement se défaire jusqu’à ce que Poséidon se dresse contre elle à la tête d’une armée de monstres et de guerriers, mettant le monde à feu et à sang…

Face à l’Ebranleur du Sol, la déesse n’eut plus d’autre choix que de lever sa propre armée, une armée de héros auxquels elle offrit les premières armures sortant tout droit des forges d’Héphaïstos…

Ainsi à la tête de cette armée, elle rencontra les troupes du seigneur des Mers et des Océans…

Ce fut une lutte âpre et sans merci mais Athéna n’était pas seule car du Grand Nord étaient descendus les troupes du dieu Odin…

Une armée composée des plus vaillants combattants siégeant à ses côtés, en son fabuleux Château du Walhalla, tous revêtus des légendaires armures des conquérants.

Ensemble, les deux divinités vinrent à bout des ambitions du dieu des mers, le renvoyant au plus profond des Océans avant de détruire l’Ile d’Atlantis, son domaine terrestre, mettant ainsi un terme à la toute première guerre mythologique…

Suite à ces évènements, Odin se retira dans le Grand Nord, confiant son peuple à la Garde de la famille de Polaris tandis qu’Athéna faisait construire son Sanctuaire. Sanctuaire ou domaine sacré destiné à recevoir en ces murs, les premiers héros ainsi que leurs successeurs.

A ces héros aux talents et pouvoirs immenses, la déesse donna le nom de Saints et ce fut sous ce nom qu’ils entreraient bientôt dans la légende…



***** Hector *****


Ainsi au lendemain de quelques trop brèves années de paix, à l'aube d'une nouvelle menace, les successeurs des deux armées jadis alliées allaient bientôt se rencontrer.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~


Les rayons d’Hélios avaient cogné très dur aujourd’hui sur le Sanctuaire Sacré d’Athéna. La chaleur avait été des plus étouffantes en cette chaude et très ensoleillée journée de printemps. Et la nuit promettait d’être, elle aussi, très chaude !

La journée allait bientôt décliner quand Hector, portant fièrement son armure d’or de la Balance, quitta le Palais du Grand Pope. Il se dirigeait maintenant d’un pas joyeux vers la douzième maison celle des Poissons, gardée par la sublime Althéa.

La séduisante gardienne du dernier temple, attendait à l’extérieur le chevalier d’or, visiblement très curieuse de connaître la raison de la convocation du jeune homme par le Grand Pope Héraclès du Lion !

Et c’est avec un enthousiasme non dissimulé que Hector s’empressa de satisfaire la curiosité de la jeune femme. Tout en traversant le temple des Poissons le souriant jeune homme lui relata son entrevu avec le chef suprême du Sanctuaire. C’est avec une certaine fierté qu’Hector expliqua que sa mission serait de patrouiller cette nuit autour du Sanctuaire.

Tout en continuant la traversée du temple, les deux jeunes gens discutèrent alors de cette mission. Les chevaliers d’or sortaient en effet rarement du Sanctuaire mais le chevalier d’or de la Balance avait passé les cinq dernières années à Rozan et il se devait de connaître parfaitement les environs du Sanctuaire... Et l’idée de pouvoir se dégourdir un peu les jambes ne déplaisait pas non plus au fougueux jeune homme !

Quand Althéa et Hector terminèrent leur traversée et sortirent du douzième temple, ils purent alors assister à un spectacle absolument unique, un magnifique couché de Soleil sur le Sanctuaire...

Un couché de soleil ? Et la mission alors ? Décidément, le temps en présence de la sublime Althéa, s’écoulait bien trop rapidement ! Chronos était vraiment un être des plus cruels ! Et le jeune homme fut soudain pris de panique à l’idée de commencer sa mission en retard !

Il salua alors chaleureusement mais rapidement la belle jeune femme, puis partit comme un éclair pour commencer sa ronde nocturne autour du Sanctuaire...

*****************************************


Cela faisait presque deux heures que Hector patrouillait tel un tigre autour du Sanctuaire ! On y voyait très clairement, c'était une nuit de pleine Lune... Et grâce aux doux rayons de Séléné le jeune homme pu repérer au loin un intrus... En fait il s’agissait plutôt, d’une intruse, remarqua Hector en se rapprochant ! Il se questionna alors sur son identité. Elle n’était pas du coin, c’était certain. Peut être, était-elle une Marina ? Se demanda alors Hector qui ne la quittait pas des yeux, tel un prédateur observant sa proie en essayant de l’évaluer...

Une traque silencieuse, commença alors ! Hector voulait essayer d’en savoir plus. Et il pensa alors a bien dissimulé son cosmos comme lui avait enseigné son maître le Seigneur Nector. Le jeune homme suivit alors discrètement l’intruse qui avait l’air de découvrir les lieux.

******************************************


Mais au bout de vingt minutes et à la plus grande surprise de Hector, L’intruse s’arrêta et lui demanda de sortir de sa cachette...

Sans hésitation, Hector obéit et d’un bon magistral, il arriva face à l’intruse en se réceptionnant avec une souplesse digne des plus grands félins. Une quinzaine de mètre les séparait alors et Hector pris la parole :

- Halte là, mystérieuse fille de Séléné ! Tu n’approcheras pas d'avantage du domaine sacré de la déesse Athéna ! Moi, Hector chevalier d’or de la Balance, j’en fais le serment !

***** Signy *****


- Halte là, mystérieuse fille de Séléné ! Tu n’approcheras pas davantage du domaine sacré de la déesse Athéna ! Moi, Hector chevalier d’or de la Balance, j’en fais le serment !

Cette phrase criée à ses oreilles l’avait véritablement frappée, elle qui venait de loin…

De si loin…

*** Quelques jours auparavant…

Loin dans le Grand Nord à Asgard, Palais des Polaris... ***


Le vent glacé soufflait en rafales contre les murs du Palais, bousculant des monticules de neige, en faisant s'écrouler d'autres. L'heure était grave. De partout, la rumeur, annonçant le retour d'anciens adversaires, surgissait avant de parvenir jusqu’ici, jusqu'au Palais du Grand Prêtre Olaf de Polaris qui semblait lui-même plus que préoccupé. Lui qui n’ignorait rien de l’identité de ces fameux agresseurs...

En effet, ceux-ci s’étaient déjà rencontrés bien des années auparavant. Et les hommes d'Asgard les avaient alors vaincus… Mais à quel prix !

Soudain, les gardes de faction aux lourdes portes s'agitèrent devant la jeune femme, interrompant le fil de ses pensées, réclamant sa présence auprès de leur maître.

Enfin de l'action... Songea-t-elle à cet instant. Mieux valait cela plutôt que cette attente alors que d'autres avait besoin d'elle et de ses talents.

Arrivée face aux monumentales portes de chêne importée des lointains pays du sud, la blonde nordique ôta son casque avant d'entrer dans la vaste salle d'audience où des flammes bleues semblaient hurler en chœur avec les terres gelées. A croire que les dons du Grand prêtre de Polaris s'étendaient jusqu'à ce feu éclairant avec ardeur la vaste pièce.

Quelques pas plus tard, elle s'agenouillait devant lui, le saluant avec tout le respect dû au représentant du seigneur Odin.

- Signy de Dubhe, guerrière divine d'Alpha, à vos ordres, seigneur Olaf...

Seigneur auprès duquel se tenait toujours le Grand Barde, Ludwig de Benetnasch, qui d’un œil attentif, ne perdait pas un seul de ses mouvements.

Ludwig à qui elle put s’empêcher de sourire. Ludwig, le guerrier divin d'Eta, son maître, qui la tenait au courant de tout ce qu'il pouvait se passer dans le Royaume du seigneur des Ases, n’hésitant pas à lui confier le plus secrète des confidences sachant pertinemment que jamais un mot de trop ne s'échapperait des lèvres roses de la belle dragonne.

Car telle était Signy, fidèle, noble et loyale...

Et elle se tairait toujours sur ce qu'elle apprenait. A moins de recevoir l'ordre de parler. Enfin, ce ne serait sans doute pas pour aujourd'hui, son ordre de mission était bien différent tout en devant rester secret.

Tout ce qu'elle pourrait confier à son cousin Siegfried, enfin son grand frère aux yeux de la guerrière, serait son ordre de départ pour un pays lointain...

Pour le Sud... Pour la Grèce...

************************


Ainsi quitta-t-elle ses terres du grand nord, par une belle nuit de tempête, la douce musique de Ludwig résonnant encore à ses oreilles. Car c'était ainsi que son maître la saluait lorsqu'elle devait partir en mission, l'encourageant d'une mélodie unique, écrite rien que pour elle.

Et son voyage débuta, un périple qui nécessitait la plus discrétion. Aussi, préféra-t-elle user au minimum de ses pouvoirs...

De nombreux jours s'écoulèrent, longs et parfois agités. Puis, les paysages se mirent à changer fortement ainsi que le sol sous ses pas, la neige laissant la place à une terre chaude et fertile.

La Grèce, enfin, j'y suis arrivée...

Et reprenant un instant son souffle, elle assista à un splendide coucher de soleil. La chaleur suffocante de la Grèce cédant enfin la place à une fraîcheur plus que bienvenue pour une noble fille d'Asgard...

**** Grèce, au seuil que Sanctuaire

Ultimes instants avant la rencontre ***



Et ce fut donc ainsi, au terme d’un long chemin sur des sentiers de chèvres entrecoupées de passage plus abrupts, qu’elle atteignit enfin le Sanctuaire de la Déesse de la Guerre.

Elle aurait du accélérer mais au vu des circonstances actuelles, la blanche dragonne du Septentrion préféra se montrer discrète.

D’ailleurs durant un bon moment, tout se passa à la perfection jusqu'à ce qu'elle ressente une présence près d'elle. Une puissance tapie dans l'ombre, suivant chacun de ses mouvements.

Et stoppant sur place, elle cria à l'adresse de cette personne.

- Même sans l'aide de la pleine lune, je peux vous voir !!! Aussi que vous soyez, montrez-vous !

Le ton était clair mais moins agressif que ses paroles. Une simple mise en garde, rien de plus.

D'ailleurs, cela ne tarda guère à porter ses fruits car une silhouette puissante mais aussi incroyablement souple surgit devant elle. Et les yeux pâles de Signy s'ouvrirent tous grands à ses paroles.

- Halte là, mystérieuse fille de Séléné ! Tu n’approcheras pas d'avantage du domaine sacrée de la déesse Athéna ! Moi, Hector chevalier d’or de la Balance, j’en fais le serment ! Lui avait-il tout simplement lancé…

Fille de Séléné... Fille de Séléné...

Et elle se tut un instant, restant à bonne distance du gold saint de la Balance. Au moins, elle se savait arrivée à destination mais vu le comité d'accueil, arriver jusqu'au maître des lieux serait peut-être encore plus délicat que prévu.

Séléné... Voyons, maître Ludwig m'en a parlé dans ses chansons... Séléné, la lune... C'est ainsi qu'ils appellent la déesse de la Lune.

Et aussitôt, un sourire se dessina sur les lèvres de la blanche dragonne. Après tout, vu la couleur de son armure et l'éclat que lui donnait les doux rayons lunaires, cela pouvait se comprendre. Aussi, elle se permit quelques instants de réflexions avant d’enfin répliquer. Le Grand Barde lui avait patiemment appris les coutumes, légendes et traditions de leurs alliés. Alors autant s'en servir...

- Et bien, enchantée de faire ta connaissance, noble Saint de la Balance, fils d'Hélios.

Oui, avec une telle armure, brillant comme le soleil, elle ne pouvait trouver mieux comme réponse, face à cet homme.

Et elle enchaîna sur un ton de défi.

- Je suis Signy de Dubhe, Guerrière Divine d'Alpha, envoyée sur ses terres par le Grand Prêtre Olaf d'Asgard. Et que selon son désir, je dois entrer dans ce domaine sacré dont tu comptes m'interdire l'accès.

Et elle se tut, restant sur ses gardes. Si cet homme voulait la bagarre, il l'aurait...

En tout cas, il en fallait bien plus pour l'impressionner


***** Hector *****



Le jeune chevalier d’or de la Balance écouta avec une curiosité non dissimulée la réponse qu’allait lui donner la mystérieuse fille de Séléné...

Moi ? Un fils d’Hélios ? Oui, joli ! Belle répartie... Il me tarde de voir si tes coups vont aussi vite que ton esprit... pensa le jeune homme.

Un sourire malicieux apparu alors sur le beau visage d’Hector ...

Et pour ne pas la faire mentir, il embrasa légèrement son cosmos, afin de s’entourer d’une fine aura dorée et faire ainsi ressortir encore d’avantage la couleur soleil de son armure !

Nous allons donc jouer, et je serais un fils d’Hélios... pensa-t-il avant de continuer et de lui répondre :

- Ainsi, tu serais une guerrière divine du royaume d’Asgard ? J’en ai déjà entendu parler, mais malheureusement pour toi, je n’en ai jamais vu ! Il feignit, pendant une seconde, la tristesse...

Puis sur un ton malicieux, il annonça :

- Mais il me semble que cela sera...

Le jeune homme la fixa droit dans les yeux avant d’ajouter :

-...très facile à vérifier !

Hector marqua une pause, la gratifiant d’un magnifique sourire !

- Les guerriers divins sont extrêmement puissants, dit-il en imitant le ton de son professeur Nector, autant que nous, chevaliers d’or !

Puis d’un ton sérieux, il lui promit :

- Si ta force est égale à la mienne, je te reconnaîtrais en tant que guerrière divine et te guiderais moi-même où tu le désireras !

Le jeune homme intensifia d’avantage son cosmos doré.

- Mais dans le cas contraire, tu mourras sous les coups du fils d’Hélios ! Donc en attendant d’avoir fait tes preuves, tu resteras pour moi, une fille de Séléné...

Puis le jeune Hector inclina légèrement le torse, sans la quitter de ses malicieux yeux rougeoyants, en ajoutant :

- Belle et mystérieuse fille de Séléné, je te salue !

Il se redressa et se mit en position de combat, son bouclier doré devant lui, fit exploser son cosmos, et laissant alors une magnifique lueur dorée apparaître en cette nuit de pleine lune.

Il exécuta alors un mouvement rapide :

- Rozan Shō Ryū Ha !!!

Pour revenir ensuite immédiatement en position de défense, bouclier devant, en cas de contrattaque fulgurante de la fille de Séléné !

***** Signy ******


Sous les doux rayons de la pleine lune, Signy avait souri à la réponse du puissant Gold Saint. Ainsi, Hector n'avait jamais rencontré de guerrier d'Asgard auparavant. Ce qui au fond, n'arrangeait vraiment pas les affaires de la jeune femme.

Quoique cette situation était loin d'être inextricable. D'ailleurs le chevalier de Libra ne tarda guère à lui proposer une solution qui ne put que lui convenir.

Oui, remarquable façon de faire, chevalier Hector. Ce sera avec le plus grand plaisir.

Et sur ces derniers mots, elle sourit de nouveau, d’un sourire franc qui éclaira son délicat visage bronzé sous la caresse des puissants rayons d'Hélios. Hélios le soleil, qui en plus de lui dorer la peau, avait également éclairci sa longue chevelure déjà si blonde, le tout sublimant à merveille la beauté déjà grande de la combattante.

Un affrontement entre le dragon d'or d'Hélios et la blanche dragonne de Séléné, quelle merveilleuse idée, chevalier. Et quelle fabuleuse image. Peut-être, au fond, es-tu un peu plus raffiné que tes manières le montraient au premier abord ?

Tout à ses pensées, elle ne lâchait pas pour autant Hector des yeux. Son regard d'azur était en effet rivé sur le fils d'Hélios, ne perdant pas un seul de ses gestes.

Puis, soudain, l'attaque survint... Une offensive qu’elle eut le temps de voir arriver.

La colère du dragon... ! Bien, moi aussi, je suis capable de m'envoler. Voyons, cher Hector, lequel des deux dragons sera le plus rapide, lequel marquera le premier point... !

Dragon du soleil et dragon de la lune... Face à face... ! En avant... !!!


Ainsi, au moment exact où Hector déclencha sa première attaque, Signy fit de même et les deux dragons s'élancèrent l'un vers l'autre sous le firmament étoilé...

- En garde, fils d'Hélios ! Et voyons lequel des deux dragons, celui du soleil ou de la lune sera le plus rapide... Soleil et lune... Feu et glace...

- WHITE DRAGON FLAP !

Et aussitôt les ailes de la redoutable dragonne d’Asgard se déployèrent avant qu’elle ne s’élance vers le ciel de Grèce... Avant de fondre droit sur son adversaire.

***** Hector *****


Sous le regard de Séléné, le combat entre les deux dragons commençait de manière bien explosive ! A croire que les deux fougueux dragons brûlaient du même désir de s’affronter lors de cette nuit de pleine lune !

Le Rozan Shō Ryū Ha avait créé un Dragon de cosmos doré fonçant droit sur la guerrière divine qui fit alors un bond prodigieux ! Le cosmos blanc de la jeune femme l’enveloppa et on eut l’impression qu’une dragonne blanche s’envola vers l’astre qu’il l’avait révélée ! Et c’est également cette direction que prit à son tour le dragon ascendant doré d’Hector. L’attaque du fils d’Hélios tentait ainsi de prendre de vitesse la fille de Séléné !

Mais la blanche dragonne fut la plus rapide ! L’agile Signy parvint à éviter complètement l’attaque d’Hector ! Malgré tout le dragon doré continua de monter en direction de l’astre lunaire !

Une image qui pouvait se voir de loin, par quiconque regardait la lune à ce moment au Sanctuaire sacrée de la déesse de la guerre !

Mais ce n’était pas une simple esquive qu’avait utilisé Signy pour éviter l’attaque d’Hector mais bel et bien une fulgurante contre-attaque ! Ainsi, dans le même mouvement Signy contre-attaqua, elle plana légèrement avant de fondre sur le fils d’Hélios à une vitesse absolument fulgurante !

Cependant, cette contre-attaque, Hector l’avait anticipée, avant même que la dragonne de Séléné ne fonde sur lui, il avait relevé son bouclier, un grand disque doré afin de se protéger !

Mais la fonceuse dragonne, loin de craindre ce bouclier d’or, accéléra de plus belle, comme si elle désirait tester la protection qu’Hélios offrait à son dragon !

Quand le pied de la fille de Séléné percuta le bouclier d’Hélios, cela provoqua une multitude de rayons blancs et de rayons dorés surgissant de l’impacte et se propageant dans toutes les directions !

Hector était resté solide sur ses postions et ne bougea pas lors de l’impacte ! L’agile Signy avait prit appui sur le bouclier pour établir un rétablissement tout en souplesse !

Et le premier de sang n’avait toujours pas été versé, ce qui tenait presque du miracle ! Cela n’allait certainement pas durer, il était plus que probable que le sang des deux dragons coulerait cette nuit !

A première vu, il semblait clair, que Signy avait prit l’avantage sur Hector ! Elle avait été la plus rapide et son coup avait pu atteindre son adversaire, fissurant par la même occasion le bouclier de la Balance, pourtant réputé pour être le plus solide de l’ordre de la chevalerie d’Athéna !

Oui mais voilà, après avoir porté son coup sur Hector, Signy était maintenant beaucoup plus proche de lui ! Et un sourire malicieux apparu alors sur le visage du jeune homme. Effectivement, cela Hector, en fin stratège draconique, l’avait prévu et comptait bien en profiter en contre-attaquant sans perdre une seconde par une attaque bien plus approprié à la situation que la précédente !

La technique favorite des dragons consistant à foncer droit sur leur adversaire !

- Rozan Ryū Hi Shō !!!

Et donc, cette fois-ci c’est le dragon d’Hélios qui fonçait droit sur la dragonne de Séléné !


***** Althéa *****


Cela faisait déjà un certain temps que la nuit était tombée sur le Sanctuaire de la Grande Déesse. Et installée tranquillement sur le toit de son temple, la belle Althéa interrogeait le firmament étoilé. Aux pieds des colonnes et dans les jardins attenants, le lourd parfum des roses embaumait un air devenu délicieusement frais...

C'était ainsi au seuil et aux alentours de la Maison des Poissons. La dame cultivait toutes sortes de fleurs. Et les roses étaient ses préférées. Si proche de ce qu'elle-même était : une somptueuse fleur au parfum et aux d'épines mortelles...

Et elle respira l'air à pleins poumons...

Le temps était très doux et elle songea un instant en souriant à son ami Hector qui devait patrouiller aux alentours du Sanctuaire. Les deux Golds Saints s'entendaient à merveille. Ce qui ne faisait que renforcer les rangs de glorieuse Athéna.

Deux êtres si différents et si proches à la fois. Althéa, la rose parsemée d'or, et le fougueux et pourtant si sage chevalier de la Balance. Cela avait de quoi surprendre mais c'était vrai. Ces deux-là étaient des amis très proches presque intimes.

Puis, le regard de la rose d’or dériva vers la pleine lune. Oui, en cette glorieuse nuit, Séléné brillait de tout son cœur, éclairant de ses doux rayons la nuit grecque. Quand soudain, une explosion tira la somptueuse combattante de sa rêverie… Quelque chose de grave venait de se produire quelque part près de l'entrée. Un cosmos plus que puissant venait de se déchaîner et il était loin d’être anodin…

Aussi ni une ni deux, elle enfila son armure avant de bondir presque dans sa direction, se ravisant au dernier moment. En effet, elle savait pertinement qu’Hector était de taille à lutter contre tout adversaire. Et puis, elle-même ne pouvait quitter l’enceinte du temple des Poissons sans raison valable. Du moins pour le moment.

Aussi, reprenant emprise sur elle, Althéa commença par se concentrer, fermant ses longs yeux d'azur aux subtils reflets d'émeraude. Et bien vite, elle accrocha les deux énergies gigantesques qui s'opposaient. Et ses yeux s'ouvrirent alors tout grand. Hector faisait face à un autre dragon…

- Un duel de dragons... !!!

Laissa-t-elle s’échapper lorsqu'elle vit enfin les deux dragons s'élever vers la lune. Un dragon d'or, Hector, et un étonnant dragon blanc, son opposant. Le choc de leur première rencontre fut si intense qu'il en illumina tout le ciel du Sanctuaire.

Hector ... Courage, mon ami, j'arrive...

Et aussitôt, la sublime combattante à l'habit doré fila vers l'extérieur, remontant la piste de ces deux cosmos flamboyant avec la même fougue, la même intensité. Un peu comme si Hector avait rencontré son double parfait.

Aussi impétueux, aussi fougueux que toi, mon ami.

Puis, enfin, elle parvint à l'entrée du Sanctuaire et découvrit avec stupéfaction le visage de l'opposant d’Hector.

Une femme !!! Une sculpturale jeune femme blonde et plus que robuste. Une force de la nature en armure aussi sombre que son aura était blanche.

Courage Hector, je suis là pour te soutenir face à ton adversaire...

Lui fit-elle comprendre en enflammant son cosmos. Jamais, elle n'interviendrait mais elle serait là pour le soutenir de toute son amitié.

***** Signy *****


Sous la brillante face de Séléné, Signy d'Alpha avait prit son envol. Un bien magnifique spectacle, pour tous ceux qui eurent la chance de le voir, que cet immense dragon blanc déployant ses ailes avant de s'élever à une vitesse incroyable en direction du firmament étoilé.

Et du haut des nuages, la blonde guerrière ne tarda pas à surprendre une autre explosion, aussi redoutable que la sienne, celle d'un dragon doré se lançant sur ces traces.

Un duel de dragons... ! Tu veux jouer au plus fort et plus rapide avec moi... Bien, fils d'Hélios, voyons lequel des deux dragons aura le dernier mot !!!

Et aussitôt, la puissante guerrière glissa un peu sur le côté, jouant à merveille de ses longues ailes blanches, déviant sa trajectoire. Le dragon doré passa alors juste près d'elle, l’effleurant à peine, avant de poursuivre sa course folle vers la pleine lune.

Dis-lui bonjour à la belle Séléné de ma part, dragon d'or... ! Ironisa la blonde guerrière qui, elle, avait parfaitement localisé son adversaire...

Fallait dire aussi, un disque d'or brillant tel un petit soleil sur le sol sombre, au beau milieu de la nuit, il fallait vraiment être aveugle pour le rater.

Belle cible ! Comme un phare, un splendide phare.

Suis-je un papillon de nuit à tes yeux, puissant dragon d'Hélios ! Suis-je pour toi un sphinx rapide et puissant...


Et son visage s'éclaira d'un sourire de défi avant que repliant ses ailes, elle fonde droit sur le disque d'or...

Sa vitesse d'exécution était tout simplement incroyable avant qu'elle ne touche enfin le bouclier du dragon d'or... L'impact fut d'ailleurs tel que des rayons dorés et blanc argenté illuminèrent un instant la "paisible" nuit grecque.

Et un instant le regard de la redoutable nordique se tourna vers le Sanctuaire de la déesse. Après le spectacle des deux dragons planant face à la lune, nul doute que tous devaient avoir réalisé ce qu'il se déroulait au dehors du domaine sacré.

Quoique, cela ne dérangeait guère la fougueuse Signy qui avait pris appuis sur le bouclier, histoire de vérifier si le dragon d'or était capable de supporter son poids en plus de la force de l'impact sur son armure.

Tiens, tu tiens le choc, mon mignon...

Et satisfaite de pouvoir se tenir un moment en équilibre parfait sur le bras de Hector, elle effectua un salto arrière avant de se rétablir sur ses pieds.

Ainsi, à son grand plaisir, cela était loin d'être fini car, aussitôt, un nouveau dragon fonça droit sur elle.

Alors, fils d'Hélios, on veut tester ma résistance ?

Et relevant le défi, elle s'apprêta à son tour à encaisser le choc.

Qui fut monumental ! La belle dragonne blanche se retrouvant projetée sur la rude roche méditerranéenne où elle s'écrasa sans pour autant perdre connaissance.

D'ailleurs, elle n'éprouva aucune difficulté à s'extirper de la masse rocheuse avant de frotter distraitement sa magnifique armure divine.

Puis, elle lança avec un sourire à son opposant.

- Bravo, fils d'Hélios, tu es largement à la hauteur de ta réputation...

Puis, d'un vaste geste de la main, elle lui désigna une splendide guerrière se tenant à l'écart.

- Tiens, tu as une admiratrice mon mignon, très jolie... Heureuse de voir que les dragons qu'ils soient du Nord ou du Sud ont toujours aussi bon goût...

Et sur cette note d'humour, elle reprit avant de contre attaquer.

- Aussi, tache de te montrer à la hauteur devant ta copine ! Comme moi, je le ferai devant ceux qui comptent le plus à mes yeux.

Et sur ces derniers mots, l'attaque reprit.

Et la guerrière divine, désireuse de tester la force mentale de ce dragon d'or décida d'avoir recours à l'une de ses plus puissantes et surprenantes techniques. Un immense dragon bicéphale apparut alors, surgissant de nulle part. Aussi blanc que la neige et aussi haut qu’un temple. Et sans laisser le temps à Hector de réagit, il prit son inspiration.

Avant que d'un seul geste de la combattante, son cosmos blanc s’explose, libérant un souffle encore plus glacial que les grands vents du Grand Nord.

- Dragon Breath Of Illusion

Un nuage de glace qui encercla totalement le dragon doré avant de le submerger. Puis, Signy s'éloigna, attendant de voir comme le fils d'Hélios s'en sortirait perdu au sein royaume de la blanche fille de Séléné...

*****Hector*****


Ainsi la blanche dragonne avait décidé d’encaisser l’attaque de dragon doré...

Elle ne manque pas de cran pensa Hector en souriant. Parfait, ce combat n’en sera que plus plaisant !

Et malgré la puissance de l’attaque qu’elle avait subit, la fille de Séléné se releva sans la moindre difficulté et gratifiant même au passage, son adversaire d’un sourire puis le félicita !

Le chevalier d’or lui répondit en retour, tout en lui rendant son sourire :

- Tu ne te débrouilles pas mal non plus ! Tu es une véritable dragonne !

Puis, Hector ressentit l’arrivée d’un autre cosmos ! Elle était là…

D’ailleurs, la fille de Séléné ne manqua pas de lui signaler la présence d’Althéa, non sans faire preuve d’un bel humour draconique !

- Rassure-toi, fille de Séléné, avec une telle admiratrice, je ne pourrais pas perdre ce combat !

Puis la blanche dragonne, sans soute pour le prendre au mot, passa à l’attaque ! Une attaque des plus surprenants constata le fils d’hélios !

Il faut dire qu’un souffle blanc encerclant totalement le jeune homme avait de quoi surprendre ! Ce dernier tournait sur lui-même essayant vainement de voir comment se protéger avec son bouclier doré !

Une attaque psychique ! dit alors Hector comprenant la nature l’attaque au moment où il se faisait submerger par ce souffle glacial et subissant l’attaque sans avoir pu faire quoique ce soit pour l’éviter !

Mais le chevalier d’or de la balance n’était pas encore au bout de ses surprises ! En effet, il se retrouva dans un royaume blanc, entouré par une multitude de dragons blancs qui le regardaient d’un air menaçant !

Le fils d’hélios pensa un instant avoir perdu la tête, mais il se rappela qu’il venait d’être frappé par l’attaque psychique de la fille de Séléné ! Il n’était donc pas dans la lune mais piégé dans une attaque ! L’enseignement de son maître Nector allait lui être bien utile !

- HARMONIE AVEC LA NATURE

La présence d’Hector sembla se fondre dans la nuit étoilée. L’aura doré du jeune homme disparu, laissant place à un aura argenté... Séléné aurait-elle accordé sa bénédiction à un fils d’Hélios ?

Le défenseur du Sanctuaire avait donc réussi à sortir de l’état de paralysie dans lequel l’avait plongé pendant un bref instant, l’effet de l’attaque de la dragonne de Séléné.

Et maintenant, une grande sérénité semblait émaner d’Hector!

Et c’est donc d’une voix extrêmement calme qu’il s’adressa à la blanche dragonne :

- Félicitations, fille de Séléné, cette attaque était prodigieuse, digne d’une puissante dragonne !

Maintenant, à mon tour de te montrer une attaque des plus prodigieuses...

Le fils d’hélios mit alors ses deux bras en avant et projeta simultanément une centaine de dragons qui foncèrent droit sur la fille de Séléné !

- Rozan Hyaku Ryū Ha

***** Signy *****



La nuit était si belle avec son chœur d'étoiles brillant au firmament. Un bien beau moment pour s'affronter entre dragons...

Aussi l'impressionnante Signy avait-elle lancé face au fils d'Hélios l'une de ses plus surprenantes attaques. Sous les yeux même de la magnifique fleur de nuit qui venait de les rejoindre. Un bel hommage pour le dragon d'or.

Et l'occasion pour lui de briller sous les yeux d'une autre fille de Séléné...

S'amusa la blanche dragonne et parlant de la belle déesse Lune, tout semblait pour l'instant se passer comme si son voile diaphane s'était abattu avec grâce sur le redoutable Hector, l'emprisonnant dans un doux nuage...

Du moins pour ceux qui sont au dehors… compléta la robuste mais néanmoins rusée nordique.

Montre-moi, fils d'Hélios, montre-moi, glorieux Saint de la Balance, comment tu vas te débrouiller avec mes petits frères et sœurs dragons...

Mais fais-le aussi pour Elle, Hector...


Ainsi sous le regard pâle et attentif de la sculpturale nordique, le cosmos d'abord doré de Hector se déploya...

Te voici donc au cœur de la tempête, vaillant Hector.

Songea-t-elle avec un sourire d'abord dur puis plus doux... Avant qu'elle ne laisse un très léger cri d'admiration lui échapper. En effet, l'aura du jeune homme venait de virer au blanc argenté comme s'il avait fini par réussir à briser l'attaque psychique...

Au terme d'un long moment de lutte et d'errance mais il s'était repris et avait relativement vite trouvé la parade...

D'ailleurs, il ne tarda pas à la féliciter avant d'enchaîner dans la foulée par un nouvel assaut.

Et face à cela, la blonde guerrière ne put qu'apprécier l'humour et le répondant du Gold Saint.

- Des dragons, quelle grande politesse chevalier. Oui, cela me touche infiniment. Maintenant c'est à moi de découvrir ta petite famille...

Tiens, ta copine risque pas d'être jalouse ?

Parvint-elle même à ricaner mais toujours avec cette sorte de sympathie qui semblait exister entre les deux dragons...

Même lorsque les dragons la heurtèrent de plein fouet, meurtrissant son corps avant de foncer droit vers les roches qui se trouvaient derrière la guerrière et de les faire voler en éclats.

Signy avait d'ailleurs fini par mettre un genou à terre avant de se redresser avec vivacité. Et ce dès que l'attaque avait cessé.

Et sa voix s'éleva juste gênée un instant par un court filet de sang.

- Bravo à toi aussi, Hector. Cette attaque est digne du grand dragon méridional.

Et elle se tut un instant avant de passer une main rapide sur son visage et ses lèvres, histoire de chasser les quelques gouttes de sang qui coulaient encore. Puis, elle reprit...

- Seulement, j'aimerais voir si tu es capable de maîtriser à fond tes pouvoirs, Hector. Et surtout faire preuve de plus de précision... Imagine que ton coup me rate et heurte accidentellement une certaine personne...

Ajouta-t-elle en baissant la voix, prenant un ton de confidence. Un peu comme pour exclure Althéa...Ou éviter tout malentendu car nul doute que cette femme à l'habit doré devait elle aussi être parfaitement capable de se défendre.

- Acceptes-tu ce nouveau défi, Hector... ?

Question qui n'en était guère une et se plaçant de façon à être presque en face d'Althéa avec Hector dans le chemin, la blonde guerrière reprit le combat de plus belle...

Et intensifiant son cosmos, elle pointa son index face au Gold Saint de la Balance, un étonnant sourire sur les lèvres. Et ce fut l'attaque !!

- Odin Sword

D’un geste fulgurant, la jeune femme traça un grand cercle autour d’Hector avant que celui-ci ne se remplisse d'énergie faisant réagir le sol avec une telle violence qu'il en éclata et qu'une pluie de roches inversée n’emporte le vaillant jeune homme...

*****Althéa*****


Grèce, quelque part aux alentours de l'entrée du glorieux Sanctuaire de la Grande Déesse...

Sous les yeux d'Althéa et Séléné, le combat reprenait de plus belle, les deux dragons enchaînant coup sur coup en une danse aérienne aussi fascinante que martiale.

Car sous les représentations pleines de grâce et d'élégance des deux dragons, c'étaient bien des coups d'une très rare violence qui s'échangeaient entre les deux adversaires. Un spectacle aussi dur que splendide.

Lorsque, soudain, à la faveur d'une accalmie aussi brève qu'appréciable, la somptueuse Gold Sainte accomplit un long salut en direction de la blanche dragonne du septentrion.

Rien n'échappait à la belle sirène aux pétales d'or. Aussi, avait-elle parfaitement senti le regard de la dragonne posé sur elle. Dragonne qui comme tout guerrier digne de ce nom pouvait reconnaître une autre combattante.

Ensuite, ce geste accompli, elle se recula avisant l'endroit parfait pour assister à la suite du spectacle... Encourageant de sa seule présence son ami et frère d'armes.

Bonne chance Hector. Vous êtes de la même race, celles des dragons fiers et puissants... Tu n'auras pas souvent l'occasion de rencontrer un tel adversaire. Profite de cette occasion unique. Je serai votre témoin...

Autant que la belle rayonnant parmi les astres...


Et ce fut sur ce salut à la pleine lune que la sublime jeune femme s'intéressa de nouveau au combat.

Tout juste pour voir une immense dragonne apparaître au-dessus de la mystérieuse combattante avant qu'elle ne souffle avec force, noyant le chevalier de la Balance dans une sorte de nuage diaphane et si blanc.

Mais qu'est-ce ?

Puis, elle comprit en voyant le comportement de Hector. Celui-ci semblait aux prises avec un ennemi que la guerrière à la longue chevelure mauve pâle ne pouvait voir. Et aussitôt, elle comprit.

Une illusion... Elle a piégé Hector dans un souffle provoquant des illusions...

Courage mon ami. Tu as les moyens de t'en tirer...


Ce dont le jeune homme ne tarda guère à donner la preuve avant de contre attaquer aussitôt, lançant des centaines de dragons sur son adversaire.

Adversaire qui ne put qu'encaisser le choc avant de défier de nouveau Hector. Au moyen d'une technique aussi surprenante que redoutable.

Quoi ? Hector méfie-toi. Cette attaque est bien plus redoutable qu'elle en a l'air.

Et tout se passa très vite. A peine la belle avait-elle eut cette pensée que le dragon d'or se retrouvait pris dans une explosion de roches...

Et son regard se fixa sur cette colonne de pierres aussi dures que dangereuses... Localiser Hector au cœur de la pluie de roches était et demeurait sa plus grande priorité.


*****Hector*****


La chaleur qui avait été apportée dans la journée par les puissants rayons d’Hélios était toujours aussi présente en de cette splendide nuit de pleine lune.

La blanche dragonne de Séléné, avait lancé un défi au fougueux fils d’Hélios. Un défi qu’il accepta sans une seule seconde d’hésitation.

- Bonne idée, fille de Séléné... Je suppose qu’ajouter un peu de piment à cet affrontement ne le rendra qu’encore plus beau, plus passionnant, répondit-il avec un sourire malicieux.

Ne pas toucher Althéa avec un dragon perdu... Oui, voilà qui peut être intéressant, pensa le jeune homme, même s’il en faudrait beaucoup pour mettre en péril la Belle Rose !

Bien que le jeune Chevalier d’Or de la Balance fût parfaitement conscient que la belle était tout à fait capable d’assurer seule sa protection, il accepta donc de se prêter au jeu.

La Blanche Dragonne se plaça alors entre lui et elle, de sorte que s’il loupe son attaque par manque de précision, la belle Althéa en subirait directement les conséquences.

Ainsi placé, Hector pouvait admirer dans toute sa splendeur, la Belle Rose Parsemée d’Or. Mais ce si bref moment d’hésitation fut remarqué par la Dragonne de Séléné qui sut l’exploiter à la perfection. Elle traça rapidement au sol un cercle à l’aide de cosmos à la couleur lunaire. Et il fut ensuite trop tard !

Une puissante explosion de pierre !

Une colonne composée débris de roche s’éleva vers le ciel étoilé, emportant avec elle le Dragon d’Hélios !

Cette pluie de pierre inversée ne semblait pas s’arrêter. La belle cape blanche du Chevalier fut rapidement déchiquetée. Hector essayait de trouver une position ou son armure le protégerait un maximum et c’est seulement à la fin qu’il parvint à se protéger derrière son bouclier. Mais le jeune homme perdit son casque dans cette manœuvre désespérée, et on pu alors voir le casque de la balance s’envoler toujours plus haut.

Puis enfin l’averse s’arrêta, s’en suivit une longue chute lors de laquelle Hector dû se servir de tous ses talent d’acrobate pour se réceptionner le mieux possible. Il tomba ainsi un genou à terre et les deux mains devant lui et put donc se redresser rapidement.

Quelle étrange attaque, se dit Hector. C’est tellement rare de voir une attaque ascendante... Une attaque ascendante ? Mai oui ! La voilà la solution, pensa alors le jeune homme, alors que son casque venait seulement de retomber bruyamment au sol.

Hector regarda alors dans la direction de la sublime Althéa. Sa présence, loin d’être un handicape allait être bien au contraire un précieux atout.

Le chevalier de la Balance s’adressa alors par télépathie à leur si belle spectatrice, tel un virtuose s’adressant à sa muse avant de se lancer dans la libre interprétation d’un morceau particulièrement difficile :

- Merci d’être venue, Althéa. Je te dédie ma prochaine attaque...

Un sourire des plus malicieux apparut alors sur le visage du beau jeune homme. Il venait en effet, à l’instant, de créé un lien psychique avec la sublime Althéa. Un lien invisible et en ligne droit. Et sur cette ligne se trouvait, celle qui prétendait être une Guerrière Divine du Grand Nord.

Le fils d’Hélios enflamma alors son lumineux et puissant cosmos doré. Et commença alors à exécuter plus doucement qu’à l’accoutumer, des gestes qu’il avait déjà faits au début du combat ! Ces mêmes gestes qu’il avait effectués juste avant de lancer sa première attaque. L’attaque du Dragon Ascendant. Mais en plus d’exécuter ses mouvements plus lentement, Hector resta sur place et il sembla alors qu’il allait frapper dans le vide.

- Rozan Shō Ryū Ha !!!

Et au moment où il lança l’attaque, plus rien ! Le cosmos doré avait complètement disparu…
Mais l’instant d’après, le sol sous les pieds le la blanche dragonne se mit à trembler et soudain un dragon doré sortit du sol !

*****Signy*****


La lune brillait encore de tout son éclat lorsque le dragon se libéra de la pluie de roches inversée.

Un spectacle à couper le souffle dont chaque témoin garderait un souvenir précieux et unique.

Oui, tu es bien tel que je l'espérais, Hector... Un noble dragon... Une force de la nature...

Un être doué de force mais aussi de raison... Oui, regarde-nous donc, Albérich, toi qui te complais à guetter dans l'ombre et admire. Aussi surprenant que cela puisse être à tes yeux et ceux de tes hommes, nous, les dragons, conjuguons manteau d'écailles, force brute et sagesse... Ludwig l'a reconnu bien avant toi...

Maître Ludwig... A mon grand regret, jamais, mes griffes ne pourront tenir de lyre mais mon chant lui sera toujours aussi là pour vous accompagner...

Et c'est par lui que je vous conterai cette fabuleuse rencontre entre les deux dragons... Entre les enfants de la lune et du soleil...


Et sur des quelques mots aux accords de promesse, un sourire apparut sur le visage hâlé de la redoutable dragonne de Séléné... Tandis qu'à quelques pas devant elle, le chevalier d'or de la Balance effectuait une très impressionnante série d'acrobaties avant de rejoindre avec une élégance toute particulière la terre ferme...

Vite suivi du bruit métallique de son casque d'or... Casque qui lui échoua presque aux pieds de la blonde asgardienne. Laquelle se concentra d'office sur le visage totalement libéré de Hector.

- Hum... Voici donc à quoi tu ressembles sans ton casque...

Puis, elle coula un regard rapide vers la somptueuse guerrière couronnée de roses encore en boutons... La rose... Cette fleur aussi mystérieuse qu'envoûtante, elle ne l'aurait sans doute jamais reconnue sans l'enseignement de Ludwig de Benetnasch.

D'ailleurs, les seules roses qu'elle avait pu voir jusqu'ici n'étaient que de belles fleurs tristes et séchées, soigneusement conservées dans les laboratoires des prêtres... En plus de quelques dessins tracés avec virtuosité sur de précieuses feuilles de papyrus...

Sa copine... Cette jeune femme... Elle aurait donc réussi à déchiffrer les secrets de cette fleur unique...

Puis, se retournant vers Hector de nouveau debout face à elle.

- Et maintenant ? Que comptes-tu faire, dragon d'Hélios, vas-tu gagner ton défi ?

Mais pour toute réponse, le dragon d'Hélios se mit à exécuter une série de mouvements déjà bien connus de son adversaire.

Plus lents...

Ce qui loin de tranquilliser sa "partenaire de jeu", faisait augmenter sa concentration et sa vigilance...

Me refaire le même coup... Deux fois... Tu as une ruse en tête, cher Hector. Oui, une sérieuse idée en tête car tu es loin d'être stupide...

Et, soudain, comme pour lui donner raison, l'énergie du dragon d'or disparut, comme soufflée par les rayons diaphanes de la douce Séléné...

Avant que Signy ne sente un tremblement sous pieds... Secousse qui se changea presque aussitôt en explosion avant que la guerrière d'Alpha ne se sente entraînée malgré elle vers le ciel...

Un autre dragon mais cette fois, il pointe droit vers les cieux... T'aurais-je donc inspiré, Hector...

Et ce fut ainsi que Signy se laissa emporter. Du moins, était-ce ainsi que les choses semblaient se passer depuis le sol. Hector avait couru le risque d'user d'une technique déjà employée pour endormir et surprendre Signy. Et avait en partie réussit. Signy avait en effet prit une bonne partie de l'attaque avant que le dragon ne l'entraîne vers le ciel nocturne.

Seulement, elle aussi n'était pas à cours de ressources ou d'innovation face au danger. Aussi, elle avait aussi fini par bloquer l'attaque avant de déployer ses ailes sa propre énergie commençant à croître très lentement sous le couvert inespéré que lui offrait l'éblouissant dragon d'or qu'elle retenait maintenant...

Bientôt... Oui, attend encore un instant cher Hector...

Bien, et maintenant, Voyons comment tu vas encaisser le retour amoindri de ta propre attaque...


Et aussitôt, elle fit éclater son propre cosmos avant de renvoyer le dragon droit vers la terre, le déviant juste ce qu'il fallait pour qu'il touche Hector de pleine fouet...

Mais elle ne s'arrêta pas là. Puisque toujours sous couvert du dragon d'or, elle avait atteint l'altitude idéale pour planer un très bref instant avant de fondre droit sur Hector...

- A présent voyons si tu seras assez rapide pour éviter ça... En plus de ton propre dragon... !!!

- White Dragon Flap !!!

Et aussitôt une véritable flèche descendit du ciel sombre pour frapper directement le puissant chevalier...

Oui, telle est ma réponse ! Montre-moi, Hector... Jusqu'où tu seras capable de lutter !

*****Hector*****



Et pour la seconde fois un dragon de cosmos doré s’envola en direction de l’astre lunaire... Mais ne dit-on pas « jamais deux sans trois » ? Et il faudrait au minimum cela pour rivaliser avec la puissante et redoutable dragonne blanche !

Et le fils d’Hélios examina alors attentivement la réaction de la fille de Séléné face à cette surprenante attaque venue du sol.

Vas-y montre moi comment tu réagis face à l’imprévu... Montre-moi de que tu n’es pas uniquement une force de la nature... pensa le jeune Chevalier d’Or de la Balance.

Dans un premier temps, l’attaque emporta la guerrière, mais Hector se rendit rapidement compte que dans un second temps, la jeune femme maîtrisait la situation.

Oui, et finalement, l’attaque en forme de dragon doré, fut renvoyer à l’expéditeur !

- Tu me renvois ma propre attaque ? Bien joué fille de Séléné !

Mais cette attaque avait perdue en puissance, et le chevalier d’or de la balance la connaissait sur le bout des doigts. En effet, son maître Nector l’avait utilisé plus d’une fois sur lui... et avec une puissance toute autre...

Peu probable que la dragonne de Séléné se contente seulement de ça... Malheureusement, je ne la vois plus ! Cette attaque la dissimule...

Hector envoya alors une vague de cosmos afin de dissiper l’attaque qui lui revenait !

- Comment ?!

Hector de la Balance découvrit alors avec stupéfaction que la jeune femme avait très judicieusement utilisé cette attaque pour se créer une très belle opportunité de contre-attaquer !

Il eut alors à peine le temps, de se protéger derrière son bouclier. Et dérapa sur plus d’un mettre suite à la puissance de l’impact. Mais le dragon d’Hélios parvint au prix d’un effort surhumain à garder son équilibre et ne tomba pas.

- Heureusement que tu avais déjà utilisé cette attaque sur moi ! Sinon je n’aurais eu aucune chance de réussir à me protéger !

Et puis, je possède mon bouclier... Hector sembla un instant songeur...

La fille de Séléné ne possède pas de bouclier comme moi, pensa alors le dragon d’Hélios.

- Je ne voudrais pas que ça déséquilibre notre combat !

Le jeune homme se mit à briller d’une lueur dorée.

Et l’armure d’or quitta ensuite son corps dans une explosion de lumière dorée puis se rassembla ensuite pour former une Balance d’Or !

Hector était maintenant torse nu car le haut de son kimono était toujours avec Althéa (mais ceci est une autre histoire). La musculature parfaite du jeune homme était très impressionnante, et prouvait l’intensité de l’entraînement du fils d’Hélios. C’était là le résultat d’un entraînement physique quotidien très rigoureux.

Mais même si son corps était maintenant sans protection, l’énergie qui s’en dégageait ne faiblissait pas. Bien au contraire, une énergie nouvelle semblait s’en dégager !

- Rozan Kō Ryū Ha !!!

Un dragon doré apparu alors sur le dos du fils d’Hélios... Tous, les muscles du jeune homme semblaient maintenant soumit à une tension extrême. Les coupures provoquées par l’attaque de l’épée d’Odin, se rouvrir et du sang commença à couler ! L’aura doré de Hector se mit ensuite à tourbillonner autour de lui, jusqu’à se matérialiser en un dragon doré et tournoyant selon une spiral ascendante.

Et le cosmos du jeune homme continua d’augmenter de façon inquiétante, tout en mettant son corps à rude épreuve. Le visage du jeune homme avait perdu son sourire mais ne trahissait aucune trace de l’intense douleur à laquelle sa propre attaque le soumettait !

***** Althéa *****


Sous le doux regard de Séléné et celui plus qu'acéré de la somptueuse Althéa, le combat continuait de plus belle, redoublant d'ampleur, annonçant tel une promesse une fin en apothéose...

Ainsi, les sublimes prunelles bleu vert de la Gold Sainte avaient-elles suivi avec passion l'ascension du redoutable dragon d'Hélios, silhouette d'or emportée par une pluie de roches brisées.

Courage, Hector... Montre-lui qui nous sommes... Oui, montre-lui que nous, les guerriers d'Athéna, sommes aussi redoutables que les God Warriors du glorieux Odin... Et que nous aussi sommes capables d'affronter tous les périls.

Ainsi, guettait-elle avec passion le moindre geste du jeune homme, s'harmonisant presque avec son cosmos. Comme si le lien les unissant était plus de la simple camaraderie... Oui, c'était sans doute bien plus que cela...

Jusqu'à ce qu'au plus profond de la nuit, aux portes du domaine sacré de la grande déesse, le dragon du soleil ne parvienne enfin à s'échapper. Sans trop de mal...

Et la mystérieuse rose d'or le vit tournoyer avec rapidité et aisance dans le ciel avant de rejoindre le rude sol de Grèce... mettant malgré tout un genou en terre. Il faut bien avouer que cette attaque était particulièrement féroce tout en se montrant très précise.

Quoique côté précision... La belle Althéa avait déjà pu admirer ce qu'il y avait sans doute de mieux : une véritable virtuose, versée justement dans l'art délicat et si rare des aiguilles... écarlates.

Oui, Hector ! Je savais que tu saurais t'en sortir ! Mais ne te relâche surtout pas. Cette blanche dragonne est loin d'avoir dit son dernier mot. Elle a de la ressource...

Un dragon sage comme peuvent l'être les redoutables détenteurs des secrets de la terre ou de ses plus merveilleux trésors...


Puis, elle le vit se relever et se retourner vers elle. Une telle détermination...

Oui, il y avait une telle détermination dans son regard lorsqu'il lui adressa son message télépathique. Paroles auxquelles elle répondit avec force...

- C'est tout naturel, Hector. Nul n'aurait pu m'en empêcher... Je suis là, proche de toi sous la lune tout comme toi, tu t'es tenu sous le soleil pour assister à mon combat contre Mina du Scorpion... Nous sommes les saints d'Athéna mais nous sommes aussi des amis... Des amis très proches...

A présent, montre-lui ta force et ton courage... Tous mes vœux t'accompagnent, noble dragon d'Hélios...

Et sur cet ultime échange, la suite s'enchaîna encore plus grandiose. La pleine lune brillait encore de tous ses feux. Non, elle était encore plus resplendissante que cela. Tout nuage semblait s'être écarté devant le Char d'Argent de la belle et douce Séléné...

Comme si la pleine lune elle-même avait dégagé d'un délicat souffle tiède tout ce qui pouvait lui boucher la vue.

Et il fallait bien reconnaître que le spectacle en valait la peine. Rapide et époustouflant lorsqu'un nouveau dragon surgit droit du sol avant d'entraîner avec lui la redoutable Signy de Dubhe. Mais cela n'était encore que le premier acte de ce nouveau spectacle unique car la Dragonne du Septentrion en aussi avait bien du talent. Du talent et de l'habileté pour se dégager de cette attaque avant de la renvoyer droit vers Hector.

Du lieu où elle se tenait, la belle Althéa avait pu voir le dragon s'élever, se retourner en une rapide et bien surprenant boucle avant de piquer droit vers son maître... Droit vers Hector...

Et il n'y avait pas que cela car loin de rester passive, la blanche dragonne avait déployé ses ailes avant de fondre à son tour dans le sillage du premier dragon.

Althéa aurait voulu appeler, crier pour l'avertir, mais son honneur et celui de Hector l'en empêchait. Signy combattait seule tout comme Hector le devait...

C'était entre eux et eux seuls. Hector avait respecté l'honneur des deux Gold Saintes lors de leur affrontement, aussi lui rendrait-elle la pareille sans intervenir du moins, tant que leurs vies n'étaient pas en danger.

Et ainsi, elle la vit piquer. Juste derrière le dragon de Hector.

Deux dragons blanc et doré, descendant en piqué...

En parfaite synchronisation...

Un tel tour de force... Que tu dois être heureux, Hector, de rencontrer une aussi merveilleuse combattante. Ta semblable... Ton égal à Asgard...

Car vous êtes du même bois, tous les deux. Elle est comme ta sœur du nord...

Oui, c'est bien à cela qu'elle me fait penser, ta sœur du Grand Nord...


Et puis, ce fut le choc, brutal, inouï à la mesure des deux forces qui luttaient. Et au grand soulagement d'Althéa, Hector avait parfaitement bloqué l'attaque de sa redoutable assaillante. Pourtant, quelque chose semblait troubler le guerrier. Comme une sorte de honte, de déception.

Mais que... ?

Puis, soudain, elle comprit en le voyant ôter son armure.

Ton bouclier... Tu t'en débarrasses... pour être à armes égales contre elle qui n'en a pas. C'est donc cela Hector, tu ne veux pas être avantagé... Noble et fougueux Hector...

Et pour la première fois du combat, la splendide rose concentra ses pouvoirs, elle aussi, faisait briller fugitivement son cosmos. Rien d'agressif ni de menaçant. En clair, rien qui ne puisse déranger ou perturber les deux belligérants.

Une intuition... Une vague inquiétude venait de naître en elle. De part ses actes, le Gold Saint de la Balance venait de manifester son désir d'en finir. De tout jeter dans la bataille.

Et sans la protection de son armure, il risquait gros...

Ce que Signy comptait faire, elle le verrait bien assez tôt mais ce qu'elle lisait dans le cosmos de Hector désormais torse nu sous les rayons argentés avait de quoi l'inquiéter et l'emplir de fierté...

Il allait passer à la vitesse supérieure et faire une nouvelle et peut-être dernière démonstration de sa puissance. Fougueux et sans peur, tel apparaissait-il en ce moment, le puissant dragon d'Hélios...

Un dragon qui bientôt reprendrait son terrifiant envol...

Hector... Sois prudent maintenant que tu n'as plus ton armure, c'est quitte ou double...

***** Signy *****


Un choc, un bond vers l'arrière suivi d'un rapide rétablissement sur la rude terre de Grèce...

Puis, de nouveau, une très brève accalmie tandis que quelques éclats de roches et de métal retombaient avec un léger tintement sur le sol...

Oui, en cet instant privilégié, le temps semblait s'être comme figé sous le doux regard de Séléné...

Signy leva alors les yeux vers le firmament étoilé. C'était une nuit à nulle autre pareille...

La douce chaleur de Grèce sous les rayons argentés de la pleine lune lui rappelait celle d'Asgard au cœur de l'été ainsi que les étranges flammes de la Grande salle d'Audience de Olaf de Polaris.

Blanche et bleue, telles étaient les couleurs qui lui revenaient en mémoire en cet instant, la neige, l'armure d'Alpha et les flammes de l'âtre d'Asgard...

Oui, cette nuit lui rappelait étrangement Asgard.

Puis, son regard se retourna vers Hector de nouveau sur pieds et prêt à continuer. Une nouvelle fois, le dragon d'Hélios avait bloqué son attaque, projetant en tout sens d'immenses gerbes de lumière dorée.

Un soleil au cœur de la nuit... Un soleil brillant sous les yeux de Séléné.

La blonde nordique n'avait pourtant pas commis d'erreur. Son attaque avait été calculée au mieux, synchronisée à la perfection sur celle qu'elle avait renvoyée à peine le temps d'un souffle auparavant...

Enfin, le temps n'était guère aux interrogations et la redoutable Signy ne put retenir un sourire en voyant le gold saint retirer son armure.

Elle laissa même un léger rire lui échappait un court instant. Ce que ce combat lui plaisait. Cet Hector était vraiment surprenant. Il lui rappelait quelque peu le vaillant et redoutable Siegfried de Dubhe, son cousin... son "grand frère"...

Ces deux-là devraient vraiment bien s'entendre... Songea-t-elle avec amusement puis elle se tourna vers la belle inconnue qui se tenait toujours là...

Elle semble vraiment tenir à ce cher Hector et sans doute est-ce même réciproque. Qui sait, un jour peut-être trouverais-je aussi un sage dans le genre de maître Ludwig... Qui sait, peut-être sera-t-il aussi séduisant que l'est cette belle rose d'or... ? Un beau prince avec une force de la nature de mon genre...

Enfin, assez pensé, il est temps de reprendre notre petite explication...

Et sans plus attendre, elle s'adressa directement à Hector...

- Toi, écoute-moi bien, tu as beaucoup de cran d'avoir ainsi ôté ton armure !!! A moins que ce ne soit ta façon de remettre un peu d'équilibre en nous !

Le ton était décidé... Signy n'était pas du genre à tourner autour du pot aussi, elle acheva très vite.

- C'est tout à ton honneur, chevalier de Libra mais sache que moi aussi, j'ai le sens de l'honneur et que je déteste affronter un adversaire désavantagé...

Aussi, joignant le geste à la parole, elle se débarrassa d'une grande partie de son armure, ne gardant que quelques-unes des protections, veillant juste à ce que ses ailes soient toujours là prête à la porter, comme la dragonne aérienne qu'elle était et resterait.

- Voilà de la sorte ni toi ni moi ne pourrons nous cacher derrière des boucliers...

Et maintenant montre moi ce dont tu es capable pour ta déesse et les beaux yeux de la rose d'or...

Malgré les mots, il n'y avait aucune moquerie dans les dires de Signy mais plutôt une sorte de respect et de reconnaissance pour la jeune femme qui n'avait cessé de guetter le combat. Et nul doute que cette fois, elle aurait de quoi s'émerveiller.

Car tout comme son adversaire, Signy s'apprêtait à déployer son plus redoutable cosmos...

***** Hector *****


Toujours éclairés par les rayons de la Lune, les deux dragons se faisaient face, immobiles.

Pour la première fois depuis le début de leur combat le déluge de coup et d’attaque s’était arrêter. Mais il ne fallait pas se fier à ce que l’on pourrait qualifier être une simple accalmie. Car c’était sans le moindre doute, cela qu’on avait habitude d’appeler le calme avant la tempête.

De fins éclairs de cosmos émanaient d’Hector. C’était donc bien une tempête cosmique qui se préparait. Et il faut dire qu’une tempête provoquée par le choc des forces cosmiques de deux puissants dragons pouvait avoir des allures d’apocalypse !

Mais heureusement pour le fils d’Hélios, une ange armée de roses, probablement envoyée par Séléné elle-même, assistait au combat. Et la présence de cette ange parsemée d’or pourrait peut être évité que le combat prenne une tournure plus que tragique.

Le cosmos du fougueux chevalier d’or de la Balance continuait d’augmenter à une allure vertigineuse. La puissance qui émanait du fils d’Hélios était telle, qu’elle n’était pas seulement inquiétante pour son adversaire mais aussi pour lui-même. Comme venait de le prouver le fait qu’il venait de cracher du sang en toussant.

Le jeune homme essuya le sang qui restait sur ses lèvres avec le dos de sa main dans un geste désinvolte. Il était visiblement trop absorbé par son combat pour se rendre réellement compte de l’attaque qu’il s’apprêtait à déclencher.

Puis la fille de Séléné enleva elle aussi son armure.

Enfin une partie seulement, la jeune femme garda en effet quelques pièces bien stratégiques...

- Toi, aussi tu renonces à la protection que t’offre ton armure ? J’admire ton courage, puissante et loyale dragonne !

Une étoile, la première de la Grande Ourse, se mit à briller de manière plus intense dans le ciel. Et à c’est à ce moment précis que le cosmos de la blonde jeune femme, se mit à augmenter spectaculairement, surpassant ainsi toutes les limites atteintes lors de ses précédentes attaques.

- Tiens ? dit alors Hector surprit. Voudrais-tu utiliser la même technique que moi ?

Le jeune homme esquissa alors un sourire avant d’ajouter presque en criant :

- Très bien ! Tu veux jouer à ça ? Pas de problème ! Que le plus rapide gagne !

Puis le fils d’Hélios s’élança vers sa « partenaire de jeu » !

La dernière fois, la dragonne blanche de Séléné avait été plus rapide que le dragon doré d’Hélios, mais cette fois-ci, qui prendra l’autre de vitesse ?

***** Signy *****


Sous les yeux de la douce Séléné, plus rien ne semblait exister à part ces deux dragons qui ne cessaient de se faire face. Leurs deux cosmos brillaient de mille feux, éclairant le sol si sombre de Grèce. Oui, jamais l'entrée du Sanctuaire de la Grande déesse n'avait connu pareil embrasement.

Le premier de toute sa jeune histoire à ce sanctuaire qui n'avait pas encore cinq années et était déjà menacé par bien des dieux...

Que pouvait-elle donc voir du haut des cieux la belle déesse au char d'argent... si ce n'était ces deux guerriers prêts à user des plus terrifiantes techniques pour mettre enfin un terme à leur rencontre.

Deux dragons et une rose d'or veillant à leur côté...

*********************


Et ainsi se tenait la somptueuse et redoutable Signy. La dragonne blanche au souffle de glace face au dragon d'or dont le cosmos brillait tel un petit soleil en plein cœur de la nuit grecque.

Dragon d'Hélios quel magnifique surnom pour toi, chevalier à l'armure baignée de soleil...

Puis, enfin, tout s'embrasa... Un bruit unique, l'éclat du cosmos qui emporte tout sur son passage.

Dépouillée d'une bonne partie de sa god robe, la fougueuse guerrière se lança contre Hector sur un cri un seul... celui du plus effroyable des dragons du Grand Nord... Un dragon ayant dompté la puissance de l'un des deux plus terribles de tous les loups.

- Par la morsure de Skoll... (Attaque ultime utilisant la totalité du cosmos, ancêtre de celle qu'utilisera Siegfried face à Sorrento bien des siècles plus tard)

Et aussitôt le dragon blanc apparut dans toute sa splendeur, un dragon si froid qu'il pourrait même broyer un fils d'Hélios entre ses terrifiantes mâchoires tout en l'entraînant droit vers les étoiles... Ou plus exactement vers l'étoile d'Alpha.

Puis se fut le choc de la rencontre des deux attaques. Puisque tel l'avaient décidée les deux dragons...

Une dernière attaque simultanée, au plus rapide, le dernier mot...

Ainsi Signy parvint-elle à approcher le guerrier de Libra tout prenant son envol vers les étoiles...

Elle s'apprêtait à la saisir, elle le tenait presque... Lorsque soudain, elle se retrouva paralysée alors que rien ne semblait entraver sa montée vers le ciel et la pleine lune...

Et soudain elle réalisa... Une présence derrière elle, annihilant le moindre de ses gestes, paralysant l'ensemble de son corps sans entraver son cosmos lui-même... Son cosmos blanc, cette incroyable énergie qu'elle éprouvait soudain de plus en plus de mal à maîtriser... Comme si le contrôle de sa propre attaque allait totalement lui échapper...

- Hector ?

Et si leurs deux cosmos ne les dirigeaient pas à une vitesse hallucinante droit vers les cieux, elle aurait presque applaudi à cette incroyable performance. La Morsure de Skoll était la plus puissantes de toutes les attaques des dragons du nord et lui avait réussi à la prendre de vitesse en usant d'une technique encore plus dangereuse...

- Bravo Hector... Cette fois, tu as réussi, tu m'as prise de vitesse...

Puis soudain elle ressentit une terrible douleur en pleine tête...

- Mais...

Non, c'est incroyable, nos énergies semblent aussi instables l'une que l'autre... !!! Aurait-il lui aussi trop tenté le sort ?

Réalisa-t-elle soudain !!! Que deviendraient les deux guerriers s'ils ne pouvaient recouvrer le contrôle de leurs énergies poussées à leur paroxysme ?

***** Hector *****


Lors de cette belle et chaude nuit de pleine Lune, le combat approchait de sa conclusion... Cela semblait inéluctable.

Quoiqu’il puisse advenir, l’attaque que Hector s’apprêtait à lancer serait la dernière. Il faut dire que cette attaque était, sans doute, aussi dangereuse pour le fougueux jeune homme que sa valeureuse adversaire. Ainsi, même si Hector réussissait son attaque, il ne serait plus en mesure de continuer ce titanesque combat.

Mais de ce péril mortel, l’insouciant jeune chevalier n’avait nullement conscience. Emporté par sa fougue naturelle, il cherchait uniquement à dépasser les limites habituelles de la puissance d’un Dragon d’Hélios, sans se soucier des éventuelles conséquences.

Ainsi, quand, dans un rayon aussi brillant que le soleil lui-même, le défenseur du Sanctuaire fonça droit sur la fille de Séléné, son cosmos avait déjà atteint un niveau incommensurable.

Mais le dragon d’Hélios n’était pas le seul à lancer toutes ses forces dans une ultime attaque.
En effet, la jeune femme avait elle aussi préparé une attaque absolument terrifiante… Une attaque dont la puissance n’avait absolument rien à envier à celle du chevalier d’or. Comme le prouvait l’incommensurable cosmos qui émanait actuellement de la guerrière.

Dorénavant, la différence ne pouvait plus ce faire uniquement sur la puissance cosmique.

Ainsi, quand Hector arriva devant son adversaire, une étoile dans le ciel, brilla de mille feux dans le ciel nocturne. Et la jeune femme voulu le saisir en passant ses bras autour du jeune homme pour le maintenir contre elle et déclencher son ultime attaque.

Mais elle n’y parvint pas.

Car cette fois, ce fut Hector le plus rapide !

Il réussi à la prendre de vitesse et se retrouva derrière elle. Et finalement, ce fut lui qui arriva à la saisir, et a déclencher sa plus redouble attaque.

- Rozan Kō Ryū Ha

Dans une explosion cosmique d’une violence apocalyptique, les deux dragons s’élevèrent dans les cieux !

Et, c’est seulement à ce moment que le fougueux chevalier de Libra comprit son erreur. Il n’avait absolument plus aucun contrôle sur la formidable énergie qu’il avait déclenché.
Cette attaque allait certes lui apporter la victoire, mais allaient également coûter la vie aux deux valeureux dragons ! Quel intérêt de gagner quand on perd également la vie ?

A moins que...


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 25 Oct - 22:46 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Haru
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 1 Nov - 12:17 (2010)    Sujet du message: De la neige d'Asgard au soleil de Grèce... (partie 1 sur 2) Répondre en citant

Et bien et bien me voilà perdue en ce jour férié. Mais sur quoi mes yeux se perdent?
Trêve de lyrisme, j'ai beaucoup aimé et j'attends la suite.


Revenir en haut
Lothair
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 1 Nov - 12:50 (2010)    Sujet du message: De la neige d'Asgard au soleil de Grèce... (partie 1 sur 2) Répondre en citant

Merci beaucoup pour ta lecture et ton commentaire, modératrice Haru

J'espère que la suite de plaira tout autant ^^



Revenir en haut
Séléné
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 1 Nov - 13:07 (2010)    Sujet du message: De la neige d'Asgard au soleil de Grèce... (partie 1 sur 2) Répondre en citant

Oui, merci beaucoup pour ton commentaire Haru

je suis aussi ravie que cette histoire te plaise. j'espère que la suite te plaira tout autant.


Revenir en haut
Lothair
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 10 Jan - 16:20 (2011)    Sujet du message: De la neige d'Asgard au soleil de Grèce... (partie 1 sur 2) Répondre en citant

Voilà Haru, tu pourras (ainsi que les autres lecteurs) trouver la suite ici :
http://les-disciples-dathena.xooit.com/t928-De-la-neige-d-Asgard-au-soleil-…


Revenir en haut
Sorensen
Bronze Saint Confirmé
Bronze Saint Confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2007
Messages: 5 133
Localisation: Hell
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)
Ascendant: Vierge
蛇 Serpent
Point(s) de Cosmos: 32 724
Moyenne de points de Cosmos: 6,38

MessagePosté le: Mer 25 Mai - 10:15 (2011)    Sujet du message: De la neige d'Asgard au soleil de Grèce... (partie 1 sur 2) Répondre en citant

J'ai bien aimé aussi Okay Je trouve l'idée de faire s'affronter deux dragons très interessante. Mettre des femmes, c'est aussi une bonne idée (dommage que Signy n'enlève que son armure Mr. Green ).

J'ai bien aimé la technique improvisée par Hector pour surprendre Signy, le dragon qui sort du sol comme le odin sword Okay

Au début, j'ai trouvé ça bien les retours en arrière. Ca permet de suivre l'histoire selon le point de vue de chaque personnage. Mais le faire systématiquement, je trouve que ça dessert le récit. En tout cas c'est un élément que personnellement je n'ai pas trop aimé. Après je comprends que vous avez chacun votre tour écrit le texte de votre personnage, et que donc chaque fois on revient en arrière pour couvrir les évènements selon le point de vue du personnage. Mais pour ma part, je préfère un déroulement plus classique, c'est-à-dire reprendre là où on s'est arrêté.

Autre chose que je n'ai pas trop aimé, c'est parfois les points d'exclamation à outrance ( je crois que c'est Lothair). Il n'y a pas lieu d'en mettre autant et à ces endroits-là. Mais c'est mon avis, et c'est un détail.

Et j'ai une question: l'histoire se déroule il y a des siècles, même avant Dokho, alors comment se fait-il que vous mentionnez Siegried de Dubhe? De plus c'est Signy la guerrière de Dubhe, il y en aurait deux?

Voilà, sinon dans l'ensemble c'était bien, je vais lire la suite Wink
_________________
Voici que le temps fait son oeuvre. Un jour, les larmes seront taries, les fureurs éteintes, les tombes effacées. Mais il restera la France.


Revenir en haut
Lothair
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 25 Mai - 12:03 (2011)    Sujet du message: De la neige d'Asgard au soleil de Grèce... (partie 1 sur 2) Répondre en citant

Sorensen a écrit:
J'ai bien aimé aussi Okay Je trouve l'idée de faire s'affronter deux dragons très interessante.


Merci pour ta lecture Sorensen

Sorensen a écrit:

J'ai bien aimé la technique improvisée par Hector pour surprendre Signy, le dragon qui sort du sol comme le odin sword Okay


Merci

Je m'étais bien amusé à inventer cette variante

Il faut savoir innover

Sorensen a écrit:

Au début, j'ai trouvé ça bien les retours en arrière. Ca permet de suivre l'histoire selon le point de vue de chaque personnage. Mais le faire systématiquement, je trouve que ça dessert le récit. En tout cas c'est un élément que personnellement je n'ai pas trop aimé. Après je comprends que vous avez chacun votre tour écrit le texte de votre personnage, et que donc chaque fois on revient en arrière pour couvrir les évènements selon le point de vue du personnage. Mais pour ma part, je préfère un déroulement plus classique, c'est-à-dire reprendre là où on s'est arrêté.


OK merci de nous donner ton point de vu Okay

Oui effectivement, on a essayé d'écrire d'une manière différente donc comme tout ce qui sort des chantier battu il y a une prise de risque et ça ne plait pas forcément à tout de monde ^^

C'est pas forcément évident

Sorensen a écrit:

Autre chose que je n'ai pas trop aimé, c'est parfois les points d'exclamation à outrance ( je crois que c'est Lothair). Il n'y a pas lieu d'en mettre autant et à ces endroits-là. Mais c'est mon avis, et c'est un détail.


Ouais ça c'est moi

Tu as parfaitement raison, c'est une chose que j'essaie de corriger ^^

Je suis encore novice dans l'écriture et il me reste bien des progrès à faire

Pour le reste, je vais laisser Séléné te répondre


Revenir en haut
Sorensen
Bronze Saint Confirmé
Bronze Saint Confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2007
Messages: 5 133
Localisation: Hell
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)
Ascendant: Vierge
蛇 Serpent
Point(s) de Cosmos: 32 724
Moyenne de points de Cosmos: 6,38

MessagePosté le: Ven 27 Mai - 11:05 (2011)    Sujet du message: De la neige d'Asgard au soleil de Grèce... (partie 1 sur 2) Répondre en citant

Dans ce cas, seul contre vents et marées, j'attendrai la réponse de Séléné
_________________
Voici que le temps fait son oeuvre. Un jour, les larmes seront taries, les fureurs éteintes, les tombes effacées. Mais il restera la France.


Revenir en haut
Séléné
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 2 Juin - 17:34 (2011)    Sujet du message: De la neige d'Asgard au soleil de Grèce... (partie 1 sur 2) Répondre en citant

Bonjour Sorensen et merci pour ton commentaire.

Oui, c'est vrai que la façon d'écrire est un peu spéciale mais c'est aussi la particularité de cette histoire qui n'est pas une fanfic au sens strict du terme mais un combat RPG adapté en fanfic. ça ne peut pas plaire à tout le monde et je comprends que le retour arrière peut aussi lasser.

ça n'a été modifié qu'au minimum pour respecter les posts initiaux, (phase de défense puis phase d'attaque présents dans tout post rp de combat). C'est un risque qu'on a pris comme le disait Lothair pour voir si cela pouvait plaire.

Pour Signy, oui, elle est la cousine de Siegfried de Dubhe, le premier GW a avoir vaincu le dragon Fafnir et à avoir été baigné de son sang. Cela se passe à une époque où les tous premiers héros cotoyaient encore la seconde génération de combattants. C'est aussi là que l'ont peu voir un passage de pouvoir et de connaissance entre les héros de la première guerre sainte et ceux qui prendront la relève. Siegfried est le tout premier et Signy elle va poursuivre et reprendre le flambeau.


Revenir en haut
Sorensen
Bronze Saint Confirmé
Bronze Saint Confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2007
Messages: 5 133
Localisation: Hell
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)
Ascendant: Vierge
蛇 Serpent
Point(s) de Cosmos: 32 724
Moyenne de points de Cosmos: 6,38

MessagePosté le: Ven 3 Juin - 10:33 (2011)    Sujet du message: De la neige d'Asgard au soleil de Grèce... (partie 1 sur 2) Répondre en citant

Encore une fois tout est clair, merci Séléné Okay

Vous avez eu de bonnes idées, j'attends votre prochaine fanfic à quatre mains Razz
_________________
Voici que le temps fait son oeuvre. Un jour, les larmes seront taries, les fureurs éteintes, les tombes effacées. Mais il restera la France.


Revenir en haut
Séléné
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 3 Juin - 11:01 (2011)    Sujet du message: De la neige d'Asgard au soleil de Grèce... (partie 1 sur 2) Répondre en citant

Merci Sorensen.

En fait, j'ai déjà une autre fanfic en cours qui est beaucoup plus développée que celle-là. Une histoire de spectre assez spéciale se passant à deux époques et mettant en scène une sorte de passage.

Elle est achevée depuis longtemps mais je dois vérifier la forme; j'avais mis la première partie ici dans le sérieux.

Mémoires de la spectre du Vampire Lydia et Calia


Revenir en haut
Sorensen
Bronze Saint Confirmé
Bronze Saint Confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2007
Messages: 5 133
Localisation: Hell
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)
Ascendant: Vierge
蛇 Serpent
Point(s) de Cosmos: 32 724
Moyenne de points de Cosmos: 6,38

MessagePosté le: Ven 3 Juin - 11:34 (2011)    Sujet du message: De la neige d'Asgard au soleil de Grèce... (partie 1 sur 2) Répondre en citant

Ca m'a l'air très interessant ça

Tu as mis la première partie dans le sérieux, je me souviens pas l'avoir vue, j'irai faire un tour
_________________
Voici que le temps fait son oeuvre. Un jour, les larmes seront taries, les fureurs éteintes, les tombes effacées. Mais il restera la France.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:03 (2017)    Sujet du message: De la neige d'Asgard au soleil de Grèce... (partie 1 sur 2)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Disciples d'Athéna Index du Forum -> Saint Seiya -> Discussion, Dossier, Fanfics -> Saint Scénary's (Fanfics) -> Sérieux Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com