Les Disciples d'Athéna Index du Forum
FAQ
Membres
Profil
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Connexion

S’enregistrer
 

The phenix story
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Disciples d'Athéna Index du Forum -> Saint Seiya -> Discussion, Dossier, Fanfics -> Saint Scénary's (Fanfics) -> Sérieux
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Chrysos
Disciple Assidu
Disciple Assidu

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2007
Messages: 272
Balance (23sep-22oct) 猴 Singe
Point(s) de Cosmos: 5 759
Moyenne de points de Cosmos: 21,17

MessagePosté le: Mar 4 Déc - 09:16 (2007)    Sujet du message: The phenix story Répondre en citant

THE PHENIX STORY


1) Règlements de comptes

La bataille de Poséidon vient à peine de prendre fin. Les cinq Saints de bronze sont revenus sains et saufs du royaume sous-marin et s'apprêtent à célébrer leur victoire. Bien sûr, Ikki refuse de prendre part à la fête et, en vieux loup solitaire, quitte provisoirement ses frères d'armes. Physiquement éprouvé, il décide de repartir sur l'île Canon, en Méditerranée, pour se ressourcer au coeur du volcan. En chemin, il s'arrête dans le village d'Hélène, la fillette qu'il avait jadis sauvée des griffes des disciples de Shaka. Mais celui-ci est désert et pratiquement détruit.

- Les malheureux villageois, pensa-t-il. J'espère qu'ils auront eu le temps de s'enfuir avant les raz-de-marée...
À cet instant, un gigantesque éclair déchira le ciel. Dans la foulée, la foudre s'écrasa tout près d'Ikki, manquant de peu de l'électrocuter.
- Eh bien, dit-il à voix haute. C'est à croire que même les forces de la nature m'en veulent!
- La nature, je ne sais pas, fit soudain une voix toute proche. Mais moi oui, assurément!
Ikki découvrit à ce moment un homme de haute taille, au teint hâlé, tout habillé d'une fringante armure couleur d'azur.
- C'est donc à toi que je dois ce charmant feu d'artifices, fit notre héros, nullement ému.
- Oui! J'avoue que j'aime particulièrement soigner mes entrées! Je suis Indra, guerrier védique du Vitra!
- Un guerrier védique!?
- Hum, ne me dis pas que tu ignores notre existence!? Je fais partie de l'armée d'un royaume autrement plus ancien que votre pitoyable sanctuaire terrestre. Royaume qui, depuis des millénaires, est placé sous l'autorité de la divine trinité, trois guerriers ayant élevé leur cosmos et leur conscience bien au delà des normes étriqués de l'humanité. Le premier de ces êtres d'exception est Brahma, le créateur, le second est Vishnu, le roi suprême et le dernier est Shiva, le destructeur.
- Shiva, tilta le Saint.
- Je constate que ce nom ne t’est pas inconnu. Par un hasard étrange, nous nous trouvons d'ailleurs sur l'île où tu les as affronté, son compagnon Agora, également guerrier védique, et lui. Comme dit le proverbe, les assassins reviennent donc toujours sur le lieu du crime.
- Je m'en souviens. Ces fanfarons étaient deux sinistres meurtriers que le sanctuaire avait mandaté pour m'éliminer. Malheureusement pour eux, ma survie passait par leur mort. Dis-moi, aurais-tu l'intention de les venger?
- Les venger!? Peut-être, mais pas dans l'immédiat. Ma mission consiste seulement à te ramener en Inde, où le tribunal de la divine trinité t'attend.
- Et, sans trop prendre de risque, je suppose donc que je suis l'accusé. Tu as de la chance, je suis de bonne humeur. Ainsi, je t'offre gracieusement dix secondes pour disparaître. Retourne auprès de tes commanditaires et dis leur que, s'il veulent que je participe à leur procès, ils n'ont qu'à venir me trouver en personne.
- Quelle insolence, s'offusqua Indra. Tant pis, j'aurai donc recours à la force pour te convaincre!
Sans crier gare, Indra se jeta sur Ikki. Mais ce dernier, faisant tranquillement une esquive de côté, l'évita sans mal. Le frère de Shun, qui ne s'en laissait pas facilement conter, déposa alors l'urne du Phénix au sol et se revêtit immédiatement de son armure immortelle.
- Si tu veux que je te suive, tu devras au préalable me vaincre, assura-t-il. Je te préviens amicalement que la tâche ne sera pas aisée!
- Phénix! Si tu connaissais toute l'étendue de ma puissance, tu serais moins sûr de toi! THUNDER STORM!!!
Derechef, un éclair apparut au firmament. Mais celui-ci frappa, cette fois-ci, Ikki de plein fouet. Indra, satisfait, clama alors:
- L'inconscient! Osez me défier de la sorte! S'il ne tenait qu'à moi, je t'achèverais sans attendre!
A peine le guerrier védique avait-il fini sa phrase, que des flammes enveloppèrent le corps de son infortuné adversaire. Ce dernier se releva avec aisance et déclara:
- Si tu envisageais de me mettre hors combat avec cette attaque, c'est que, toi aussi, tu me sous-estimes grandement. A toi de goûter à ma spécialité! AILES DU PHENIX!!!
Sous le choc, Indra fut catapulté dans l'une des bâtisses du village. Celle-ci, déjà bien branlante, en profita pour s'effondre pour de bon sur son impromptu visiteur. Mais, bien vite, le cosmos du guerrier védique atomisa les débris.
- Pas mal du tout, jugea Indra, en essuyant le sang coulant à la commissure de ses lèvres. Ta réputation est amplement méritée! Fort bien, je ne retiendrai donc pas mes coups!
- Je t'attends!
- Il suffit Indra! N'oublie pas qu'il nous le faut vivant!
Un nouveau personnage venait de se matérialiser derrière le guerrier védique. Grand et de solide constitution, il portait également une armure, mais d'un noir très profond. Ressemblant un peu à Indra, sa plus grande différence notable était sa longue chevelure brune, seulement éclairée par une mèche blanche qui lui retombait sur l'oeil gauche.
- Varuna, bégaya Indra. Je suis désolé... Je pensais que...
- Je te l'ai déjà dit, la réflexion n'est pas ton fort! Contente-toi seulement d'obéir consciencieusement aux ordres et tu pourras t'estimer fier de toi!
- Oui..., répondit l'intéressé, en baissant honteusement les yeux.
- Phénix, reprit le dénommé Varuna. Désormais deux solutions s'offrent à toi! Soit tu nous accompagnes sans faire d'esbroufe, soit nous te traînerons de force!
- Décidément, c'est une manie! Ma réponse est toujours la même!
- A ta guise, répliqua Varuna. En un sens, c'est aussi bien sinon mieux! Cela va me permettre de faire un peu d'exercice!
Aussitôt dit, aussitôt fait, le cosmos de Varuna s'intensifia. Devant cette débauche de puissance, Ikki, troublé, songea soudain:
- Etrange! Je jurerais que son aura est multiple, comme si plusieurs centaines d'esprits avaient investi son corps!
- Phénix! Ceci est un avant-goût des châtiments qui t'attendent! ASURAS CURSE!!!
A ces mots, une cohorte tonitruante de démons se projeta sur le frère de Shun. Ce dernier, pris de court, n'eut pas le temps ni l'opportunité de parer leurs assauts répétés. Sévèrement touché, il mordit la poussière. La dernière image qu'il vit avant de sombrer dans l'inconscience, ce fut la main de Varuna qui s'approchait de son visage.

2) Le tribunal divin

Le réveil d'Ikki ne fut pas non plus un modèle de douceur. Quand une forte décharge électrique le tira des bras de Morphée, il comprit immédiatement qui troublait ainsi son sommeil forcé.
- Merci Indra, dit-il. Tu ferais un excellent réveille-matin!
Le Saint de bronze, par réflexe, regarda autour de lui. Désormais, il se trouvait dans une vaste salle, au style architecturale antédiluvien. Devant lui, il vit trois trônes richement décorés.
Dans le premier, était assis un homme très âgé. Ses longs cheveux blancs offraient un contraste saisissant avec l'espèce de toge bleu roi qu'il portait.
Le second trône avait pour occupant un homme qui devait approximativement avoir une trentaine d'années. Le front haut, les yeux noirs et fiers et une barbe bien taillée étaient ses principales caractéristiques. Ca, et la toge vermillon qui lui descendait jusqu'au chevilles.
Le dernier trône, le plus macabre aussi, car il était orné de nombreuse têtes de mort d'airain, était vide.
En satellite autour des trônes, Ikki découvrit deux estrades. Celle de droite était assiégée par une foultitude de moines ou, tout du moins, d'individus vêtu de toge d'ascète.
Dans celui de gauche, qu'Indra rejoint en toute hâte, une bonne quarantaine de guerriers en armure toisaient le Saint.
Dans son dos, le frère aîné de Shun devina, plus qu'il ne vit, une foule éparse et figée.
En observant plus en détail chaque convive, Ikki remarqua que tous portaient un petit point rouge sur le front, le symbole du troisième oeil.
Ikki, justement, était pour sa part installé sur un simple fauteuil en pierre, assez inconfortable. Ses chevilles et ses poignets étaient solidement entravés et fixés à son siége.

- Phénix, déclara soudain l'homme à la toge vermillon. Je suis Vishnu, souverain de la divine trinité et de ce royaume. Mais, aujourd'hui, je me présente à toi en ma qualité de juge de ce tribunal. Je jure sur mon honneur de me montre impartiale et ce, en dépit de la nature de tes exactions. Mitra! Veux-tu nous exposer les faits?
- Oui, excellence, répondit un guerrier à l'éclatante armure couleur émeraude et à la tignasse revêche et constellé d'épis. Ikki, Saint de bronze du Phénix, ici présent, est accusé d'avoir mis à mort Shiva, troisième et ô combien important membre de la divine trinité et Agora, guerrier védique du Lotus! D'après nos informations, il les aurait vaincu en combat singulier!
- Fort bien, enchaîna Vishnu. Phénix! Reconnais-tu les faits?
- Oui, répondit seulement l'intéressé.
- Et qu'as-tu à dire pour ta défense?
- Rien... Ou plutôt si, J'ai effectivement tuer Shiva et Agora, mais dans une position de légitime défense. Ces idiots n'avaient qu'à pas se mettre en travers de ma route!
Cette dernière réponse provoqua, évidemment, de vives réactions dans l'assistance.
- Un peu de silence, tonna Vishnu. Ainsi, tu prétends que tu n'as agi que pour te défendre? A vrai dire, tu ne nous apprends rien. Nous savons, de source on ne peut plus sûr, comment s'est déroulé votre combat. Phénix, Ce qui nous importe davantage, c'est de connaître la raison qui les a conduit à t'affronter.
- Comment ça? Questionna le Saint.
- Shiva et Agora étaient des disciples du Saint de la Vierge, Shaka. C'est d'ailleurs par son ordre qu'ils furent envoyés te débusquer. Shaka est, tu le sais pour t'être confronté à lui, depuis toujours considéré comme un modèle de justice et...
- Si je comprends bien, trancha Ikki, par l'entremise de Shaka, ces deux mauviettes devenaient des émissaires de la justice! Par conséquent, s'ils sont les gentils de l'histoire, je deviens forcément le méchant ou quelque chose d'approchant!
- C'est un raccourci trop facile, le contredit le juge. Le but de ce procès est, justement, de te permettre de nous prouver le contraire. Sois honnête! A présent, tu n'as plus d'échappatoires!
- J'en ai assez entendu, souffla le futur adversaire de Kanon.
Libérant son cosmos comme un brasier ardent, le Saint brisa facilement les liens qui le "muselaient".
- Cette mascarade est terminée, renchérit-il. Même si j'ai sur la conscience beaucoup de morts, qui n'étaient pas toujours nécessaires, personne ne jugera mes actes! C'est un pouvoir que seul Hadès et ses juges auront au moment de mon trépas! Et encore!
- Phénix, hurla Indra, sautant sur l'occasion. Ton comportement ne mérite d'autre sentence que la mort! Je vais annihiler le mal incarné que tu représentes!
Subitement, un halo de lumière dorée envahit la salle, mettant ainsi fin à ces tristes échauffourées. Une grande clameur s'éleva dans la foule, qui ouvrait une haie d'honneur à un vieil ami, Shaka en personne.

3) Jugement impartial?

- Ikki, débuta Shaka. Tu ne changeras décidément jamais! Tu t'enflammes toujours à la première remontrance!
- Que veux-tu, répondit le Saint de bronze. Les vieilles habitudes sont si profondément enracinées, qu'elles en deviennent des réflexes conditionnés. Qu'est-ce qui t'amène aussi loin du sanctuaire? Et pourquoi ne portes-tu pas ton armure?
Shaka, en effet, était simplement vêtu d'une toge blanche.
- Une fois n'est pas coutume, ce vandale a raison, intervint Vishnu. Que viens-tu faire ici, "Shaka"?
- Ne l'agresse pas, s'immisça le vieil homme assis sur le premier trône. C'est sous ma requête qu'il est venu.
- Vous, maître Brahma!? Mais pourquoi?
- Simplement car il fut le spectateur privilégié et le détonateur de toute cette affaire, répondit le vieillard. Son témoignage sera donc d'une aide précieuse et capitale dans nos délibérations.
- Maître Brahma, se permit Shaka. Je vous remercie de m'avoir mis au fait de ce procès.
- Soit, acquiesça Vishnu. Bien! Shaka, commençons par le commencement. Pour quelle raison as-tu envoyé tes disciples combattre Phénix?
- Simplement car je pensais, à cette époque, que Ikki était un Saint renégat dont l'objectif était la destitution d'Athéna.
- Donc, pour toi, il est coupable de trahison envers votre déesse!?
- Non, c'est tout le contraire, réfuta le Saint d'or. Il y a peu, le sanctuaire terrestre fut mis en émoi par la venue de Saints de bronze, dont Ikki, et d'une toute jeune femme. Après une cruelle bataille, celle-ci se révéla être la véritable réincarnation de la déesse de la guerre. Pour bien comprendre ces événements, il faut savoir que, voici treize années, un saint d'or impie tua notre grand Pope et usurpa sa fonction. Ne reculant devant aucune bassesse, il tenta également de se débarrasser d'Athéna, encore bébé. Heureusement, elle fut sauvé in extremis par un Saint d'or martyr et confié à un homme d'affaire du Japon. A partir de cet instant, le nouveau Pope, animé par des pulsions maléfiques incontrôlables, ordonna de tuer la jeune fille et ses quelques protecteurs, par tous les moyens. La suite est connue. En suivant les consignes de l'usurpateur, j'ai mandaté Shiva et Agora sur l'île Canon...
- Merci de ces éclaircissements, proclama Vishnu. Après tout ce que nous venons d'apprendre, il est certain que ce procès n'a plus lieu d'être. Phénix, je te déclare non coupable. Tu peux, dès maintenant, quitter l'enceinte de ce palais.
- Avec le plus grand plaisir, grommela celui-ci.
Pendant que le Saint faisait volte-face, le juge s'adressa de nouveau à l'assistance:
- A présent, je souhaiterais rendre mon deuxième verdict, dit-il. Shaka, ton témoignage fait, à mon sens, figure d'aveu. Tu es bel et bien responsable de la mort de tes disciples. Par le fait, je te condamne à être emprisonné et exécuté demain à la première heure!
- Quoi, s'étonna Ikki. Vous allez le punir pour ça!?
- Phénix, fit le souverain d'un ton autoritaire. Cette histoire ne te concerne plus! Toutefois, tu es en droit de connaître les raison d'un tel verdict. Shaka que, tous, nous surnommons l'homme le plus proche de Dieu, était depuis toujours investi de la faculté de différencier les notions de "bien" et de "mal". En ce sens, il aurait dû être capable de déceler les forces démoniaques qui avaient perverti l'âme du faux grand Pope et ne plus obéir à ses ordres. Son manque de clairvoyance est responsable de la mort de ses disciples.
- Mais, tenta Ikki. C'est absurde! Il ne...
- Emparez-vous de Shaka, commanda Vishnu, sans laisser au Saint de bronze la possibilité de s'exprimer.
Quatre guerriers, dont Indra, fondirent sur le maître d'Agora. Néanmoins, ils trouvèrent Ikki sur leur route.
- Shaka m'a jadis ramené à la vie, avoua-t-il. J'ai une dette envers lui! Pour le tuer, vous devrez d'abord me passer sur le corps!
- Ca suffit Phénix, hurla Vishnu. Ma patience est à bout! Va-t-en sur le champ, ou tu subiras le même sort que lui!
- Hors de question!!
- Soit, réalisa Vishnu. Après tout, ta vie, aussi misérable soit-elle, t'appartient! Saisissez-le!
Indra, qui n'attendait que cela, se rua sur le frère de Shun. Celui-ci s'apprêtait à l'imiter, quand il se retrouva brutalement paralysé des pieds à la tête. Sans défense, il ne put rien faire quand les guerriers le corrigèrent pour la forme. Il ne put pas plus réagir, quand ces mêmes guerriers l'enchaînèrent et le conduisirent, en compagnie de Shaka, dans une sombre prison du palais.

Quand, enfin, il retrouva sa mobilité, il s'adressa sèchement au Saint d'or en ces termes:
- Pourquoi m'as-tu empêché de me battre? Nous voilà bien avancé....
- Je t'ai seulement empêché d'aggraver encore ton cas. Tu as tort de mettre Vishnu en colère. Demain, il pourrait te le faire payer au centuple!
- Raison de plus pour ne pas faire de vieux os ici! Yah!
Ikki frappa, de toutes se forces, un des murs de la cellule. Mais il ne lui causa, à sa grande surprise, aucun dommage.
- Inutile, intervint Shaka. Les murs, le sol et le plafond de cette geôle sont bâtis d'une alliage proche de celui des piliers du royaume sous-marin. Si tu continues, tu ne réussiras qu'à te casser le poing. La nuit tombe, il serait plus judicieux de nous reposer. Demain, de terribles épreuves nous attendent.
- Pas avant que tu ne m'aies appris ce qui te lie à cette bande de guignols... Eh! Shaka! Je te parle!
Le Saint d'or était entré en transe méditative. Ikki eut beau s'égosiller, il ne parvint pas à lui soutirer un mot de plus.

4) Résignation

La nuit passa ainsi, presque paisiblement pour les deux Saints. Aux premiers rayons du soleil, Mitra et trois autres guerriers védique les enchaînèrent et les conduisirent à l'entrée Sud du palais, où les attendait Vishnu.
- Bonjour messieurs, dit celui-ci. J'espère que votre dernière nuit sur cette terre a été agréable. La chambre n'était-elle pas trop austère à votre goût?
- Epargne-nous ce genre de discours, fit Ikki. Notre temps est précieux, autant en finit au plus vite.
- Ne sois pas si empressé, Phénix! Tous les sacrificateurs ne sont pas encore en place!
- Les sacrificateurs!?
- Oui Ikki, s'immisça Shaka. Il n'a jamais été question d'exécution au sens où tu pourrais l'entendre. La divine trinité a une façon d'agir plus raffinée.
- C'est exact, poursuivit le souverain. Un simple peloton d'exécution serait une méthode trop barbare et intransigeante. Même infime, nous préférons offrir une ultime chance de survie aux condamnés. Si vous voulez être lavés de vos crimes, il faudra simplement réussir à traverser la jungle qui se trouve devant nous. Rien de plus.
- Sauf que la jungle est remplie de pièges et surtout de sacrificateurs, relança Shaka, des guerriers védique qui chercheront à nous tous éliminer par tous les moyens.
- Je vois, acquiesça le Saint de bronze. En fin de compte, ce n'est qu'une banale chasse à l'homme.
- A présent, vous savez à quoi vous attendre, claironna Vishnu. Si les dieux de la destinée pensent que vous méritez de vivre, vous parviendrez à traverser. Mais, autant vous prévenir, jusqu'à présent nul condamné n'a réussi pareil exploit... Ôtez-leur leurs chaînes!
- Il y a toujours une exception à la règle, annonça subitement Ikki, en se frictionnant les poignets.

Les deux compagnons d'infortune entrèrent côte à côte dans la jungle, laissant derrière eux un Vishnu frustré de ne pas pouvoir participer aux "festivités". Après avoir parcouru un kilomètres sans avoir desserré les dents, Shaka s'accroupi et prit sa traditionnelle pose de méditation.
- Penses-tu vraiment que le moment soit très approprié pour ce genre de simagrées, l'interrogea alors Ikki. Je n'ai nul envie de moisir ici....
- Ikki, à partir de maintenant, tu continues seul. Te connaissant, je sais que tu n'auras aucun mal à te faufiler entre les pièges et les guerriers védique. Si, par malchance, tu tombes sur l'un d'eux, surtout ne le tue pas! Ils ne sont pas les ennemis d'Athéna!
- Si tu penses que je vais accepter que tu serves d'appât, c'est que tu ne me connais pas aussi bien que tu ne le prétends. Jamais je....
- Je ne suis pas un appât, l'interrompit le Saint d'or. J'ai seulement décidé d'attendre ici mon châtiment. Vishnu a entièrement raison. J'aurais dû confondre le grand Pope. Par mes actes irréfléchis, j'ai déçu autant les Saints que la divine trinité.
- C'est donc pour cela que tu es venu sans armure, comprit Ikki, estomaqué. Tu t'es sciemment jeté dans la gueule du loup! Vas-tu donc te laisser tuer sans réagir?
- Oui. Chacun doit payer le tribut de ses erreurs.
- Je ne pensais pas dire cela un jour, mais tu es stupide Shaka. Si tu meurs aujourd'hui, tu expieras peut-être ton prétendu crime, mais tu seras coupable d'une forfait encore plus grave! Celui d'avoir abandonné Athéna! Bel exemple de fidélité!
Sur ce discours cinglant, Ikki s'éloigna sans se retourner. Mais, après avoir marché un peu pour se calmer, il jeta quand même un regard en arrière et dit:
- Shaka. J'espère que tu prendras la bonne décision. Athéna a plus que besoin de toi.
Sortant le frère de Shun de son monologue, toute une rangée d'arbre s'abattit sur lui. Les esquivant d'un bond, il vit deux guerriers védiques à la mine patibulaire, qui n'attendait que son atterrissage pour en découdre avec lui.
- La chasse est ouverte, annonça Ikki. Lequel de vous deux veut être le premier chasseur à périr?

5) Contraint et forcé

Au même moment, un guerrier colossal, au visage buriné, venait de prendre à revers le Saint de la Vierge. Son armure irisée ne parvenait pas à dissimuler son impressionnante musculature.
- Ganesh, fit Shaka, sans se retourner. Je suis heureux de te revoir.
Le guerrier hésita un instant et, finalement, répondit:
- Moi aussi. Je n'ai qu'un regret, c'est que nous nous retrouvions en pareille circonstance...
- Je le sais, mon ami, répondit tranquillement le maître de Shiva. Fais ce que tu as à faire.
- N'aies crainte, ma main ne tremblera pas et t'offrira une morte rapide. GREAT IVORY TUSK!!!
Shaka fut sauvagement catapulté contre un arbre bicentenaire. Curieusement, Ganesh prit une mine surprise et observa:
- Eh bien? Aurais-tu perdu toute honneur et toute dignité? Mon attaque devait te permettre de quitter cette terre en purifiant ton âme de tes crimes! Pourquoi t'être protégé au dernier instant?
- Il est vrai que je devrais, par respect pour la divine trinité, ne pas chercher à m'opposer à ma sentence. Mais, désormais, je suis au service de la déesse Athéna. Mon devoir est de la protéger coûte suer coûte, quitte à renier mes obligations passées.
- Je comprends... Mais, moi aussi, je me dois de respecter la mission qui m'a été confié. GREAT IVORY TUSK!!
Shaka, d'une main, bloqua l'assaut et la renvoya à son créateur. Celui-ci, pour ne pas faire les frais du gag de "l'arroseur arrosé", dut faire une esquive latérale de dernière minute.
- Compliment, lança Ganesh. Tes pouvoirs n'ont pas dévalué avec les années! Mais, foi de guerrier védique de l'Eléphant, tu périras sous mes coups! Mais que...
Le corps de Ganesh refusa subitement de lui obéir, comme s'il avait été prisonnier de liens invisibles. Shaka, auteur de cette paralysie, proclama alors:
- C'est terminé! Je n'ai nulle envie de t'affronter. Lorsque je serai parvenu à l'orée de la jungle, je te libèrerais.
- Tu ne peux arrêter ce duel de cette manière, vociféra son adversaire. C'est contraire à notre éthique!
- Certes, mais de mon point de vue, nous ne sommes pas ennemis, affirma Shaka en commençant à s'éloigner.
- Ne me sous-estimes pas, cria le guerrier védique à s'en rompre la mâchoire.
Surprenant le Saint, le cosmos de Ganesh s'intensifia si violement, qu'il ne put maintenir son étreinte psychique.
- Tu es bel et bien le plus puissant, déclara le colossal guerrier. Assurément, je n'ai la moindre chance de te vaincre en l'état actuel des choses! Pour t'égaler et te vaincre, il faudra donc que je brûle chaque once de mon cosmos! WHITE ELEPHANT LAST TRAVEL!!!
Inarrêtable, Ganesh se projeta sur Shaka et, tel un bulldozer, l'envoya valser dans le décor. Pivotant sur lui-même, en prévision de la prochaine offensive, le guerrier de l'éléphant s'écria:
- Maintenant, plus rien ne pourra stopper ma marche, ni la fatigue, ni la faim, ni la soif, ni encore moins l'amitié que j'éprouve pour toi! Désormais, je suis devenu tels ces vieux éléphants qui, sentant leur fins proches, rassemblent leurs dernières force pour le périlleux voyage jusqu'à ce cimetière mythique où tant des leurs ont déjà rendu leur dernier souffle!
- Le cimetière des éléphants, réfléchit Shaka, en se relevant. Pourquoi Ganesh? Pourquoi tiens-tu tellement à me vaincre? En libérant ainsi toute la puissance qui sommeille en toi, tu cours à une mort certaine!
- Cela m'est bien égal! Si c'est le seul moyen de te faire pardonner aux yeux de Vishnu et Shiva, j'accepte bien volontiers de mourir! Je saurai te faire entendre raison et, par ta mort, te ramener sur le chemin de la vérité! WHITE ELEPHANT LAST TRAVEL!!!
- Je t'en prie, tenta Shaka, en évitant la charge féroce. Ne te sacrifie pas pour rien, mon âme n'a pas besoin d'être purifiée!
- Il est trop tard! WHITE ELEPHANT LAST TRAVEL!!
- Non! CHATIMENT DU CIEL!!!
GANESH, tel un gigantesque boulet de canon, passa littéralement au travers de l'attaque du Saint et le percuta violement, dans un bruit d'os brisé. Le repoussa sur le sol, le guerrier védique lui dit:
- Même la colère divine ne peut stopper la marche du vieil éléphant! Ca alors...
La jungle venait de disparaître, remplacé par d'innombrables "estampes" religieuses. Shaka, tremblant de tous ses membres, se redressant et, après avoir essuyé le sang qui lui coulait dans les yeux, ouvrit bien grand ceux-ci.
- Tu ne me laisses pas d'autre choix Ganesh! TRESOR DU CIEL!!!
Ganesh sentit aussitôt sa vue se brouiller et s'éteindre. Shaka, en guise de sommation, venait de lui supprimer le premier de ses cinq sens.
- Il n'est pas trop tard pour faire machine arrière, entendit-il alors. Jure de ne pas me poursuivre et nous en resterons là!
- Es-tu devenu stupide, comme l'a si bien supposé Phénix, critiqua Ganesh. N'as-tu donc pas encore compris que Rien ne me ferait plus reculer! Absolument rien! WHITE ELEPHANT LAST TRAVEL!!!
- Je t'en prie arrête! TRESOR DU CIEL!!!
N'ayant pas d'autres alternatives, Shaka supprima le sens du toucher à son concurrent. Mais cela ne le freiner pas longtemps et, par la seule force de sa volonté, il se projeta sur le saint. Shaka, dramatiquement, essaya vainement de lui faire entendre raison en lui ôtant tour à tour chacun de ses autres sens. Mais rien n'y fit, Ganesh se rapprochait toujours. Pourtant, quand son poing ne fut plus qu'à quelques centimètres du visage angélique du Saint, il s'arrêta mystérieusement. Quelques larmes, symbole de son échec, se mirent aussitôt à couler le long des joues de cet intraitable personnage.
- Pardonne-moi mon ami, murmura Shaka, dont les propres larmes, portaient par le vent, se mêlaient à celle du guerrier védique.
Posant la main sur la poitrine de Ganesh, Shaka mit fin au supplice de son infortuné opposant en arrêtant les battements de son coeur.

6) Revanche

Ikki, de son côté, n'avait pas chômé. En un temps record, il s'était débarrassé des deux guerriers védiques qui avaient voulu l'accrocher à leur tableau de chasse. Poursuivant son périple, il arriva devant un petit cours d'eau. C'est alors qu'il sentit venir à lui une aura familière.
- Te voici enfin Indra, dit-il. J'ai failli attendre!
Le guerrier védique, faisait craquer les phalanges de ses doigts, se mit aussitôt en position d'attaque et annonça:
- Phénix! Nous allons reprendre notre contentieux là où nous l'avions laissé!
- Entièrement d'accord! Je te laisse le soin d'ouvrir le bal!
- Comme il te plaira! THUNDER STORM!!!
Le Saint ne bougea pas d'un cil et encaissa stoïquement l'attaque. Les mèches de cheveux agitées par l'électricité, il avoua à son rival:
- D'après la propagande du sanctuaire, une même attaque ne fonctionne jamais deux fois sur un Saint! Ce n'est pas un science exacte, mais en ce qui me concerne, cela est presque toujours vrai! En est-il de même pour les guerriers védique? AILES DU PHENIX!!!
Indra, bousculée par la technique favorite du frère de Shun, fit un vol plané magistral. Cette fois, il finit sa course dans le lit, relativement peu profond, du ruisseau.
- On dirait bien que non, observa fort judicieusement Ikki.
Malgré sa déconvenue, Indra se releva et, curieusement, éclata de rire.
- Phénix, clama-t-il, sans le savoir, tu viens de creuser ta propre tombe!
- Qu'est-ce que tu racontes encore?
- Permet-moi, avant que nous ne revenions à notre duel, de te conter l'histoire du Vitra, l'emblème de mon armure. Aux temps mythologiques, le Vitra était un gigantesque dragon qui, plus que tout, haïssait les humains. Estimant que ses créatures stupides et maladroites n'avaient que trop souillés sa terre bien-aimée, il décida de les éradiquer jusqu'au dernier. Pour ce faire, il eut recours à un stratagème cruel. D'après la légende, le Vitra empêcha tout bonnement les pluies de tomber, provoquant ainsi sécheresses et famines.
Indra reprit son souffle et, yeux dans les yeux de son vis-à-vis, reprit:
- Evidemment, les humains ne restèrent pas sans réagir. Nombre d'entre eux tentèrent désespérément d'affronter le Vitra, afin de libérer les eaux providentielles. Malheureusement, tous échouèrent. Car, depuis ses origines, le Vitra était sous la protection d'un sortilège qui le rendait invulnérable à toute arme de matière solide ou liquide, et pire encore, invincible de jour comme de nuit. Heureusement pour l'humanité, un courageux guerrier trouva le moyen de contourner le sortilège. On dit qu'il fit s'élever de la mer une écume magique, ni liquide ni solide. Ensuite, il attaqua le Vitra au crépuscule, à cette heure où ni la nuit ni le jour ne sont véritablement les maîtres, et le pourfendit de cette fameuse écume. Ainsi, ce héros rétablit l'ordre normal des choses et sauva notre monde.
- Ton histoire ressemble à du mauvais folklore à touriste, critiqua le Saint. Quel rapport cette fable a-t-elle avec notre combat?
- N'aies crainte, tu vas très vite comprendre! FOAM BLADE!!!
L'eau, autour d'Indra, se mit à bouillonner. La concentrant en un puissant jet de vapeur, le guerrier védique la projeta sur Ikki. Ce dernier fut propulsé en arrière et atterrit lourdement sur le dos.
- Insensé, murmura-t-il. C'est aussi brûlant que la lave d'un volcan!
- Phénix! Comme le Vitra, tu jouis d'une légende vantant ton invulnérabilité! Et, toujours comme lui, cette arme d'éther brûlante te détruira!
- Ne prends pas tes désirs pour des réalités, annonça l'adversaire prochain d'Eaque. ILLUSION DU PHENIX!!!
- Sombre crétin! FAOM BLADE!!!
Les deux belligérants furent touchés simultanément. Alors que Ikki roulait sur le sol, Indra, hébété, resta debout au milieu de l'onde. L'illusion faisait effet. Le guerrier védique vit soudain apparaître devant lui une créature immense et repoussante. Réalisa aussitôt qu'il se trouvait face au Vitra, il voulut crier son effroi, mais aucun son ne sortit de sa gorge. A pas comptés, le grand dragon s'approcha d'Indra et lui fit admirer gueule béante. Sans mot dire, il avala le guerrier védique d'une seule traite.
- Fé... Félicitations Phénix... clama Indra, revenu de son cauchemar. Mais il en faudra plus que ce tour de passe-passe pour m'avoir... Ah!!!
Sans raison apparente, l'armure du guerrier védique vola en éclat. Vaincu, il s'effondra et coula comme une masse au fond du ruisseau. Ikki, qui venait de porter le coup de grâce, commenta, en se tenant l'épaule droite:
- Cette fois, il s'en ait fallu de peu...

Pendant ce temps, au palais de la divine trinité, Vishnu était en conciliabule avec Varuna.
- Ainsi, tu prétends que Ganesh, Ajma et Nalanda auraient déjà été vaincu, s'inquiétait le souverain.
- Oui, répliqua Varuna. D'ailleurs, à l'instant, je viens de percevoir le cosmos d'Indra s'éteindre. Je crains qu'il n'est également trouvé la mort.
- Ce saint de bronze est donc plus puissant que je ne l'avais supposé. Mais, ma plus terrible erreur fut de croire à la loyauté de Shaka. Jamais je n'aurais pensé qu'il ne se soumettrait pas à son châtiment...
- Quels sont les ordres, l'interrompit Varuna.
- Les sacrificateurs doivent concentrer leurs efforts sur Phénix et ignorer Shaka. Je compte m'occuper personnellement de ce parjure!
- Il serait fait selon vos désirs, conclut le guerrier védique, un petit sourire aux coins des lèvres.

7) Sur des charbons ardents...

Ikki, toujours, venait de quitter la première partie de la jungle. Sans qu'il n'y fasse vraiment attention, le paysage environnant était devenu plus abrupt et rocailleux. Au beau d'un moment, il déboucha sur un sentier coincé entre deux falaise. Piège ridicule, le sentier en question était recouvert de charbons ardents.
- Après l'eau, le feu, songea-t-il ironiquement. Ces imbéciles essayent peut-être de me tuer en faisant en sorte que je m'enrhume.
- Sois le bienvenu Phénix, tonna une voix haut perché. Tu as sans doute déjà remarqué que j'ai dressé, à ton intention, le tapis rouge! Après tout, ce n'est pas tous les jours que je reçois des hôtes de cette qualité!
Un grand guerrier filiforme et incroyablement maigre était assis sur un rocher, de l'autre côté du sentier. Sans rien répondre, Ikki avança tranquillement sur les charbons. Ceux-ci étaient beaucoup plus chauds qu'il ne l'avait supposé, mais pas assez pour lui causer du désagrément. Le sacrificateur, voyant son manége, fit un bond prodigieux et atterrit à quelques mètres du Saint. Ce dernier constata alors que l'armure de son interlocuteur ne couvrait que très partiellement son corps. Il marchait même pied nus, au milieu de la petite fournaise.
- Je suis Hanuman, guerrier védique du Singe, se présenta l'inconnu, en joignant les mains et faisant une révérence très "clichée". Sache que je n'ai aucune rancoeur à ton égard mais que, malgré tout, je compte te combattre et te mettre à mort sans la moindre forme de pitié.
- Nombreux sont ceux qui m'ont tenu ce genre de discours. Aucun n'a pu tenir ses engagements. Si j'ai un conseil à te donner, c'est de me laisser passer bien gentiment!
- Je regrette, mais c'est impossible! FAKIR ASCENSION!!!
Une lueur blanchâtre irradia du corps du guerrier védique et aveugla le Saint, avant de disparaître aussi mystérieusement qu'elle n'était apparue.
- Viens à moi Phénix, commençant Hanuman, les yeux mi-clos. Je vais mettre fin à ta légende!
- J'en doute! Yah!
Ikki décocha un direct ébouriffant à son concurrent, lequel ne chercha même pas à l'éviter. Le choc fut rude... pour le Saint de bronze. Incroyablement, le poing de son armure s'était brisé et seul le sang que perdait Ikki colmatait encore les débris. Pour ne rester sur cette échec, le frère de Shun mit un coup de genou dans les cotes de son ennemi. Dramatiquement, il n'obtint pas un meilleur résultat et, déséquilibré, chuta à terre.
- Par quel miracle, s'exclama-t-il. Son corps est aussi dur que du béton!
- Tu gaspilles inutilement tes maigres forces, fit Hanuman, impérial. Mon corps est devenu, par les multiples jeunes ascétiques et rituels que j'ai suivis tout au long de mon vie actuelle, insensible à la douleur. De plus, je suis parvenu à le rendre aussi solide et résistant que le diamant le plus pur!
- Foutaises, s'écria Ikki. AILES DU PHENIX!!!
L'attaque, qui avait pourtant déjà fait ses preuves à maintes reprise, rebondit sur le guerrier du singe. Profitant de la stupéfaction du Saint, Hanuman lui fit l'étalage de ses qualités pugilistiques. Après lui avoir administré une correction dont lui seul avait le secret, il attrapa Ikki par l'épaule et lui chuchota à l'oreille:
- Eh bien, Phénix. Admets-tu enfin mon indéniable supériorité?
Le saint ayant perdu connaissance, son adversaire, un peu frustré, le projeta brutalement sur le sol.
- Ce n'était qu'un beau parleur, grommela-t-il, en se détourant de cet affligeant spectacle. Inutile de perdre plus de temps avec ce fier-à-bras. Les charbons auront tôt fait de lui roussir le poil.
Précisément à la même nanoseconde, un véritable geyser de flammes s'éleva dans le dos du guerrier védique. Calcinant tous les charbons du sentier, ce brasier recracha Ikki, qui n'avait pas encore dit son dernier mot.
- Le phénix est immortel, clama-t-il. Quels que soient les obstacles, il renaîtra toujours de ses cendres!
- le phénix peut-être, objecta Hanuman. Mais toi, tu n'es qu'un homme! Tu as donc forcément des limites!
- C'est vrai! Raison de plus pour essayer de les dépasser! Prépare-toi!
- Voici venu ton champ du cygne, Phénix! En avant!
Les deux combattants, dans le plus pur esprit "Saint Seiya", se projetèrent l'un sur l'autre. Dos à dos, ils restèrent ensuite figés comme des statues. Mais Ikki, perdant beaucoup de sang de la blessure que lui vit fait Indra, s'écroula.
- Beau combat, jugea le sacrificateur. Mais il était joué d'avance. Je lui étais bien supérieur!
- N'en sois pas si sûr! Ikki a plus de ressources que tu ne le crois!
Shaka, auteur de ce commentaire, fit alors une entrée remarquée.
- Quelle aubaine, se réjouit Hanuman. Je n'aurai donc pas à te débusquer! En garde!
- Quel serait l'intérêt de combattre un homme qui est déjà mort, répliqua le saint d'or.
- Que dis-tu?...?
Le décor, autour d'Hanuman, évolua soudain. Le sacrificateur ne se trouvait plus dans la jungle, mais dans la paume d'une main titanesque. Levant les yeux, il vit le visage impassible de Bouddha au dessus de lui. Chose étonnante, la main du Dieu commença à se refermer. Le guerrier du singe essaya de s'enfuir mais il était déjà trop tard. Il fut broyé en moins d'une seconde.
Evidemment, tout ceci n'était qu'une illusion. Dans la réalité, Hanuman, l'esprit détruit, tombait misérablement à terre. Shaka, fâché, lança alors à Ikki, revenu à lui:
- Je t'avais pourtant conseillé de ne pas faire de vague!
- Il ne m'a guère laissé le choix, se défendit le saint du Phénix. Et puis, est-ce ma faute si, en perfectionnant la résistance de son si précieux corps, il a d'autant fragilisé son esprit? D'ailleurs, tu as une part de responsabilité dans cette mort! Pour le vaincre, je me suis souvenu de ce que tu m'avais dit jadis: "Rien qu'un singe dans la paume du Bouddha"!
- Le sang n'a que trop coulé, fit Shaka, amer. Partons d'ici!
- Avec joie! Quoi...?
Brusquement, une énorme bourrasque aveugla les deux compères. Quand le vent retomba, il découvrirent Vishnu qui, équipé de pied en cape d'une majestueuse armure couleur d'ivoire, venait enfin de les localiser.
- Ce n'est pas encore maintenant que nous goûterons au repos du guerrier, observa Ikki, fin connaisseur en la matière.

8) Révélations

- Le plus haut membre de la divine trinité participe donc à la chasse, remarqua Shaka. Voilà une situation totalement inédite!
- Siddhârta, répondit Vishnu. Sache que je ne me déplace jamais que pour les grandes occasions!
- Siddhârta, s'étonna Ikki.
- Tu es toujours aussi secret, constata alors le souverain. Ne serait-il pas temps d'éclairer la lanterne de cet ignorant?
- Shaka, de quoi parle-t-il?
- Phénix, reprit Vishnu. Etant un Saint, tu dois avoir quelques notions de ce que nous appelons la réincarnation. Je ne t'apprendrais probablement rien en te disant que, depuis les balbutiements de l'humanité, chaque être vivant est soumis à ce cycle drastique. Oui, chaque être vivant naît, connaît joie et souffrance et, finalement, retourne à la poussière, avant de renaître, la mémoire vidée des moindres souvenirs de son existence passée. Toutefois, il n'en est pas de même pour nous, guerriers védique. A l'instar d'Athéna, lorsque nous "revenons" à la vie, nous occupons la même identité que celle de nos incarnations précédentes. Ce prodige, nous le devons à Brahma, le fondateur et doyen de notre ordre. Jadis, il fut le premier à transcender sa conscience jusqu'à un état de spiritualité presque identique à celui des dieux. Il ouvrit ainsi une brèche où nous, ses humbles disciples, avons eu tôt fait de nous engouffrer.
- Cesse de tourner autour du pot, s'impatienta Ikki. D'autres tueries me réclament ailleurs!
- très bien, répliqua Vishnu, offusqué. Parmi les disciples qui, autrefois, suivirent les enseignements de maître Brahma, se trouvait un très jeune prince. Voici de cela 2500 ans, il parvint lui aussi à s'éveiller au savoir absolu et par le fait, devint guerrier védique. Toutefois, avant même son intronisation, il choisit de quitter ses frères d'armes. Renonçant aux luxes et aux aises dus à son nouveau statut, il partit sur les routes et devint un simple mendiant. Ce personnage ambigu se prénommait Siddhârta!
- Si tu le permet, l'interrompit Shaka, je vais poursuivre ce récit. Si Siddhârta choisit de mener cette vie d'errance, c'était pour trouver la seule chose qui lui faisait véritablement défaut: la paix intérieure! Prenant le nom de Bouddha, il médita pendant des années sur les souffrances et les peines de l'humanité. Cette introspection dura si longtemps que, sans qu'il ne s'en rende compte, il vécu d'innombrables réincarnations. Lors de l'une d'elle, cependant, un événement imprévu le poussa à sortir de sa réserve.
- Quel événement? demanda Ikki, finalement passionné.
- L'ombre d'une menace horrible s'était répandu sur la planète, renchérit le saint d'or. Cette menace, c'était Hadès, le dieu des enfers. Ce dernier était entré en guerre avec Athéna. Ces intentions étaient diaboliquement simples. Il voulait rayer les humains de la surface du monde, quitte, s'il le fallait, à transformer sa terre tant aimée en véritable charnier et désert de cendres. Bouddha, comprenant ses intentions, voulut lui faire barrage. Mais, dépassé par la puissance d'Hadès, il connu une cuisante défaite. Par bonheur, il fut secouru par Athéna et ses Saints qui, provisoirement, parvinrent à repousser l'empereur des morts. Ainsi, l'histoire ne s'arrête pas là. Pour remercier Athéna de l'avoir sauvé et, surtout, en prévision du retour d'Hadès, Bouddha jura que, lors de ses prochaines réincarnations, il deviendrait un Saint dévoué à la cause d'Athéna.
- Ainsi, tu n'avais pas menti, réalisa Ikki. Tu es donc bel et bien la réincarnation du Bouddha originel!
- Oui, acquiesça le maître de Shiva. Malgré les siècles qui s'étaient écoulés depuis mon passage parmi les guerriers védique, j'avais, cependant, encore des comptes à rendre à la divine trinité. Je dus lui soumettre mon désir de rejoindre les rangs de l'armée d'Athéna. Après un interminable plaidoyer Brahma et Vishnu acceptèrent, mais en imposant une condition. Il faudrait que, à l'avenir, j'assure l'éducation de quelques guerriers védique un peu trop "dissipés", comme Shiva, pourtant membre de la divine trinité.
- Et tu as failli à ta tâche ! relança Vishnu. Phénix! Le combat qui va suivre ne requiert pas ta présence! Déguerpis au plus vite!
- Je pars, en effet, riposta le Saint du Phénix. Non pas parce que je crains ton courroux, mais car je sais que Shaka n'a nul besoin de mon assistance pour te vaincre! Adieu!
Vishnu, patient, attendit que le Saint de bronze se soit suffisamment éloigné pour reprendre la parole.
- Enfin seuls, dit-il. Un autre se chargera de cet effronté!
Sans l'écouter, Shaka montra de l'index le rocher qui servit de perchoir à Hanuman.
- Sais-tu comment se nomme cet endroit? demanda-t-il.
- Si j'ai bonne mémoire, il s'appelle le "rocher interdit"! C'est, paraît-il un lieu tabou, mais personne n'a jamais vraiment su pourquoi. Pourquoi cette question?
- Je l'ai moi-même nommé ainsi et, ensuite, ai colporté toutes sortes de rumeurs à son propos. Car, vois-tu, je voulais que nul ne vienne jamais fouiner par ici et découvre ce que j'avais dissumulé au coeur de la pierre!
- Comment! Mais...?
Gagné par l'aura galopante de Shaka, le rocher explosa, dévoilant ainsi une armure oubliée. Celle-ci, représentant une figure ascétique, se décomposa et se greffa aussitôt sur le corps du Saint.

9) Rivaux à la vie à la mort

- Ainsi, c'est ici que tu avais laissé l'armure qui faisait de toi un guerrier védique, observa Vishnu, imperturbable. Nous qui la croyions perdue... En fin de compte, c'est mieux ainsi. Nous lutterons désormais à armes égales. Mon inévitable victoire ne m’aura pas à subir de controverse.
- Ta vanité n'a pas décru avec les années, constata son adversaire. L'humilité est pourtant la plus grande forme d'intelligence.
- Est-ce à dire que je suis stupide? Tu n'as guère changé, Siddhârta. Tu es toujours aussi moralisateur et hautain. Confidence pour confidence, apprends que j'ai toujours rêvé de t'affronter en combat singulier. Si tu étais resté des nôtres, indubitablement, nous nous serions retrouvés rivaux à la présidence de la divine trinité. Longtemps, je me suis demandé lequel de nous aurait été choisi pour cette fonction, si le destin avait suivi son cours normal.
- Trèves de digression, annonça Shaka. Nous ne sommes pas ici pour ressasser les vieux souvenirs. En garde!
- Tu te trompes! Il est, plus que jamais, temps de faire face à ton passé! MAYA SPELL!!!
Sans qu'il n'en devine l'origine, des images se formèrent dans l'esprit du Saint d'or. Son âme, mise à nue, faisait resurgir à son esprit les moments les plus pénibles de ses existences précédentes. Dans un patchwork insensé, il revit des enfants en pleurs, qu'il n'avait pas su consoler, des mendiants qu'il n'avait pas pu nourrir ou des malades impossibles à guérir.
- Eh bien, Siddhârta, déclara son ennemi. Ta culpabilité est donc si grande que cela! Mon attaque, le MAYA SPELL, devait seulement confronter ta conscience à ses démons intérieurs. Jamais je n'aurais pensé que qu'ils fussent aussi nombreux!
Shaka, harcelé par les cris inhumain d'enfants à l'agonie, pressa ses paumes contre ses oreilles et s'écria:
- Assez! J'ai essayé de vous venir en aide! Mais vous étiez si nombreux, jour après jour!
- Ne te voile pas la face Siddhârta! En réalité, tu n'as jamais su faire preuve de la moindre compassion envers tous ses malheureux! A quoi pouvaient bien te servir tes pouvoirs, si tu n'as même pas été capable de les sauver!
Shaka, à bout de nerf, vociféra:
- Ca suffit! Disparaissez!
A la grande surprise de Vishnu, le voile d'illusions qui hantait l'esprit du Saint disparut.
- Voilà donc l'attaque qui t'a permis d'accéder au trône central de la divine trinité, comprit Shaka, haletant. Tu exhumes du sub-conscient de tes victimes les pires instants de leurs vies! Puis tu te sers de leur propre culpabilité pour les anéantir, par un fin travail psychologique! Quel jeu cruel! Je suis persuadé que nombre de tes adversaires ont dû préférer se suicider ou sombrer dans la folie, plutôt que se regarder dans ce miroir déformant! Mais, tu ne me vaincras pas aussi! J'ai vécu bien assez longtemps pour apprendre à ne plus porter le poids du monde sur mes épaules! De la vie, elle-même, découle le malheur et les larmes, je n'y peux rien! A moi de te rendre la pareille! LES SIX MONDES DE LA METEMPSYCHOSE!!!
Vishnu, spectateur privilégié, ne put que contempler la splendeur malsaine des six enfers, qui faisaient la ronde autour de lui.
- A présent, proclama Shaka. Libre à toi de choisir l'enfer où tu souhaites tomber pour l'éternité! Peut-être y rencontreras-tu d'anciennes connaissances!
- Siddhârta, je ne t’imaginais pas aussi naïf! Crois-tu vraiment qu'un être de ma qualité ait quelque chose à faire dans ces mondes viciés?
Vishnu, pour se protéger des six enfers, fit exploser son cosmos. La soudaine apparition chimérique de l'Ananta, le serpent de l'infini, dans son dos, éclipsa alors l'attaque du Saint.
- Le moment est venu de jouer carte sur table, clama le souverain, déchaîna toute sa puissance. ANANTA INFINITE PUNISHEMENT!!!
Le Saint d'or fut balayé, comme un fétu de paille, par un projectile énergétique représentant un sorte de huit allongé, symbole de l'infinie.
- Siddhârta, ajouta-t-il. Cette attaque était volontairement faible! Ceci afin de te permettre de bien envisager le fossé de puissance qui nous sépare! Le deuxième assaut sera, à n'en point douter, autrement moins clément! Fais tes adieux à cette terre de larme! ANANTA INFINITE PUNISHEMENT!!!
Le maître d'Agora, n'étant pas du genre à se laisser impressionner, créa immédiatement une sphère protectrice et, pour se battre au maximum de ses capacités, ouvrit les yeux.
- Je ne suis pas encore fini, cria-t-il. CHÂTIMENT DU CIEL!!!
- Pauvre fou! ANANTA INFINITE PUNISHEMENT!!!
Les deux inhumaines techniques s'entrechoquèrent. Dans une vision d'Apocalypse, elles firent prendre naissance à une explosion titanesque, qui secoua le ciel de réactions électromagnétiques du plus mauvais augure.

10) Que tombent les masques

Ikki, pour sa part, venait à peine de sortir de la jungle, quand il ressentit l'effroyable collision des deux techniques. Malheureusement, il eut beau se concentrer, il ne réussit pas à déterminer si Shaka avait survécu ou non.
- Bravo Phénix, lui lança à cet instant une voix connue. Tu es le premier à être ressorti indemne de cette épreuve! Tu forces notre admiration!
Brahma, l'air serein, venait à la rencontre du Saint. Varuna et Mitra, loyaux gardes du corps, lui emboîtaient le pas.
- Phénix, recommença le sage vieillard. Désormais, tu es libre. Par ton courage, tu as brillamment démontré que tu méritais de vivre.
- Vous me félicitez, s'étonna Ikki. Pourtant, j'ai sur les mains le sang de quatre de vos guerriers védique!
- Lesquels sont morts en accomplissant leur devoir, répondit le vieil homme. C'est ainsi, nul ne peut aller à l'encontre de sa destinée. Pas même les guerriers védique...
- Maître Brahma, intervint Varuna. Je suis entièrement d'accord avec votre avis! Que votre destin s'accomplisse!
Le guerrier védique, surprenant le vieillard, se jeta sur lui et lui transperça la poitrine. En lançant un regard d'incompréhension à son agresseur, le pauvre Brahma s'effondra, comme une poupée de chiffon, sur le sol.
- Tu as perdu l'esprit, s'écria le saint de bronze. Pourquoi attaques-tu ton souverain!?
- Des larbins, répliqua le meurtrier, en levant le poing. Depuis des millénaires, nous, guerriers védique, sommes les larbins de la divine trinité! Des larbins fidèles et dévoués qui, sans jamais se plaindre, exécutons leurs moindres caprices despotiques! Mais, tout à une fin! Nous allons débarrasser le royaume de ces larves incapables!
- Je vois ce que c'est, l'interrompit le frère de Shun. Tu souffres d'un banal complexe de supériorité. Cela valait-il la peine de tuer cet inoffensif vieillard, pour assouvir tes bas instincts?
- Phénix, s'exclama Varuna, en essuyant son poing sanguinolent d'un mouchoir de soie. Décidément, tu as la langue bien pendue! Mais puisque, involontairement, tu nous as aidé dans notre rebellion, je te laisse la vie sauve! Néanmoins, je ne serai pas aussi magnanime si, à l'avenir, nos routes se recroisent! Maintenant, va-t-en et ne reviens plus jamais en nos provinces!
- Ecoute, j'en ai plus qu'assez que l'on me dicte continuellement la conduite à tenir! Qui plus est, je ne suis pas homme à laisser un crime impuni! Ce qui signifie: en garde assassin!
S'attendant certainement à ce revirement, Varuna jeta son mouchoir au visage d'Ikki, en signe de provocation, et déclara:
- J'aimerai beaucoup relever l'invitation! Cependant, un gibier autrement plus intéressant que toi m'attend! Mitra! Envoie donc ce gêneur retrouver ses ancêtres!
- Avec joie, acquiesça le prénommé Mitra.
- Ne te défile pas, hurla le Saint à Varuna, qui partait.
Mitra, couvrant la fuite de son semblable, se dressa subitement devant Ikki.
- Es-tu sourd? lui demanda-t-il. Varuna vient de te dire que ton adversaire, ce sera moi, Mitra, guerrier védique de la Tortue!
- Je n'ai pas de temps à perdre! ILLUSION DU PHENIX!!!

11) Ennemis par delà la mort

Comme de coutume, Ikki se retrouva, après l'attaque, dos à dos avec son rival. Pensant, à son silence, Mitra vaincu, il se préparait à rejoindre Varuna quand...
- Stupéfiante démonstration, commenta le guerrier védique. Mais parfaitement inutile, je le crains. Phénix, n'as-tu rien d'autres que cette illusion surannée à me proposer?
Ikki, mauvais perdant, s'éleva d'un bond dans les airs. D'une cabriole, il piqua, tel un oiseau de proie, sur son antagoniste. Mais celui-ci, prévoyant le moindre de ses gestes, l'intercepta alors en plein vol et l'envoya, sans ménagements, rejoindre le plancher des vaches.
- Impossible, fit notre héros, cloué sur place. Il m'a contré beaucoup trop facilement! A croire qu'il connaît mes techniques de combat sur le bout des doigts!
- Bonne analyse, proclama le guerrier de la tortue. Tes techniques me sont aussi prévisibles pour une seule raison! Cette raison, c'est que j'ai déjà eu à en subir les effets!
- Ne raconte pas de telles sornettes! C'est la première fois que nous nous rencontrons!
- Tu te trompes! Ta mémoire ne peut s'en souvenir mais, il y a plusieurs siècles, nous nous sommes affrontés. Dans cette vie antérieure, il est vrai que tu ne t'appelais pas Ikki, encore moins Phénix, mais déjà, tu utilisais sommairement les mêmes techniques de combat. A cette époque, je dois avouer que j'ai lamentablement perdu notre duel originel. Mais, contrairement à toi, les siècles suivants m'ont permis de progresser et de définir quelles étaient tes forces et tes faiblesses.
- Je ne crois pas un traître mot de ton récit! Mais, en supposant qu'effectivement, je t'ai déjà battu une fois, rien ne m’empêche de réitérer ce fait d'arme!
- Tu es beaucoup trop sûr de toi! Cela te perdra! DEATH CYCLE!!!
Le guerrier védique expédia une onde énergétique à son adversaire. Elle frôla de très près Ikki, mais n'atteignit qu’un parterre de fleurs sauvages. Les fleurs, curieusement, ne furent pas détruites mais fanèrent et retombèrent en poussière.
- Toujours aussi vif et insaisissable, le félicita Mitra. Cet exploit mérite que je t'instruise de la mort que je te réserve. Cela te donner un sujet de conversation, quand tu seras arrivé aux enfers. Mon attaque, le DEATH CYCLE, est un accélérateur de vieillissement. Chaque créature matérielle de l'univers à une durée de vie définie par avance, que soit ces fleurs, les animaux de cette jungle, cette terre ou même le soleil qui nous illumine de sa douce chaleur. Mon attaque, par un processus qui te serait difficile à comprendre, se contente seulement de faire parvenir cette vie, aussi longue soit-elle, à son terme.
- Très efficace, concéda Ikki. Mais il y a un détail qui semble t'avoir échappé. Je suis sous la protection du Phénix, l'oiseau immortel! Je n'ai donc rien à craindre de toi! Prends ça!
- Tu parles sans savoir! DEATH CYCLE!!!
Ikki fut stoppé net et, pire que tout, son armure tomba en miettes. Tétanisé, il regarda à ses pieds, mais tout ce qu'il resté de l'éternel protection, c'était un petit tas de poussière.
- Même le Phénix doit mourir un jour ou l'autre, lui annonça Mitra. Tu ne pourras plus, à présent, te dissimulais derrière la toute-puissance de ton armure! Phénix, tu n'es plus rien!
- Non! J'ai encore une corde à mon arc! Yah!
Un rayon laser s'échappa de l'index du Saint et traversa la boîte crânienne du guerrier védique. L'intéressé, ricanant doucement, lui dit:
- Quand réaliseras que tes efforts sont vains.... Mais... que...!?
Le cerveau de Mitra commençait à bouillir et à la faire souffrir mille tourments.
- Non!!!.... L'ILLUSION DU PHENIX ne peut plus me posséder, gémit-il. Pourquoi...
- Tu n'es pas le seul à avoir progresser, lui apprit Ikki. Sache que tu n'es pas sous l'influence de l'ILLUSION DU PHENIX mais de l'ILLUSION DEMONIAQUE, une technique d'hypnose assez particulière. Cette technique appartenait à un Saint d'or qui fut l'un de mes plus féroces adversaires. Très bientôt, ta volonté m'appartiendra!
- Non... Tu mens!!.. Noooonn!!!!
Brusquement, le guerrier védique se tut. Tel un automate, il se dirigea vers la jungle et disparut de la vue du frère de Shun.
- Il était moins une, souffla ce dernier, en s'adossant à un arbre.
- Phénix...
Brahma, agonissant, tendait une main désespérée à Ikki, qui s'empressa d'aller à son chevet.
- Restez calme, dit-il. Je vais vous soigner...
- Inutile... Mon heure est venue... Nul ne peut se soustraire à sa destinée... Pas même moi... Mais ne sois pas triste pour moi... Car la mort n'est pas une fin en soi... Grâce à la conscience Alaya...
- Alaya!? Qu'est-ce que c'est?
- C'est le huitième sens... La conscience qui s'éveille en tout homme... Qui franchit les portes de l'au-delà... Il sommeille en toi aussi... Phénix... Un jour prochain... tu devras l'éveiller.... N’oublie jamais ces paroles.... Prends ceci...
Brahma sortit un rosaire de sa toge et le confia à l'adversaire passée de Dante et Capella.
- Je t'en prie.... Apporte ce rosaire à Vishnu... Varuna est possédé par le mal, je le sens... Seul ce rosaire peut l'exorciser... Tends tes mains...
Le cosmos du vieillard baigna le corps du Saint. Plus belle et plus solide qu'il n'était, son armure se reforma d'elle-même sur ses épaules.
- C'est le seul présent... Que je puisse t'offrir.. Adieu....
- Brahma, dit Ikki, après une minute de recueillement. J'exécuterai votre dernière volonté. Vishnu aura le rosaire. Mais j'exorciserai moi-même Varuna. A ma manière... Adieu!

13) La raison du plus fort

Varuna, justement, approchait à pas de loups du dernier membre de la divine trinité. Celui-ci était, à ce propos, bien mal en point. Son armure, par exemple, était fissurée de toute part et il paraissait exténué. Le paysage, lui aussi, avait subi un relooking radical. Les deux falaises, vues précédemment, avaient été réduites à un nombre inchiffrable de débris. Preuve supplémentaire, s'il en fallait encore, de l'extrême violence du face-à-face.
- Varuna, clama Vishnu, sans tourner la tête. J'avais, me semble-t-il, ordonné qu'aucun sacrificateur ne vienne dans ce périmètre! Je peux me débrouiller seul!
- Même à l'article de la mort, vous refuseriez donc toute aide, observa Varuna. Votre courage vous honore!
- Voilà des paroles qui ne te ressemblent guère, s'emporta le souverain. Douterais-tu de ma victoire sur Siddhârta, alors qu'il est, en cette minute, enseveli sous plusieurs tonnes de gravats!?
- Votre fierté vous aveugle! Vous êtes incapable d'appréhender le danger, cent fois plus terrible que Siddhârta, qui vous menace!
- Comment!?... Ah!!
Le guerrier védique frappa traîtreusement son seigneur dans le dos. Pour éviter le second assaut, Vishnu n'eut d'autre choix que de rouler au sol.
- Aussi glissant qu'une anguille, fit Varuna. Les vermines ont vraiment un instinct de survie étonnant!
- Comment as-tu osé! Explosa le souverain. Tu viens de commettre le plus abject sacrilège, en m'attaquant de la sorte! Serais-tu gagné par des penchants suicidaires? Si tel est le cas, je vais exaucer ton souhait! MAYAY SPELL!!!
Vishnu tenta de pénétrer l'esprit retors de son nouvel adversaire. Horrifié, il dut pourtant immédiatement rebrousser chemin. Le seigneur, écoeuré par la noirceur d'âme de Varuna, le dévisageait sans chercher à dissimuler son dégoût et sa stupeur.
- Effroyable..., murmura-t-il. Quel genre de démons es-tu?
- Un démon? Ce doit être, effectivement, la définition qui me convient le mieux. Mais un démon rédempteur, car je vais soulager le royaume des parasites et des parias qui l'encombrent. En commençant par vous! ASURAS CURSE!!!
- Tes hallucinations n'auront pas prise sur moi! ANANTA INFINITE PUNISHMENT!!!
Le flux d'énergie de Vishnu, loin de calmer l'ire de la horde de diablotins, la rendit au contraire plus furieuse. Avec une férocité décuplée, les démons plongèrent sur leur nouvelle victime et la martelèrent de coups.
- Quelle décadence, commenta leur maître. Notre si fier et si orgueilleux souverain est réduit au silence par quelques misérables démons! Le voici réduit à ramper devant moi, tel le ver de terre qu'il a toujours été!
Vishnu, face contre terre, ne laissa pas son antagoniste se réjouir trop vite et lui cracha:
- Tu as peut-être gagné cette bataille, mais jamais tu ne gagneras la guerre! Si ton objectif est de m'évincer du trône, crois bien que les autres guerriers védique te feront payer ta trahison au comptant!
- Vous vous trompez! Ils se joindront à moi car, à votre différence, je représente l'avenir, pas un passé poussiéreux et dépassé! Dommage que vous ne soyez plus là pour assister à mon triomphe! Adieu!
L'arrivée impromptue de Mitra coupa toute la substance dramatique de cette mise à mort. Observant son complice du coin de l'oeil, Varuna demanda:
- Tu arrives déjà? En as-tu fini pour de bon avec Phénix?
- Oui, répondit Mitra. J'ai eu ma revanche! Mais ma soif de sang n'est pas encore étanchée!
- Ne compte pas l'étancher avec cette vermine! Vishnu m'appartient!
- Je ne parlais pas de sa majesté, mais de toi! DEATH CYCLE!!!
- Imbécile! CHAOS RETURN!!!
Varuna créa, en bouclier, une immense sphère d'anti-matière devant lui. Non contente d'absorber complètement le DEATH CYCLE, la sphère aspira également le malchanceux Mitra en son sein.
- Quel gâchis! C'était un allié fidèle et précieux... Phénix! Je sais que tu es dans les parages! Montre toi avant que je ne rase la jungle pour te dénicher de ta cachette!
- Tu déraisonnes, intervint VISHNU. Phénix doit déjà être loin d'ici, à l'heure qu'il est. D'ailleurs, qui pourrait l'en blâmer? Après tout ce que nous lui avons fait subir...
- Encore une fois, tu fais preuve d'un très mauvais jugement, répondit l'écho de la vois d'Ikki.
L'ombre d'un Phénix enflammé passa, en rase-mottes, au dessus des deux belligérants et se posait à quelques pas. Ikki entrait en scène pour l'acte final.

13) Le dernier cycle

- Phénix, fit Vishnu. Pourquoi es-tu... revenu?
- Ne te méprends pas, répliqua le frère de Shun. Ce n'est pas pour te secourir, seulement pour honorer une promesse.
- Tu m'impressionnes, avoua Varuna, admiratif. Parvenir à hypnotiser un homme de la carrure de Mitra n'est pas une bagatelle! Finalement, je crois avoir mésestimer tes talents! Au fait, je ne crois pas me tromper en affirmant que tu t'es également refait une garde-robe!
- En effet! Ce fut l'ultime création de Brahma, avant que son âme ne quitte son enveloppe charnelle.
- Comment, s'écria Vishnu. Maître Brahma est mort?!
- Varuna, le coupa le disciple de Guilty. C'est en son nom que je vais te massacrer!
- Insensé! ASURA CURSE!!!
Ikki se jeta à corps perdu dans la bataille. Slalomant sans mal entre la légions de démons, il parvint à hauteur du guerrier védique et lui asséna une terrible manchette au visage. Commença alors un rude duel au corps à corps, où chacun des deux adversaires fit l'étal des ses talents dans une magnifique chorégraphie martiale. Bien vite, le Saint prit le dessus. D'une combinaison de coups de poings ravageurs, il expédia Varuna au tapis.
- Je ne t'aurais pas cru encore capable de telles prouesses, dit celui-ci, en se relevant. Où puises-tu cette énergie?
- Dans les flammes de l'enfer! AILES DU PHENIX!!!
Ikki n'eut pas plus de réussite que Mitra. Son attaque s'évanouit dans la sphère protectrice que son rival plaça entre eux. Cette sphère démoniaque, dopée par la puissance de la technique du Saint, se mit aussitôt à enfler. Augmentant son pouvoir d'attraction, elle eut tôt fait d'attirer à elle le pauvre Ikki.
- La rumeur veut que le Phénix soit immortel, lança Varuna. Mais, même cette absolue invincibilité ne pèse pas plus lourd qu'une plume, face au CHAOS RETURN! Mon attaque, sache-le, est un portail inter dimensionnel très spécial! Quiconque y pénètre voit son esprit et son corps détruits dans des souffrances inimaginables! Et mieux encore, l'essence même de son âme retourne au chaos du Big Bang initial, empêchant ainsi toute réincarnation! En termes plus simples, tu vas connaître la fin absolu, le retour au néant le plus total!
Alors que Ikki, se freinant du mieux qu'il pouvait, n'était plus qu'à trois longueurs de bras de la sphère, un rayon d'énergie pure l'atteignit sur le flanc. In extremis, il l'expulsa hors du champ d'attraction mortel. Surpris, Varuna constata que l'expéditeur était Vishnu qui, hors d'haleine, s'évanouit aussitôt. Mais, un autre détail retint son attention. Ikki, sous le choc salvateur, avait perdu le rosaire de Brahma. Etrangement, la relique s'enfonçait dans le sol comme dans des sables mouvants. Au même moment, une lumière prodigieuse et un cosmos surpuissant jaillirent des entrailles de la terre. Shaka était de retour parmi les vivants.
- Félon, dit, à l'adresse de Varuna, le maître de Shiva. Tu révèles enfin tes ambitions! Ce rosaire, que je tiens en mains, sera l'instrument de ta défaite!
- Tiens dont!? Ainsi, comme Phénix, tu vas donc, toi aussi, me mettre des bâtons dans les roues! Cela m'est égal! Je saurai te dresser, misérable lâche!
- Je m'en doutais, continua l'homme le plus proche de dieu. Ton âme est souillée! Par ce rosaire, je vais te délivrer des Asuras!
Shaka leva bien haut le rosaire et prononça des incantations dans un langage incompréhensible. Aussitôt, Varuna fit pris de convulsions et de tremblements inhumains. Guidés par le Saint d'or, une multitude d'esprits maléfiques s'échappèrent du corps du meurtrier de Brahma. Hurlant de peur et de douleur, ils se désintégrèrent les uns après les autres. Quand la dernière de ces engeances impies fut détruite, Varuna tomba, tête la première, à terre. Le Saint de la Vierge, guère mieux loti, tomba à genoux. Alors que le sol se peignait du sang qui s'écoulait de ses nombreuse blessures, Ikki le soutint et l'aida à se remettre debout.

14) Ultime décision

- On dirait que la journée a été éprouvante, sourit Ikki.
- C'est le moins que l'on puisse dire, concéda Shaka. Ne t'occupes pas de moi, je vais vite recouvrer des forces. S'il te plaît, ramène Vishnu au palais. Sans soin, il ne survivra pas.
- D'accord. Après tout, il m'a sauvé la vie toute à l'heure. A propos, qui sont les Asuras dont tu viens de parler à l'instant?
- Des démons des profondeurs. En des temps reculés, ils menacèrent l'ordre de ce royaume. La divine trinité, en représailles, ordonna à Varuna, le meilleur combattant du royaume, et à quelques autres guerriers de les exterminer. Les affrontements qui suivirent furent littéralement infernaux. On dit que Varuna, seul survivant de l'escouade, accula les derniers Asuras au bord d'un précipice vertigineux. Précipice où il aurait scellé à jamais ces démons cruels.
- La réalité est bien différente de cette fable! En vérité, j'ai permis aux Asuras de coloniser mon corps, afin d'acquérir la puissance qui me manquait pour défier la divine trinité!
Prêt à réattaquer, Varuna était déjà debout. Son cosmos dégageant toujours la même noirceur, Shaka, incrédule, observa le rosaire de Brahma. Mais les perles de la relique sacrée s'étaient toutes colorées d'une teinte sombre, signe que l'exorcisme avait bien fonctionné.
- Tu ne rêves pas Siddhârta! Les Asuras ont beau m'avoir quitté, leurs ténébreuse puissance vit encore en moi! Je ne saurais trop te remercier, ces démons ne me servaient plus à rien, désormais!
- L'ambition t'a donc conduit à faire alliance avec ces abominations, clama, avec amertume, Shaka.
- C'était le seul moyen de parvenir à mes fins! Ne me regarde pas avec ce regard lourd de reproches! Je n'ai agi que pour le bien du royaume et pour notre pays! Trop de larmes ont coulés par la faute de la politique absurde de la divine trinité! Cet immobilisme doit prendre fin! J'en ai assez de voir ces enfants mourir de la famine et de la maladie! Maintenant je peux avouer mon objectif! Je compte lever une armée qui, le moment venu, marchera sur le sanctuaire d'Athéna! C'est à nous, les guerriers divins, de protéger cette terre! Aussi, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que notre peuple se venge de ceux qui, depuis toujours, profitent de sa misère! Le sang de ces monstres modernes coulera à flot, sois en certain!
- Ce n'est pas la bonne solution, critiqua le Saint d'or. La violence n'a jamais rien résolu! Qui plus est, en entraînant notre peuple dans cette croisade, tu ne feras que le transformer en ce qui haït le plus!
- Siddhârta dit vrai! Je ne veux pas que notre peuple s'engage sur cette voie de violence et vengeance!
- Vishnu, s'étonna Ikki.
Le souverain, jetant son heaume, se remit sur ses jambes et défia du regard l'intransigeant Varuna.
- Voici un cas de figure intéressant, remarqua alors Shaka. En temps normal, chacun d'entre nous constituerait un adversaire de taille pour toi. Bien sûr, à l'heure actuelle, nous sommes tous très affaiblis! Cependant, estimes-tu pouvoir nous éliminer si nous allions nos forces?
Le doute, pour la première fois depuis le début de cette campagne, assaillit Varuna. Serrant rageusement les poings, il proclama:
- Seul ou tous ensemble, je vous vaincrai! CHAOS RETURN!!
Une sphère d'anti-matière, dix fois plus imposante que les précédentes, apparut au dessus du champ de bataille. Comme sa taille, son pouvoir attractif fut décuplé. Les rares arbres alentours furent les premiers à en faire les frais. Heureusement, Shaka et Vishnu conjuguèrent leurs talents, afin de dresser un champ de protection.
- Vous prolonger inutilement votre supplice! Je suis Varuna, guerrier védique du Ravana, l'homme qui vous annihilera jusqu'au dernier! Tôt ou tard, vos forces vous abandonneront et vous devrez lâcher prise!
- J'ai bien peur qu'il soit dans le vrai, gémit le souverain. Tout ceci est ma faute....
Ikki, resté trop longtemps sur le banc de touche, se décida soudain à entrer en jeu. Témérairement, il traversa le champ de force.
- Reviens, lui hurla Shaka. Tu ne peux l'attaquer de front! C'est de la folie!
Le saint de bronze, souriant peut-être pour la dernière fois, courut courageusement vers Varuna. Malheureusement, la sphère, véritable trou noir, le captura corps et âme. Ikki eut beau se débattra, il se dématérialisa littéralement dans le portail du CHAOS RETURN.
- Ikki! Non!!!
- On dirait bien que j'ai réussi à définitivement clouer le bec du Phénix! Lequel d'entre vous sera le prochain à disparaître? Mais... Non, c'est impossible!!
La sphère, échappant au contrôle de son géniteur, descendait dangereusement, comme une épée de Damoclès, dans sa direction.
- Varuna! Ne t'avais-je pas dit que je ne laisserai pas un crime impuni?
- Cette voix, balbutia le guerrier du Ravana. Je ne peux y croire... Tu es mort.... Nul ne survit au CHAOS RETURN!!!
- C'est exact. Mon corps et mon âme ont bel et bien été déchiquetés par ta technique. Mais, grâce au huitième sens, un infime fragment de ce qui avait été ma conscience survit encore. J'ai réussi, en devenant partie intégrante de ta sphère, à la maîtriser. Mon sacrifice n'aura pas été vain. Ainsi, j'épargnerai que ton peuple ne périsse au nom de ton ambition immodérée...
Aspiré par sa propre création, Varuna vociféra, en guise d'épitaphe:
- Non... Cela ne peut finir de cette façon... Notre peuple... Il doit...
Coupant la parole a Varuna, la gigantesque sphère l'écrasa et implosa, non sans avoir creusé un vaste cratère dans le sol.

- C'est horrible, annonça Vishnu. Phénix... il a offert sa vie... Si seulement...
- Ne te mets pas martel en tête, le rassura Shaka. Ikki n'est pas un homme ordinaire. En dépit de ce que nous a dit Varuna, je suis certain qu'il renaîtra à la vie, d'une manière ou d'une autre. Il est tel le Phénix, éternel!
- Seigneur Vishnu!!
Une longue cohorte de guerriers védique accourait vers les deux anciens ennemis.
- Majesté, fit un guerrier. Est-ce que vous allez bien? Pardonnez-nous, vous nous aviez ordonné de ne pas venir ici, mais nous étions si inquiets!
- Ce n'est pas grave. Rassurez-vous, mes amis, je n'ai que des égratignures.
- Et... Que faisons-nous de Siddhârta?
- Laissez-le aller en paix. Plus aucune accusations ne pèsent sur ses épaules.
- Je te remercie, annonça l'intéressé, en s'inclinant. Je dois te rendre ceci.
Shaka tendit le rosaire de Brahma au dernier membre de la divine trinité, qui réfléchit longuement avant de répondre:
- Garde-le! Je suis persuadé qu'il te sera, dans l'avenir nébuleux qui s'annonce, plus utile qu'à nous. Et... Et je voudrais m'excuser. Au procès, je t'ai accusé de ne pas avoir confondu l'usurpateur du Pope. Mais, ironiquement, j'ai commis la même faute vis-à-vis de Varuna. Si tu n'avais pas été là, il...
- L'expérience, c'est parfois le nom que l'on donne à nos erreurs, philosopha Shaka, en guise de mot de la fin.


FIN
_________________
- Where's Bian?
- Bian is in the ki... is in front of the North pacific's pillar.


Dernière édition par Chrysos le Mer 12 Déc - 17:11 (2007); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 4 Déc - 09:16 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sorensen
Bronze Saint Confirmé
Bronze Saint Confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2007
Messages: 5 133
Localisation: Hell
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)
Ascendant: Vierge
蛇 Serpent
Point(s) de Cosmos: 32 724
Moyenne de points de Cosmos: 6,38

MessagePosté le: Mar 4 Déc - 09:51 (2007)    Sujet du message: The phenix story Répondre en citant

Cool! Okay Tu as toujours de bonnes idées! Je me régale à chaque fois! Bravo!

Je me demande ce qui va arriver à Ikki... Je m'inquiète pas trop pour lui, quel que soit l'adversaire, il finit toujours par l'éclater. Razz J'attends impatiemment la suite!
_________________
Voici que le temps fait son oeuvre. Un jour, les larmes seront taries, les fureurs éteintes, les tombes effacées. Mais il restera la France.


Revenir en haut
Chrysos
Disciple Assidu
Disciple Assidu

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2007
Messages: 272
Balance (23sep-22oct) 猴 Singe
Point(s) de Cosmos: 5 759
Moyenne de points de Cosmos: 21,17

MessagePosté le: Mar 4 Déc - 12:46 (2007)    Sujet du message: The phenix story Répondre en citant

J'ai réuni mon histoire en une seule partie et corrigé le maximum de fautes que je pouvais.

En attendant de savoir comment effacer les messages (histoire de ne pas embrouiller tout le monde), je mets des smilies à la place....


_________________
- Where's Bian?
- Bian is in the ki... is in front of the North pacific's pillar.


Dernière édition par Chrysos le Mer 12 Déc - 17:22 (2007); édité 3 fois
Revenir en haut
Sorensen
Bronze Saint Confirmé
Bronze Saint Confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2007
Messages: 5 133
Localisation: Hell
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)
Ascendant: Vierge
蛇 Serpent
Point(s) de Cosmos: 32 724
Moyenne de points de Cosmos: 6,38

MessagePosté le: Mar 4 Déc - 13:31 (2007)    Sujet du message: The phenix story Répondre en citant

Alors là... Génial!! Razz Quelle histoire!! Je n'aurais jamais pensé à un récit de ce genre... Je ne sais pas où tu vas chercher tes idées! Déjà, les périples d'Okko, je trouvais ça fantastique, et là c'est pareil, une idée originale... Razz

Vraiment, je trouve ça trop cool de creuser des trucs qui ne sont pas de premier plan dans la série, comme Okko, et là, le combat entre Ikki et les 2 autres, est même secondaire je dirais... Ok, c'est grâce à ça que Ikki a appris ce qui se passait au Sanctuaire, mais le combat en lui-même et la mort de Shiva et Agora ne sont pas très importants...

Bravo Chrysos! Vivement la suite! Je savais que Shaka ne se défendrait pas si on l'arrêtait, mais maintenant je me demande ce qu'il compte faire pour s'en sortir...
_________________
Voici que le temps fait son oeuvre. Un jour, les larmes seront taries, les fureurs éteintes, les tombes effacées. Mais il restera la France.


Dernière édition par Sorensen le Mar 4 Déc - 18:36 (2007); édité 1 fois
Revenir en haut
Chrysos
Disciple Assidu
Disciple Assidu

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2007
Messages: 272
Balance (23sep-22oct) 猴 Singe
Point(s) de Cosmos: 5 759
Moyenne de points de Cosmos: 21,17

MessagePosté le: Mar 4 Déc - 18:33 (2007)    Sujet du message: The phenix story Répondre en citant

J'ai réuni mon histoire en une seule partie...
_________________
- Where's Bian?
- Bian is in the ki... is in front of the North pacific's pillar.


Dernière édition par Chrysos le Mer 12 Déc - 17:17 (2007); édité 1 fois
Revenir en haut
Sorensen
Bronze Saint Confirmé
Bronze Saint Confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2007
Messages: 5 133
Localisation: Hell
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)
Ascendant: Vierge
蛇 Serpent
Point(s) de Cosmos: 32 724
Moyenne de points de Cosmos: 6,38

MessagePosté le: Mar 4 Déc - 19:30 (2007)    Sujet du message: The phenix story Répondre en citant

Magnifique!! Quel combat!! Il est largement digne de la série!! Okay Triste et beau à la fois... Sad C'est une bonne idée ça, la "chasse à l'homme"... Razz

Bravo Chrysos! J'adore! Okay
_________________
Voici que le temps fait son oeuvre. Un jour, les larmes seront taries, les fureurs éteintes, les tombes effacées. Mais il restera la France.


Revenir en haut
Chrysos
Disciple Assidu
Disciple Assidu

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2007
Messages: 272
Balance (23sep-22oct) 猴 Singe
Point(s) de Cosmos: 5 759
Moyenne de points de Cosmos: 21,17

MessagePosté le: Mer 5 Déc - 11:37 (2007)    Sujet du message: The phenix story Répondre en citant


_________________
- Where's Bian?
- Bian is in the ki... is in front of the North pacific's pillar.


Dernière édition par Chrysos le Mer 12 Déc - 17:19 (2007); édité 1 fois
Revenir en haut
Chrysos
Disciple Assidu
Disciple Assidu

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2007
Messages: 272
Balance (23sep-22oct) 猴 Singe
Point(s) de Cosmos: 5 759
Moyenne de points de Cosmos: 21,17

MessagePosté le: Mer 5 Déc - 12:37 (2007)    Sujet du message: The phenix story Répondre en citant


_________________
- Where's Bian?
- Bian is in the ki... is in front of the North pacific's pillar.


Dernière édition par Chrysos le Mer 12 Déc - 17:23 (2007); édité 1 fois
Revenir en haut
colombus
Disciple Confirmé
Disciple Confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2007
Messages: 455
Sagittaire (22nov-21déc) 牛 Buffle
Point(s) de Cosmos: 1 268
Moyenne de points de Cosmos: 2,79

MessagePosté le: Mer 5 Déc - 21:26 (2007)    Sujet du message: The phenix story Répondre en citant

Superbe histoire continue
_________________


imposez moi un theme et j'obéirai


Revenir en haut
Chrysos
Disciple Assidu
Disciple Assidu

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2007
Messages: 272
Balance (23sep-22oct) 猴 Singe
Point(s) de Cosmos: 5 759
Moyenne de points de Cosmos: 21,17

MessagePosté le: Ven 7 Déc - 15:23 (2007)    Sujet du message: The phenix story Répondre en citant


_________________
- Where's Bian?
- Bian is in the ki... is in front of the North pacific's pillar.


Dernière édition par Chrysos le Mer 12 Déc - 17:23 (2007); édité 1 fois
Revenir en haut
Chrysos
Disciple Assidu
Disciple Assidu

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2007
Messages: 272
Balance (23sep-22oct) 猴 Singe
Point(s) de Cosmos: 5 759
Moyenne de points de Cosmos: 21,17

MessagePosté le: Ven 7 Déc - 15:45 (2007)    Sujet du message: The phenix story Répondre en citant

Cool
_________________
- Where's Bian?
- Bian is in the ki... is in front of the North pacific's pillar.


Dernière édition par Chrysos le Mer 12 Déc - 17:24 (2007); édité 1 fois
Revenir en haut
Chrysos
Disciple Assidu
Disciple Assidu

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2007
Messages: 272
Balance (23sep-22oct) 猴 Singe
Point(s) de Cosmos: 5 759
Moyenne de points de Cosmos: 21,17

MessagePosté le: Ven 7 Déc - 15:48 (2007)    Sujet du message: The phenix story Répondre en citant

Désolé, une fausse manip m'a fait posté le chapitre sans l'avoir terminée



ça ne se reproduira pas, promis!!!!
_________________
- Where's Bian?
- Bian is in the ki... is in front of the North pacific's pillar.


Revenir en haut
Chrysos
Disciple Assidu
Disciple Assidu

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2007
Messages: 272
Balance (23sep-22oct) 猴 Singe
Point(s) de Cosmos: 5 759
Moyenne de points de Cosmos: 21,17

MessagePosté le: Ven 7 Déc - 16:40 (2007)    Sujet du message: The phenix story Répondre en citant


_________________
- Where's Bian?
- Bian is in the ki... is in front of the North pacific's pillar.


Dernière édition par Chrysos le Mer 12 Déc - 17:24 (2007); édité 1 fois
Revenir en haut
Shana
Prêtresse Divine d'Athéna (Admin)
Prêtresse Divine d'Athéna (Admin)

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2007
Messages: 3 493
Localisation: St Gilles
Féminin Taureau (20avr-20mai)
Ascendant: Verseau
蛇 Serpent
Point(s) de Cosmos: 338 471
Moyenne de points de Cosmos: 96,90

MessagePosté le: Ven 7 Déc - 17:38 (2007)    Sujet du message: The phenix story Répondre en citant

Il n'y a pas de problème Chrysos, se sont des choses qui arrivent ! D'ailleurs, sache qu'en cliquant sur "Edit" pour ton post, tu peux y apporter des modifications sans avoir à faire un nouveau post ! Voilà ! Et merci pour tes talents d'écriture !


_________________

Arbitre, à ses heures perdues...


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sorensen
Bronze Saint Confirmé
Bronze Saint Confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2007
Messages: 5 133
Localisation: Hell
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)
Ascendant: Vierge
蛇 Serpent
Point(s) de Cosmos: 32 724
Moyenne de points de Cosmos: 6,38

MessagePosté le: Ven 7 Déc - 22:56 (2007)    Sujet du message: The phenix story Répondre en citant

Bravo Chrysos, c'est Génial!! C'est rare de voir quelqu'un tenir tête à Shaka, mais c'est normal, c'est Vishnu après tout...

La suite, la suite!!
_________________
Voici que le temps fait son oeuvre. Un jour, les larmes seront taries, les fureurs éteintes, les tombes effacées. Mais il restera la France.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:42 (2017)    Sujet du message: The phenix story

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Disciples d'Athéna Index du Forum -> Saint Seiya -> Discussion, Dossier, Fanfics -> Saint Scénary's (Fanfics) -> Sérieux Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com